Le Conseil du patronat du Québec rejette l'idée de contributions volontaires au Régime de rentes du Québec



    MONTREAL, le 21 août /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec
(CPQ) estime qu'il serait prématuré de confier à la Régie des rentes du Québec
le soin de gérer une partie de l'épargne-retraite privée des Québécois
provenant de contributions volontaires au Régime de rentes du Québec (RRQ),
une idée lancée par la Régie dans le cadre de consultations qui débuteront la
semaine prochaine.
    "Même si on parle ici de cotisations sans contrepartie de l'employeur,
cette idée soulève de nombreuses questions auxquelles il faudra répondre avant
d'aller plus de l'avant, et notamment quant au partage des rôles entre le
secteur public et le secteur privé", commente le président du CPQ, Yves-Thomas
Dorval.
    Dans le mémoire qu'il a déposé aujourd'hui à la Commission des affaires
sociales de l'Assemblée nationale, le CPQ se demande si on n'est pas en train
de vouloir remplacer le privé par l'Etat : "Est-ce l'objectif du gouvernement
de se substituer aux fournisseurs de véhicules d'épargne privés? Le
gouvernement a un rôle légitime à jouer en matière d'éducation financière et
d'incitation à l'épargne, mais il ne devrait pas avoir pour mission de faire
concurrence au secteur privé", écrit le CPQ dans son document aux
parlementaires.
    Le CPQ s'interroge d'autre part sur la concentration de l'épargne qui
pourrait résulter d'une telle mesure.
    "La gestion des fonds supplémentaires recueillis serait-elle confiée à la
Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), comme les cotisations
obligatoires? En cas de crise financière comme celle que nous venons de
connaître, cette concentration accrue de l'épargne entre les mains d'un seul
gestionnaire n'augmenterait-elle pas le risque pour les épargnants, qui
devraient plutôt miser sur une diversification de leurs placements de
retraite?", se questionne le CPQ.
    Les rendements décevants de la CDPQ ont soulevé plusieurs questions au
cours des derniers mois, non seulement de la part des déposants, mais
également de la part d'employeurs qui financent les régimes dont les fonds
sont gérés par la Caisse. Le CPQ reçoit d'ailleurs de plus en plus de demandes
d'employeurs à l'effet de questionner l'obligation actuelle des déposants de
confier la gestion de l'entièreté des cotisations à un seul gestionnaire de
fonds.
    Dans son mémoire, le CPQ insiste par ailleurs sur l'équilibre à établir
entre la solidité du RRQ et la compétitivité des entreprises qui paient la
moitié des cotisations au régime. Dans un contexte de pénuries de
main-d'oeuvre dues aux changements démographiques, le CPQ met l'accent
également sur les améliorations à apporter pour inciter les travailleurs à
poursuivre plus longtemps leur vie active.
    Le mémoire du CPQ est disponible à la section "Publications" de
www.cpq.qc.ca .

    Le Conseil du patronat du Québec (CPQ), en plus de regrouper plusieurs
des plus grandes entreprises du Québec, réunit également la vaste majorité des
associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération
patronale du Québec.




Renseignements :

Renseignements: Patrick Leblanc, Directeur des communications, (514)
571-6400 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.