Le Conseil des femmes de l'Assemblée des Premières Nations sollicite l'appui du public à l'occasion de la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes (le 6 décembre)



    CALGARY, le 5 déc. /CNW Telbec/ - Kathleen McHugh, présidente du Conseil
des femmes de l'Assemblée des Premières Nations (APN), invite les Canadiens à
donner, demain, des aliments, des vêtements et des jouets aux refuges pour
femmes victimes de violence conjugale, afin de souligner la Journée nationale
de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes. De plus,
elle convie les représentants des médias à visiter, le 6 décembre, de 10 h 30
à 12 h 30, le refuge pour femmes autochtones victimes de violence conjugale
Awo Taan, à Calgary, où elle agit à titre de conseillère.
    "Pour les citoyens des Premières nations, la Journée nationale de
commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes est un temps de
réflexion sur les raisons pour lesquelles tant de femmes autochtones meurent à
la suite d'actes violents, et ce, dans une proportion beaucoup plus élevée que
les autres Canadiennes", a déclaré Mme McHugh. "Le Conseil des femmes de l'APN
cherche des solutions à long terme à la violence familiale, ainsi que des
moyens d'offrir un environnement sécuritaire et du soutien aux femmes et aux
enfants des Premières nations, où qu'ils vivent."
    Les femmes des Premières nations, comparativement aux autres Canadiennes,
sont beaucoup plus à risque de vivre des situations de violence conjugale. De
1996 à 2001, 25 % des femmes des Premières nations ont été agressées par un
conjoint ou un ex-conjoint. Ce pourcentage est trois fois plus élevé que celui
observé chez les autres Canadiennes. En outre, chez les femmes des Premières
nations, le taux d'homicide entre conjoints est huit fois supérieur à celui
enregistré chez les autres Canadiennes. Qui plus est, selon les estimations,
plus de 500 femmes autochtones sont disparues ou ont été assassinées depuis
les années 1960.
    "Les dons d'aliments, de vêtements et de jouets sont appréciés, car ils
aident les femmes qui essaient de revenir à une vie normale après avoir été
victimes de violence familiale", a déclaré Geri Manyfingers, présidente du
conseil d'administration du refuge pour femmes autochtones victimes de
violence conjugale Awo Taan. "Les dons de jouets seront particulièrement
appréciés, à quelques semaines de Noel."
    En tant que conseillère au refuge, Mme McHugh connaît très bien les
difficultés et les traumatismes vécus par les femmes qui fuient la violence.
De plus, à titre de présidente du Conseil des femmes de l'APN, elle a joué un
rôle de premier plan dans la lutte contre la violence faite aux femmes
autochtones, en appuyant la campagne "Soeurs par l'esprit" ainsi qu'en
plaidant en faveur de solutions à long terme auprès des premiers ministres
fédéral et provincial à l'occasion du Sommet national des femmes autochtones.
Le Conseil des femmes de l'APN prévoit faire de ce problème l'une des
principales questions à l'étude dans le cadre du Sommet national des femmes
autochtones 2008, qui aura lieu dans les Territoires du Nord-Ouest.

    Le refuge pour femmes autochtones victimes de violence conjugale Awo Taan
compte 27 lits et offre des services complets aux femmes et aux enfants de
toutes cultures ayant été victimes de violence familiale ou d'autres formes
d'abus. Le refuge, ouvert 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine, est
géré par un personnel dévoué. Ses clientes se voient toujours offrir des
choix, ce qui leur évite d'avoir nécessairement à réintégrer l'environnement
violent qu'elles ont fui.

    La Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence
faite aux femmes a été instaurée en 1991 par le Parlement canadien, afin de
commémorer les meurtres de 14 jeunes femmes à l'Ecole Polytechnique de
Montréal, en 1989. Cette journée est également l'occasion de reconnaître que
la violence est vécue quotidiennement par de nombreuses femmes et filles,
ainsi que de se souvenir de celles qui sont mortes en raison d'actes de
violence fondée sur le genre.

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières nations au Canada.

    
    Evénement : Invitation aux représentants des médias à visiter Awo Taan,
                refuge pour femmes autochtones victimes de violence conjugale
    Quand :     le 6 décembre 2007, de 10 h 30 à 12 h 30
    Où :        Calgary (Alberta)
    Renseignements, adresse et personne-ressource : Communiquer avec la
    personne-ressource pour les médias
    




Renseignements :

Renseignements: Karyn Pugliese, responsable des communications,
Secrétariat de la santé, (613) 241-6789, poste 210, (613) 292-1877,
kpugliese@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.