Le Conservatoire d'art dramatique de Montréal présente "Courts univers étranges"



    MONTREAL, le 23 avr. /CNW Telbec/ - Les élèves finissants du
Conservatoire d'art dramatique de Montréal présentent leur dernière production
théâtrale, Courts univers étranges, adaptée et mise en scène par Frédéric
Blanchette, finissant de la promotion 1998. Ce spectacle constitué de cinq
courtes pièces contemporaines écrites par trois Américains : Neil Labute,
David Mamet, David Ives ; un Norvégien : Jon Fosse ; et un Britannique :
Harold Pinter sera présenté au Théâtre Rouge du Conservatoire, les 24, 25, 29,
30 avril et 1er et 2 mai à 20 h, les 26 avril et 2 mai à 15 h. L'entrée est
gratuite, mais on doit se procurer des laissez-passer en composant le 514
873-4283, poste 236.
    Neil Labute a écrit avec Le club des menteurs, une puissante réflexion
sur le vrai et le faux, sur le rôle de la fiction, le rôle de l'acteur, le
rôle de l'écriture dramatique, à une époque où tout le monde semble seulement
captivé par la réalité.
    David Mamet écrit et met en scène pour le théâtre et le cinéma depuis les
années 70. Il est aussi romancier et poète. Son style d'écriture, fait de
dialogues syncopés et rapides à l'excès, est devenu si populaire et influent
qu'on lui a donné un nom : le "Mametspeak". Avec Le châle, il nous propose une
pièce sur la croyance, le paranormal et les forces occultes.
    David Ives est devenu célèbre grâce surtout aux Variations sur un temps,
un ensemble de courtes pièces humoristiques et absurdes qui a été énormément
joué aux Etats-Unis ainsi que sur nos scènes montréalaises. Ses personnages
sont souvent un peu rêveurs et ne s'intègrent pas toujours bien dans la vie
urbaine contemporaine. Ils trouvent alors des échappatoires dans leur monde
imaginaire très riche. Voici La colline verte, une fable épique drôlement
absurde sur l'importance des rêves et sur l'importance encore plus grande de
l'amour.
    Jon Fosse est un auteur scandinave joué partout dans le monde entier,
mais très peu ici. Son style est unique. Il préconise le minimalisme, les
situations fortes et une écriture en boucles. Nous vous proposons une de ses
courtes pièces Pendant ce temps là, la lumière commence à baisser et tout
devient noir.
    Harold Pinter, prix Nobel de littérature en 2005, écrit un théâtre où la
menace est toujours omniprésente, où les personnages sont énigmatiques, jamais
totalement livrés. Célébration, que Pinter a écrit vers la fin de sa vie, se
déroule dans un restaurant tout à fait normal, mais en même temps, vraiment
particulier.
    Courts univers étranges est interprété par Marie-France Bédard, Maxime
Carbonneau, Patrick Dupuis, Maude Giguère, Frédéric Millaire-Zouvi, Olivia
Palacci, Alice Pascual, Yves-Antoine Rivest, Elisabeth Sirois, Marianne Thomas
et Louis-Philippe Tremblay. La scénographie est signée Geneviève Lizotte,
assistée d'Elen Ewing. Claude Accolas a conçu les éclairages. Karine Bédard
est l'assistante à la mise en scène.

    Bienvenue à tous !

    -%SU: CLT,EDU
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Guylaine Godmer, (514) 873-4283, poste 236


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.