Le dépistage du cancer colorectal - Manitoba - Une énergie vive en mouvement!



    MONTREAL, le 30 janv. /CNW/ - "Si le gouvernement du Manitoba voulait de
faire étalage de son énergie vive et démontrer sa vision des Manitobains en
bonne santé grâce à un juste équilibre entre la prévention et les soins, c'est
un grand jour pour eux!", a déclaré Barry D. Stein, président de l'Association
canadienne du cancer colorectal (ACCC).
    "Nous sommes très heureux que Santé Manitoba adopte ce programme et une
grande part du crédit est due à CancerCare Manitoba et au comité consultatif
du programme de dépistage du cancer colorectal." "Le dépistage du cancer
colorectal tombe sous le sens commun et, combiné avec une prévention primaire,
ce programme va montrer une diminution dans le taux de mortalité due au cancer
colorectal à mesure qu'il est déployé," a dit M. Stein.
    "Le succès du programme dépendra dans une large mesure de la capacité de
recruter des patients pour participer au programme de dépistage, ainsi que des
améliorations éventuelles apportées à la sensibilité et à la spécificité du
test employé dans le programme. Un des éléments importants sera également
l'information et l'éducation du patient, de sorte que la population connaisse
bien les symptômes du cancer colorectal et les bénéfices du dépistage," a
ajouté M. Stein.
    "L'ACCC a travaillé d'arrache-pied dans tout le pays pour motiver nos
gouvernants à introduire le dépistage du cancer colorectal et à sensibiliser
le public à ses avantages. Nous allons continuer à le faire. C'est la deuxième
province, ce mois-ci, à annoncer un programme de dépistage (la première étant
l'Ontario) et nous espérons que ce programme inspirera toutes les autres
provinces à mettre en place des programmes semblables. En bout de piste, nous
croyons que le dépistage du cancer colorectal, non seulement va épargner des
vies et permettre le traitement des patients à un stage plus précoce que par
le passé, mais encore qu'il sera économiquement avantageux, étant donné le
coût élevé du traitement au Canada," a noté M. Stein.
    "Nous ne devrions pas oublier ces patients qui ont déjà été diagnostiqués
du cancer colorectal et nous devons leur offrir un traitement efficace qui
respecte les directives de traitement. Nous espérons que le gouvernement du
Manitoba va modifier sa position sur l'accès au traitement et s'assurera que
les patients dont la maladie est avancée aient la possibilité de recevoir les
traitements médicinaux les plus efficaces au sein du système des soins de
santé," a poursuivi M. Stein.
    "Nous félicitons le Ministre de la Santé et CancerCare Manitoba, et tous
ceux qui ont travaillé sur ce projet pour en faire une réalité. Le Ministre de
la Santé du Manitoba a fait un important pas dans la bonne direction, dans la
bataille contre le cancer colorectal," a conclu M. Stein.

    NOTES AUX REDACTEURS :

    Le cancer du côlon

    Le cancer colorectal - cancer du côlon ou du rectum - est la deuxième
principale cause de décès dus au cancer, dans l'ensemble, chez les hommes et
les femmes. La maladie dépasse le cancer du sein et celui de la prostate pour
la mortalité, et il cède le pas seulement au cancer du poumon pour le nombre
des décès par cancer. Le cancer colorectal est la plus importante cause de
décès dus au cancer au Manitoba pour les hommes et les femmes combinés.
Environ 780 personnes furent diagnostiquées de ce cancer au Manitoba en 2005
et on estime à 350 le nombre de ceux qui en sont décédés en 2006.
    Le diagnostic présente une crête considérable à l'âge de 50 ans même si
beaucoup d'individus sont également diagnostiqués de la maladie à un âge plus
jeune. Même s'il est évitable, on estime à 20 000 le nombre de Canadiens qui
en ont été diagnostiqués l'an passé et à 8 500 le nombre de ceux qui en sont
morts en 2006. Un nombre presque égal d'hommes et de femmes sont diagnostiqués
du cancer colorectal chaque année au Canada.
    En moyenne, 385 Canadiens seront diagnostiqués du cancer colorectal
chaque semaine, et 163 personnes vont en mourir chaque semaine. Un homme sur
14 et une femme sur 16 vont probablement développer un cancer colorectal
pendant leur vie. Un homme sur 28 en mourra et une femme sur 31.

    L'Association canadienne du cancer colorectal (ACCC)

    L'Association canadienne du cancer colorectal est la première
organisation à but non lucratif dont la mission est de sensibiliser et
d'éduquer les Canadiens sur le cancer colorectal, de soutenir les patients et
leurs familles, et de faire de l'intercession en faveur d'une politique
nationale de dépistage et d'un accès au traitement et aux diagnostics au
moment voulu. Pour en savoir davantage, visitez le www.ccac-accc.ca ou appelez
la ligne d'information sans frais, au 1-877-50COLON. Visitez le site web pour
obtenir un supplément d'information sur le cancer colorectal, au
www.ccac-accc.ca.





Renseignements :

Renseignements: ou pour programmer une entrevue avec un patient ou un
médecin, contactez : Barry D. Stein, président, Association canadienne du
cancer colorectal, (514) 875-7899, portable (514) 944-0200,
bstein@ccac-accc.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne du cancer colorectal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.