Le déménagement des Francofolies rompt l'équilibre établi au calendrier des événements



    MONTREAL, le 12 août /CNW Telbec/ - C'est ce matin que les organisateurs
de la Fête nationale du Québec à Montréal ont réagi à l'annonce de l'équipe
Spectra de déplacer la tenue des Francofolies de Montréal du mois d'août au
mois de juin, et ce, dès l'année prochaine. M. Mario Beaulieu, président du
Comité de la Fête nationale du Québec à Montréal estime que "le déplacement
des Francofolies vient rompre l'équilibre qui s'était installé au mois de juin
entre les différents événements inscrits au calendrier. Personne n'est en
mesure de prévoir quels seront les effets et les impacts à moyen et long terme
de ce changement sur l'organisation et le financement des événements
concernés."
    
    - Quel effet aura l'arrivée en juin des Francofolies chez les
      commanditaires ? Quel sera l'impact sur les stratégies de commandite
      des entreprises compte tenu que la Fête nationale sera dorénavant
      précédée d'un événement qui dure dix jours et qui possède des moyens
      autrement plus importants que ceux de la Fête pour offrir de la
      visibilité?

    - La fête nationale à Montréal est déjà aux prises avec une surenchère
      des cachets : tout le monde veut son spectacle le 24 juin, des dizaines
      de scènes en région se disputent les têtes d'affiche. A Montréal,
      quelle disponibilité aura un chanteur ou une interprète de renom pour
      le spectacle du parc Maisonneuve, gratuit rappelons-le, alors que
      Spectra pourrait présenter son spectacle en salle durant les Francos et
      pour lequel il doit vendre des billets. Quant aux spectacles gratuits
      présentés avant la Fête par les Franco, ils auront pour effet d'épuiser
      le bassin de vedettes susceptibles d'attirer le public au parc
      Maisonneuve. Il est important de rappeler que la Fête nationale n'est
      pas un événement culturel parmi tant d'autres. Depuis maintenant 175
      ans, la Fête nationale est l'expression de la fierté du peuple
      québécois. A chaque année, le CFN tente d'offrir la meilleure
      programmation possible aux centaines de milliers de Québécois qui se
      rassemblent à travers le Québec afin de fêter leur Fête nationale. On
      peut se demander si le Grand spectacle de la Fête nationale au parc
      Maisonneuve pourra encore offrir aux Québécois le spectacle qu'ils
      méritent suite au changement de dates des Francofolies pour des raisons
      budgétaires.

    - La Fête nationale à Montréal jouissait d'une position privilégiée
      jusqu'ici. Le spectacle du 24 juin faisait office de grande ouverture à
      la succession d'événements culturels qui font vibrer la métropole. La
      Fête nationale a toujours été considérée comme le premier événement
      public de l'été en plein air, et a toujours réuni dans une même journée
      et au même endroit le plus grand rassemblement de l'été. Si les
      Francofolies de Montréal se tiennent avant la FN, celle-ci sera diluée
      entre 2 festivals et deviendra un "événement parmi d'autres". La Fête
      nationale a toujours bénéficié d'une large couverture de presse qui
      contribuait à sa notoriété, son rayonnement et par conséquent,
      facilitait la sollicitation auprès des partenaires actuels et les
      démarches pour en trouver de nouveaux. La Fête sera dorénavant prise en
      sandwich entre les Francofolies, qui pourraient se terminer le 22 juin,
      et le Festival de jazz, qui débuterait dès le 25. Inévitablement, la
      couverture de la Fête n'aura plus la même envergure avec des
      conséquences qu'il est facile de prévoir.
    
    M.Beaulieu déplore également la façon de faire du Bureau des événements
spéciaux de la ville de Montréal. "Ce n'est pas la première fois que Spectra
veut chambarder le calendrier pour régler ses problèmes. Le Comité de la Fête
et les autres événements étaient alors consultés pour trouver des solutions
viables où tout le monde aurait trouvé son profit mais ses discussions
finissaient malheureusement toujours dans une impasse. Cette fois-ci,
quelqu'un à la Ville a décidé de passer outre, de ne consulter aucunes des
organisations qui subiront les effets de ce changement. Nous sommes mis devant
un fait accompli sans autre forme de procès ni discussions".
    En somme, nous demandons l'intervention du maire de Montréal et du
gouvernement du Québec pour s'assurer qu'il y a une réelle consultation avant
que toute décision soit prise.




Renseignements :

Renseignements: Maude Bédard-Dufour, Comité de la Fête nationale, (514)
562-5165

Profil de l'entreprise

COMITE DE LA FETE NATIONALE A MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.