Le Conseil patronal de l'environnement du Québec (CPEQ) réagit à la nouvelle Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés

MONTRÉAL, le 10 avril 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Monsieur David Heurtel, dévoilait hier la nouvelle Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés (la « Politique »), ainsi que son plan d'action 2017-2021. D'emblée, le CPEQ tient à saluer cette nouvelle politique, qui était très attendue par les entreprises du Québec.

La présidente du CPEQ, Mme Hélène Lauzon, mentionne : « Nous voyons d'un bon œil la reconnaissance, par le gouvernement du Québec, du principe d'impraticabilité technique de la réhabilitation de certains terrains contaminés. La nouvelle Politique consacre formellement que le ministère tiendra compte des dimensions environnementale, sociale et économique, dans le contexte spécifique où un effort d'enlèvement optimal de la contamination a déjà été réalisé. »

Par ailleurs, le CPEQ se réjouit de la bonification du programme ClimatSol-Plus, annoncée dans le cadre de la Politique, ainsi que sa déclinaison en deux volets. Pour son premier volet, une enveloppe de 30 millions de dollars sur trois ans, provenant du Fonds vert, faisait déjà l'objet du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques. Ce premier volet vise à favoriser l'intégration de mesures contribuant à augmenter la résilience du milieu urbain aux changements climatiques, dans des projets de développement et de mise en valeur de terrains contaminés.

La Politique dévoile un second volet, financé par des crédits supplémentaires à hauteur de 25 millions de dollars sur cinq ans, pour faciliter la décontamination des terrains qui présentent un fort potentiel de développement économique. Le CPEQ souligne que la décontamination de ces terrains ouvrira la voie à de nouvelles occasions de développement économique, alors qu'il était jusqu'à maintenant impossible d'utiliser ces espaces à des fins commerciales ou industrielles.

Créé en 1992 par des représentants des grands secteurs industriels et d'affaires du Québec, le Conseil patronal de l'environnement du Québec (CPEQ) constitue l'organisation parapluie qui représente le secteur d'affaires du Québec pour les questions reliées à l'environnement et au développement durable. Le CPEQ regroupe près de deux cent cinquante entreprises et trente-trois associations parmi les plus importantes au Québec qui génèrent plus de 280 000 emplois directs et affichent des revenus combinés de plus de 45 milliards.

 

SOURCE CONSEIL PATRONAL DE L'ENVIRONNEMENT DU QUEBEC

Renseignements : Mme Hélène Lauzon, présidente et porte-parole du CPEQ, Téléphone : 514-393-1122

LIENS CONNEXES
http://www.cpeq.org/

Profil de l'entreprise

CONSEIL PATRONAL DE L'ENVIRONNEMENT DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.