Le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, la Fédération Québécoise des Municipalités et l'Union des municipalités du Québec demandent la mise en place d'un programme de développement des énergies renouvelables



    LEVIS, QC, le 21 mars /CNW Telbec/ - Réunis en une seule voix, le Conseil
québécois de la coopération et de la mutualité, la Fédération Québécoise des
Municipalités (FQM) et l'Union des municipalités du Québec (UMQ) souhaitent
que le prochain gouvernement québécois exerce un leadership vigoureux en
mettant en place un programme de développement des énergies renouvelables.
    Pour y arriver, les trois organisations demandent que les partis
politiques s'engagent à mettre en place un programme comprenant les conditions
suivantes pour soutenir le développement des communautés :

    
    1. Garantie d'achat et de branchement au réseau sous certaines
       conditions : Contrairement à un appel d'offres, le promoteur qui
       répond aux exigences du cahier de charge se voit assurer que son
       électricité sera achetée par Hydro-Québec sous réserve de la capacité
       à condition que la capacité de transport du réseau. Celle-ci doit être
       communiquée publiquement par la société d'Etat.
    2. Prix d'achat connu d'avance. Contrairement à un appel d'offres, le
       prix d'achat est connu d'avance. Les programmes les plus avancés
       impliquent également des variations du prix en fonction de la forme
       d'énergie (solaire, éolien, biogaz, etc.), de la qualité de la
       ressource et de l'emplacement. Ces programmes sont le plus souvent
       appelés Tarif avancé d'énergie renouvelable.
    3. Limite de taille de projet définie. Au delà de cette taille maximale,
       les contrats sont alloués par appel d'offres. Un grand nombre de
       juridictions utilisent un double système: tarif d'achat garanti pour
       les petits projets, appel d'offres pour les grands.
    

    Se référant aux cas de la France et de l'Allemagne, les organisations
nationales réunies souhaitent que le futur gouvernement place le Québec en
position de leadership international en matière de développement des énergies
renouvelables et que cette orientation place les communautés et les régions au
centre de l'action.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Joelle Brassard, Directrice de la recherche et du
développement, Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, (418)
835-1644 poste 25, cellulaire: (418) 933-9739; François Sormany, Directeur des
communications, Union des Municipalités du Québec, (514) 282-7700, poste 265,
Cellulaire: (514) 910-7272; Louise-Andrée Moisan, Directrice des
communications, Fédération Québécoise des Municipalités, (418) 651-3343,
Cell.: (418) 563-6599

Profil de l'entreprise

Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.