Le déclin du caribou arctique est l'un des principaux défis du pays en conservation de la faune

Les recherches démontrent que nous devons agir dès maintenant pour inverser la tendance qui afflige l'une des espèces les plus à risque au pays

IQALUIT, NU, le 13 oct. 2016 /CNW/ - Les récentes statistiques présentent un portrait très inquiétant pour l'avenir du caribou toundrique au Canada. Jadis fort nombreux à travers l'Arctique, les troupeaux de caribous se retrouvent aujourd'hui dans une situation périlleuse. La majorité des troupeaux décline rapidement, certains jusqu'à 98 % de leur cheptel. Cet automne, le WWF-Canada souligne le déclin du caribou et ce qui doit être fait immédiatement pour préserver cette espèce emblématique.

Bien que les populations de caribous augmentent et diminuent de façon naturelle, le déclin actuel est particulièrement troublant, parce que le caribou est maintenant confronté à de nouvelles menaces comme les changements climatiques et l'augmentation du développement industriel. Ces menaces surviennent au moment où les troupeaux atteignent leurs niveaux les plus faibles et ne montrent aucun signe de rétablissement. Les populations restreintes sont davantage vulnérables face à des évènements extraordinaires tels qu'une tempête de verglas ou une maladie, ces dernières risquant d'annihiler les membres restants de troupeaux, se comptant autrefois par centaines de milliers.

Le WWF-Canada travaille avec les communautés pour défendre la protection des aires de mise bas du caribou. Nous demandons aussi un moratoire sur les permis d'exploration minière dans les zones ayant été identifiées comme aires de mise bas dans le Nord canadien. Ce ne sont que quelques dossiers sur lesquels nous travaillons pour contrer les menaces qui pèsent sur l'une des espèces les plus menacées au pays et pour protéger son habitat avant qu'il ne soit trop tard.  

Déclin troublant

  • Les caribous toundriques sont aujourd'hui deux fois moins nombreux qu'avant.
  • Le troupeau de Bathurst est l'un des plus menacés, ayant subi une baisse de plus de 95 %. Selon les estimations, il ne resterait maintenant que 19 769 individus, comparativement à 34 690 en 2012, 186 000 en 2003, et une population maximale historique de 472 000 en 1986. Encore plus inquiétant, les derniers inventaires photographiques démontrent que le taux de femelles caribous gestantes de la harde de Bathurst a décliné de 23 % entre 2012 et 2015.
  • Le troupeau de l'île de Baffin a subi une baisse de 98 %, passant de 235 000 individus en 1991 à aussi peu que 5 000.

 

Menaces à la survie du caribou

  • Le réchauffement de la température peut causer une augmentation des précipitations de pluie au printemps, ce qui gèle le sol et empêche le caribou d'accéder aux plantes et aux lichens dont il a besoin pour survivre.   
  • Le réchauffement du climat mène aussi à des conditions instables sur la banquise, affectant la migration du caribou à travers les passages glacés en Haut-Arctique.   
  • L'augmentation du développement industriel peut affecter les habitudes migratoires du caribou et causer des perturbations dans les aires de mise bas, zone vers laquelle la femme retourne chaque année pour donner naissance à son petit. Même de faibles perturbations peuvent provoquer une perte de grossesse, causer l'abandon des petits par les mères, voire la mort.  
  • La gestion des captures lorsque les populations sont à leur plus bas est difficile en raison du manque d'informations sur la taille des troupeaux et le nombre de captures.

 

Pour aider à la survie et à l'épanouissement du caribou, le WWF-Canada :

  • Soutient la recherche pour un meilleur suivi de l'état de la population des troupeaux.
  • Travaille avec des biologistes spécialistes du caribou afin de modéliser les menaces et les effets des différents scénarios de développement industriel en Arctique de l'Ouest.  
  • Travaille avec les communautés nordiques pour s'assurer que leurs points de vue sont bien pris en considération dans les processus décisionnels qui ont des effets sur l'habitat du caribou.
  • Encourage la gestion responsable des captures par le biais d'augmentations des investissements dans les programmes de signalement des captures.
  • Promeut la protection des aires de mise bas par l'implication des responsables politiques dans le plan d'aménagement durable du territoire du Nunavut.
  • Grâce à la contribution du WWF-Canada, le Plan provisoire d'aménagement du Nunavut interdit le développement industriel au cœur des aires de mise bas et de vêlage, des traverses d'eau douce et des corridors d'accès principaux, et prévoit des interdictions saisonnières de brise-glaces aux traversées de banquise du caribou. Toutefois, le travail doit continuer afin de faire approuver ce plan et d'assurer la protection de ces habitats critiques.

 

Citation de David Miller, président et chef de la direction au WWF-Canada :

« Le déclin du caribou toundrique est l'un des plus grands défis en conservation au pays. Avec des populations atteignant des niveaux aussi faibles que 5 % de leurs populations maximales historiques, le risque est grand de voir nos caribous disparaître du paysage arctique. Non seulement la perte du caribou se ferait au détriment des écosystèmes arctiques, mais ce serait aussi une énorme perte pour notre patrimoine national et pour les communautés autochtones, pour lesquelles le caribou joue un rôle important au sein de leurs traditions et moyens d'existences. Le caribou se retrouve sur la pièce de 25 cents canadienne, mais si nous ne posons pas de gestes concrets maintenant, il existe un risque : que ce soit le seul endroit où l'on puisse le retrouver en abondance.

À travers l'Arctique, nous sommes témoins de déclins dramatiques, coïncidant avec les nouvelles menaces qui pèsent sur leur habitat. Si un développement industriel approprié peut s'avérer bénéfique pour les communautés nordiques, il ne doit pas se faire aux dépens du caribou. Le WWF-Canada travaille avec les communautés et les responsables politiques à équilibrer les besoins de la faune et du développement, pour ainsi s'assurer que les zones plus sensibles, telles que les aires de mise bas, soient protégées afin que les caribous aient les conditions nécessaires pour se rétablir et demeurent une partie vivante de notre Arctique. »  

À propos du WWF-Canada
Le WWF propose des solutions aux grands défis de conservation qui nous tiennent tous à cœur. Nous menons des projets dans des lieux uniques et de grande valeur environnementale afin que la nature, les espèces et les communautés puissent cohabiter en toute harmonie. Parce que lorsque la nature va, tout va. wwf.ca/fr 

Photos et vidéo
Cliquez ici pour des photos et vidéos

SOURCE Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada)

Renseignements : Laurence Cayer-Desrosiers, Spécialiste communications, évènements et relations avec la communauté, WWF-Canada, 514-394-1106, lcdesrosiers@wwfcanada.org

RELATED LINKS
www.wwf.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.