Le Conseil du patronat annonce le lancement prochain d'une Campagne de l'audace afin de stimuler l'investissement privé et créer de la richesse pour le bénéfice de l'ensemble des Québécois

MONTRÉAL, le 18 avril /CNW Telbec/ - Le Conseil du patronat du Québec a profité de son assemblée générale annuelle pour annoncer le lancement prochain d'une Campagne de l'audace débutant à l'automne, et qui visera à promouvoir l'investissement privé au Québec dans les prochaines années afin de créer des conditions pour que la société québécoise puisse prospérer. Le lancement a eu lieu en compagnie de plus de 200 dirigeants d'entreprise et de nombreux invités de marque, dont le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, le ministre des Finances, M. Raymond Bachand, le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Clément Gignac, et la ministre du Travail, Mme Lise Thériault.

« Pendant la dernière récession, les pouvoirs publics ont investi massivement, notamment sur le plan des infrastructures, de l'emploi, de la formation de la main-d'œuvre et de l'aide aux entreprises. Il est essentiel que l'entreprise privée prenne maintenant la relève. Or, le défi en matière d'investissement privé que nous avons à relever est empreint d'uneWx certaine frilosité liée à l'incertitude économique ainsi qu'à différentes problématiques structurelles qui persistent dans l'économie québécoise, particulièrement en ce qui a trait aux valeurs significatives relatives à la richesse, la croissance économique, la productivité, l'innovation et la relève entrepreneuriale. La Campagne de l'audace vise donc à susciter un vaste mouvement, mis sur pied par le milieu des affaires, afin de favoriser l'investissement privé au Québec et créer ainsi de la richesse dont profiteront à court et à long termes l'ensemble des Québécois », a déclaré le président du Conseil du patronat du Québec, M. Yves-Thomas Dorval.

Dans le cadre de la Campagne de l'audace, qui sera lancée officiellement à la fin de septembre, une vingtaine de dirigeants d'entreprise du Québec seront invités à livrer des témoignages autour de quatre grands chantiers (capital financier, capital humain, capital technologique, capital social) concernant la nécessité pour le secteur privé d'investir dans différents secteurs stratégiques dans le but de permettre aux entreprises de contribuer davantage à la prospérité collective. Leurs propos seront véhiculés dans différents moyens de communication (publicités, dossiers dans les médias, Web et médias sociaux, etc.), auxquels se grefferont d'autres outils d'affaires publiques (grandes conférences, sondages, etc.).

2010, une année exceptionnelle pour le Conseil du patronat

Le président du Conseil du patronat a profité de l'occasion, par ailleurs, pour dévoiler le rapport d'activité annuel de l'organisation et dresser un bilan des réalisations du Conseil en 2010, ainsi que pour présenter les défis qui attendent les employeurs au cours de la prochaine année.

« L'année 2010 a été, à tous les points de vue, une année mémorable pour le Conseil du patronat du Québec. Encore cette année, 41 ans après sa création, l'organisme a démontré son leadership, sa crédibilité et sa pertinence à titre de porte-parole du milieu des affaires au Québec, tant auprès des gouvernements, des employeurs, des syndicats et des médias que du grand public. Que ce soit au regard des dossiers relatifs à la santé et à la sécurité du travail, aux relations du travail, aux finances publiques, tant fédérales que provinciales, à la formation ou à l'exploitation responsable des ressources naturelles (pour n'en citer que quelques-uns), le Conseil du patronat a été de tous les principaux enjeux qui ont animé la société québécoise au cours des derniers mois », selon M. Dorval. À titre d'illustration, la présence du Conseil du patronat du Québec a augmenté dans les médias de plus de  140 % en 2010 par rapport à 2009.

Alors que l'année 2011 est déjà bien entamée et que le Conseil du patronat a été actif dans différents dossiers majeurs depuis janvier, plusieurs défis interpellant les employeurs s'annoncent au cours des mois à venir. Mentionnons, entre autres, la modernisation du régime de santé et de sécurité du travail, la réforme du régime de relations du travail (notamment dans l'industrie de la construction), l'adéquation entre la formation et les besoins du marché du travail, l'intégration économique des immigrants, la participation des travailleurs d'expérience de 55 ans et plus au marché du travail, les régimes de pension, la simplification réglementaire et administrative, le contrôle des dépenses publiques, les taxes sur la masse salariale, l'innovation et l'entrepreneuriat.

« Le Conseil du patronat est bien en selle pour s'attaquer avec audace, énergie et passion aux nombreux défis qui attendent les employeurs au cours de la prochaine année. C'est pourquoi j'invite l'ensemble de la communauté québécoise à s'allier avec nous en 2011 pour la prospérité afin que le Conseil du patronat soit plus que jamais la référence incontournable du milieu des affaires au Québec. »

Le rapport d'activité 2010 du Conseil du patronat du Québec est disponible sur le site Web de l'organisme (www.cpq.qc.ca).

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.


SOURCE CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements :

Patrick Lemieux
Conseiller - Communications
Cell. : 438 886 9804

Profil de l'entreprise

CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.