Le décès d'un autre pêcheur fait ressortir à nouveau le besoin de poser des gestes concertés et coordonnés pour s'attaquer à l'enjeu de la Liste de surveillance

DARTMOUTH, NS, le 3 mars 2016 /CNW/ - Dans son rapport d'enquête (M15A0045) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a conclu que, le 9 mars 2015, des casiers à homards empilés sur le pont principal du bateau de pêche Four Ladies 2003 sont tombés et ont projeté le capitaine par-dessus bord. Au moment de l'événement, le bateau se trouvait à 15 milles marins au sud de l'île du cap de Sable (Nouvelle-Écosse).

L'enquête a révélé que le capitaine a été projeté par-dessus bord au moment où il se trouvait près de la poupe ouverte et tentait de récupérer une ancre et un casier tombés à la mer. Les deux autres membres de l'équipage ont tenté à plusieurs reprises de récupérer le capitaine, mais en vain. Un autre bateau de pêche a répondu à l'appel de détresse et a récupéré le capitaine environ une heure plus tard. Le capitaine a été transporté à l'hôpital où son décès a été constaté par la suite.

L'enquête a permis de cerner des risques liés à la préparation aux situations d'urgence. Dans l'événement à l'étude, les membres de l'équipage ne disposaient pas de plan d'intervention d'urgence, et les exercices qu'ils avaient effectués ne comprenaient pas le repêchage d'une personne passée par-dessus bord. Si les pêcheurs n'évaluent pas soigneusement le degré de préparation aux situations d'urgence de leur bateau avant de l'exploiter et n'organisent pas d'exercices qui permettent à l'équipage de se pratiquer à intervenir en situation d'urgence, ils risquent de ne pas pouvoir réagir efficacement en cas d'urgence.

De plus, il est possible de prévenir les chutes à la mer en utilisant des pratiques de travail sécuritaires et des dispositifs de protection physiques, comme des rambardes ou des pavois de hauteur appropriée. Même si le Règlement sur l'inspection des petits bateaux de pêche exige que « des pavois, bastingages, chaînes ou câbles métalliques, ou toute combinaison de ceux-ci » soient installés autour du pont découvert des bateaux de pêche « de façon à former une enceinte d'une hauteur d'au moins 760 mm », Transports Canada avait accordé une exemption à l'exploitant de ce bateau. Il lui avait permis d'utiliser des articles amovibles ou de ne pas installer de tels articles aux endroits où ils gêneraient les activités de pêche. Si des pêcheurs reçoivent une exemption à l'égard de cette exigence réglementaire et si rien ne les oblige à munir les bateaux des dispositifs de sécurité pour parer aux dangers inhérents aux bateaux à poupe ouverte, ces dangers risquent de ne pas être gérés adéquatement.

Au Canada, il continue de se produire environ un décès lié à la pêche par mois. Les pertes de vie à bord des bateaux de pêche figurent sur la Liste de surveillance du BST, et une enquête sur les questions de sécurité relatives à l'industrie de la pêche a été effectuée en 2012. L'enquête sur les questions de sécurité a permis de cerner 10 questions de sécurité, et l'événement à l'étude a mis en jeu 3 d'entre elles, soit la formation, l'utilisation et la disponibilité des engins de sauvetage à bord, et les pratiques de travail non sécuritaires. Dans le cadre de son enquête sur les questions de sécurité, le BST a souligné que la sécurité des pêcheurs sera menacée tant que le milieu de la pêche ne reconnaîtra pas l'interdépendance et les relations complexes entre les questions de sécurité et n'agira pas en conséquence. Le Bureau demande de nouveau que les autorités fédérales et provinciales ainsi que les leaders du milieu de la pêche posent des gestes concertés et coordonnés en vue d'améliorer la culture de sécurité dans les opérations de pêche.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.tsb.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@TSBCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819 994-8053, media@tsb.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.