Le député James Lunney annonce une subvention pour des projets d'aquaculture



    NANAIMO, C-B, le 27 févr. /CNW/ - Deux projets d'innovation destinés à
améliorer la productivité et la performance économique de l'industrie de
l'aquaculture en Colombie-Britannique ont reçu une subvention de plus de 163
000 dollars du gouvernement du Canada, dans le cadre de son "Programme
d'innovation en aquaculture et d'accès au marché" (PIAAM).
    "L'objet du PIAAM est d'encourager le secteur de l'aquaculture à
développer et à adopter des technologies innovatrices et de mieux gérer ses
exploitations, a expliqué le député de Nanaimo-Alberni, James Lunney, dans
l'annonce qu'il a faite au nom de la ministre des Pêches et des Océans, Gail
Shea. Lorsque nous investissons dans l'aquaculture, nous investissons dans
l'amélioration de la productivité et de la performance environnementale, ainsi
que dans la création d'emplois durables pour la Colombie-Britannique, pour
aujourd'hui et pour l'avenir."
    Dans le cadre du PIAAM, le gouvernement fédéral a décidé d'investir 23,5
millions de dollars sur cinq ans afin de favoriser le dynamisme et le
développement durable de l'industrie de l'aquaculture canadienne, pour le plus
grand bénéfice de l'économie locale dans les collectivités rurales, côtières
et autochtones.
    Ces deux projets récents du PIAAM, sont dirigés par le Centre for
Shellfish Research de la Vancouver Island University (VIU) et la société Below
Sea Level Oyster Co., portent respectivement sur le développement d'un
prototype de table de production conchylicole, avec les travaux d'essai et de
commercialisation du concept auprès des producteurs, et sur l'expérimentation
d'une méthode non létale et peu coûteuse qui permettra de protéger le cheptel
conchylicole contre les effets ravageurs du tourteau rouge du Pacifique.
    L'objet du PIAAM est d'aider l'industrie de l'aquaculture canadienne et
d'encourager l'innovation. Les subventions fournies dans le cadre de ce
programme aideront les bénéficiaires à planifier, à gérer et à exécuter les
projets destinés à améliorer la productivité, la viabilité économique et le
potentiel de l'industrie de l'aquaculture du Canada, et à favoriser le
développement d'une ressource alimentaire de bonne qualité sanitaire et
nutritive.
    Pour plus d'information sur le programme d'aquaculture du MPO et sur la
procédure de subvention du PIAAM, visitez le site Web suivant :
www.dfo-mpo.gc.ca/aquaculture/sustainable-durable/innovation-fra.htm. Pour
plus d'information sur les projets annoncés aujourd'hui, prière de se reporter
au document d'information décrivant ces initiatives.


    
    -------------------------------------------------------------------------
                             Fiche d'information
    -------------------------------------------------------------------------

                   DEUX PROJETS D'INNOVATION EN AQUACULTURE
    

    Deux projets d'innovation destinés à améliorer la productivité et la
performance environnementale de l'industrie de l'aquaculture en
Colombie-Britannique ont reçu une subvention de plus de 163 000 dollars du
gouvernement du Canada, dans le cadre de son "Programme d'innovation en
aquaculture et d'accès au marché" (PIAAM).
    Le Centre for Shellfish Research de la Vancouver Island University (VIU),
en association avec la B.C. Shellfish Growers Association, a reçu une
subvention de 120 000 dollars du PIAAM pour un projet de développement très
pointu d'une durée de huit mois consistant à développer un prototype
ultra-perfectionné de table de production conchylicole. Le type de table
utilisé dans la plupart des sites de conchyliculture est très vulnérable aux
pertes et aux dommages causés par les tempêtes - très fréquentes sur la côte
de la Colombie-Britannique - et un modèle plus robuste fait cruellement défaut
aux exploitants. Les chercheurs du Centre for Shellfish Research croient que
le nouveau concept de table conchylicole proposé, qui s'inspire de méthodes
mondialement éprouvées, sera beaucoup plus performant que le modèle
bois-styromousse utilisé actuellement et qu'il contribuera à améliorer la
rentabilité et la performance environnementale de l'industrie. La fabrication,
l'installation et l'essai du prototype se feront à la station de recherche de
Deep Bay (Baynes Sound). Lorsque le nouveau concept sera au point, il pourra
être proposé aux exploitants désireux d'améliorer leur équipement de
production conchylicole.
    Le deuxième projet est dirigé par la société Below Sea Level Oyster Co.
Les conchyliculteurs en activité dans la zone intertidale ont découvert qu'à
certains endroits, la prédation exercée par le tourteau rouge du Pacifique
pouvait avoir un important impact sur la productivité de leur cheptel. Or les
moyens utilisés pour contrer cet inconvénient ont jusqu'à maintenant donné des
résultats mitigés. Afin de développer un nouveau moyen qui permettra de lutter
contre ce prédateur naturel de manière non létale et de mieux protéger le
cheptel conchylicole, les promoteurs du projet ont reçu une subvention de 43
625 dollars. Cet argent financera la mise à l'essai de quatre systèmes de
barrières en U. Le projet consistera à tester l'aptitude du système à guider
les crabes hors d'une zone conchylicole pour les diriger vers les eaux plus
profondes. Le projet a trois principaux objectifs : déterminer l'efficacité de
la barrière "anti-crabes" comme moyen non létal de lutter contre ce prédateur;
déterminer la taille, la forme et le matériau les plus efficaces (pour que les
crabes ne puissent franchir la barrière); utiliser des matériaux peu coûteux,
que les aquaculteurs pourront facilement se procurer et qui nécessiteront peu
d'entretien. L'industrie conchylicole de la Colombie-Britannique a pour
priorité de trouver une solution durable et innovatrice au problème que posent
les prédateurs sur son cheptel de coquillages.

    
    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/
    




Renseignements :

Renseignements: Michelle Imbeau, Pêches et Océans Canada, Région du
Pacifique, (604) 666-2872; Leri Davies, Pêches et Océans Canada, Région du
Pacifique, (604) 666-8675

Profil de l'entreprise

PECHES ET OCEANS CANADA, REGION DU PACIFIQUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.