Le Conseil des Canadiens rétorque aux déclarations du ministre de l'Environnement sur les exportations d'eau en vrac



    OTTAWA, le 17 avril /CNW Telbec/ - La réaction du ministre de
l'Environnement John Baird à un document ayant fait l'objet d'une fuite et qui
révélait que les exportations d'eau en vrac seraient discutées à une réunion
trinationale à Calgary est pleine de trous, selon le Conseil des Canadiens.
    Le groupe de défense des intérêts des citoyens avait en effet obtenu la
semaine dernière le document produit par le Centre for Strategic and
International Studies, un éminent groupe de réflexion de Washington. Ce
document révélait que des hauts fonctionnaires et des chefs d'entreprise du
Canada, du Mexique et des Etats-Unis ont l'intention de discuter des
exportations d'eau en vrac à l'occasion d'une rencontre à huis clos à Calgary
le 27 avril, dans le cadre des grandes discussions sur l'intégration de
l'Amérique du Nord.
    "Les déclarations du ministre Baird selon lesquelles les lois et
politiques fédérales et provinciales interdisent les exportations d'eau en
vrac sont inexactes," dit Maude Barlow, présidente nationale du Conseil des
Canadiens. "Les ententes provinciales auxquelles il fait allusion sont
volontaires et il est possible d'y passer outre n'importe quand. La soi-disant
interdiction des exportations d'eau en vrac contenue dans la Loi du Traité des
eaux limitrophes internationales de 1909 s'applique seulement aux eaux
partagées avec les Etats-Unis et ne vise pas ce que les Etats-Unis convoitent
vraiment, c'est-à-dire l'eau du Nord canadien."
    En octobre dernier, le Global Water and Energy Strategy Team, un autre
groupe de Washington, présentait une proposition en vue d'exporter l'eau du
Nord du Manitoba vers le Texas par pipeline. Selon Maude Barlow, aucune loi du
Canada à l'heure actuelle n'empêcherait la mise en oeuvre de tels agissements.
    Le Conseil des Canadiens s'inquiète également de la faiblesse des
restrictions sur les eaux partagées énoncées dans la Loi du Traité des eaux
limitrophes internationales, d'autant plus qu'elles ont été contournées par le
passé afin de permettre les déviations des cours d'eau des Grands Lacs.
    "Baird ne dit rien de la réunion du 27 avril où les hauts fonctionnaires
des trois pays de l'ALENA ont été invités, dit Maude Barlow. Est-il prêt à
déclarer sans équivoque que notre gouvernement ne prendra pas part à ces
pourparlers?"
    Le Conseil des Canadiens tiendra une rencontre porte ouverte à Calgary le
25 avril. La réunion publique sera, pour les groupes et les citoyens inquiets,
une occasion de discuter de l'intégration de l'Amérique du Nord et des menaces
qu'elle fait peser sur l'eau du Canada.




Renseignements :

Renseignements: Meera Karunananthan, agente des relations avec les
médias, (613) 233-4487 poste 234; cell.: (613) 795-8685, meera@canadians.org

Profil de l'entreprise

Conseil des Canadiens

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.