Le Conseil québécois de la musique consterné par la décision de la Ville de Montréal de mettre fin à sa programmation de concerts à la Chapelle historique du Bon-Pasteur



    MONTREAL, le 11 mars /CNW Telbec/ - C'est avec consternation que les
membres du Conseil québécois la musique ont appris hier que la Ville de
Montréal a décidé de mettre fin à sa programmation de concerts à la Chapelle
historique du Bon-Pasteur dès l'été 2008. Alors que la Ville cherche à se
positionner en tant que métropole culturelle, comment peut-elle justifier un
tel désengagement, et à une telle vitesse ?
    Interpellé par une note du Service de la culture invitant les organismes
artistiques à déposer des propositions de partenariat avec la Ville, le CQM
s'interroge sur les intentions de la Ville dans ce dossier. Que veut-elle dire
par "... le lieu, les instruments ainsi que les équipements techniques seront
mis à la disposition d'un éventuel partenaire" ? Qu'est-ce que la Ville nous
dit lorsqu'elle affirme que "la Chapelle doit demeurer à la disposition de la
communauté musicale ? Comment croit-elle "rendre possible la diffusion d'une
programmation régulière de concerts" ? Bref, de nombreuses questions qui
devront trouver réponses avant que le CQM encourage ses membres à développer
des projets de partenariat pour la Chapelle du Bon-Pasteur.
    De plus, le moment choisi est bien mauvais pour faire une telle annonce.
La semaine dernière, des dizaines d'organismes musicaux acheminaient aux
principaux organismes de soutien, que sont le Conseil des arts et des lettres
du Québec et le Conseil des arts de Montréal, leur demande annuelle ou
pluriannuelle. Ils se devaient de faire un exercice de projection et ainsi
annoncer leurs projets artistiques pour les années à venir. Aucun de ces
organismes n'a pu y introduire l'idée d'un projet pour la Chapelle historique
du Bon-Pasteur puisque l'intention de Montréal de se retirer de sa
programmation n'était pas encore connue. Ce n'est certainement pas en moins de
six semaines que des projets structurants et structurés pourront être déposés
avec tout le sérieux et le professionnalisme que le processus impose. Le CQM
se désolerait de voir une partie de sa communauté se fragiliser dans une
aventure où les risques n'ont pas été calculés.
    Rappelons que la Chapelle historique, restaurée en 1987, est l'une des
trop rares bonnes salles de concert à Montréal. En plus d'offrir une
acoustique exceptionnelle, elle invite le public à rencontrer une diversité de
styles musicaux allant de la musique classique au jazz en passant par la
musique contemporaine. Elle permet de plus aux musiciens de la relève de faire
connaître leur talent dans des conditions optimales.

    Le CQM entend dans ce contexte faire de ce dossier une priorité et
rencontrera dans les prochains jours ses membres afin de faire le point sur la
situation. Il espère que la Ville pourra répondre à ses nombreuses questions
afin de donner un éclairage plus optimiste quant à l'avenir de ce prestigieux
lieu de concerts qui appartient aux Montréalais.




Renseignements :

Renseignements: Sylvie Gamache, Conseil québécois de la musique, (514)
524-1310, info@cqm.qc.ca

Profil de l'entreprise

CONSEIL QUEBECOIS DE LA MUSIQUE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.