Le Conseil des académies canadiennes fait paraître un nouveau rapport :

Des animaux en santé, un Canada en santé

OTTAWA, le 22 sept. 2011 /CNW/ - L'accroissement du commerce mondial et de la migration, l'augmentation de la densité de population et les changements climatiques ont un effet sur la nature des risques liés aux maladies animales et à la santé humaine. La vitesse à laquelle surviennent ces changements, l'interdépendance grandissante entre autant de risques et de conséquences, de même que les répercussions possibles des stratégies d'atténuation rendent le processus d'évaluation et de gestion des risques de plus en plus complexe.

Pour mieux comprendre ces défis sans cesse changeants qui caractérisent le XXIe siècle, le Conseil des académies canadiennes (CAC) a réuni un groupe de 12 éminents experts pour discuter des moyens que pourrait adopter le Canada pour rester à la fine pointe des pratiques d'évaluation des risques pour la santé des animaux, afin de protéger la santé des animaux, des personnes, de l'environnement et de l'économie. Aujourd'hui, le CAC fait paraître le rapport du comité d'experts, Des animaux en santé, un Canada en santé. Le rapport, commandité par l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA), est une évaluation indépendante fondée sur des données probantes et traitant des approches d'évaluation des risques pour la santé des animaux au Canada.

« Le bien-être des animaux, des humains et la santé de l'environnement dans lequel nous vivons sont liés de plusieurs façons. Lorsqu'un de ces éléments est à risque, les autres sont aussi affectés », explique le Dr Alastair Cribb, professeur et doyen de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Calgary et président du comité d'experts. « Ces liens sont devenus très clairs au cours de la dernière décennie, alors que le Canada et d'autres pays ont dû composer avec le SRAS, l'ESB ou la grippe A (H1N1), pour ne nommer que ces maladies. Après avoir examiné l'ensemble des preuves, le comité d'experts a établi qu'au Canada, bien que l'évaluation des risques repose sur une solide base de connaissance et d'expertise, les pratiques d'évaluation des risques pourraient être améliorées au moyen d'une approche plus intégrée. »

Le comité d'experts estime aussi que si le Canada veut rester à la fine pointe de l'évaluation des risques pour la santé des animaux, de nombreuses opérations doivent être améliorées, notamment : consolider les capacités sur le plan de l'expertise et de la connaissance; prendre en considération une gamme plus importante de conséquences d'événements liés à la santé des animaux; améliorer la communication entre les évaluateurs des risques, les gestionnaires et les parties prenantes; assurer une plus grande transparence du processus de prise de décision; et mettre de côté des ressources en prévision d'évaluations futures.

« Nous devrions féliciter l'ACIA d'avoir soulevé une question d'évaluation aussi importante », affirme Elizabeth Dowdeswell, présidente du Conseil des académies canadiennes. « Le CAC est persuadé que le rapport du comité d'experts fournira la preuve nécessaire pour appuyer l'ACIA et d'autres organisations alors que ceux-ci réfléchissent à l'avenir de l'évaluation des risques pour la santé des animaux au Canada. »

Pour obtenir la fiche d'information medias rendez-vous à l'adresse : www.sciencepourlepublic.ca/fr/sante-des-animaux.aspx.

Pour plus d'information, ou pour télécharger un exemplaire gratuit du rapport en français ou en anglais, rendez-vous à l'adresse : www.sciencepourlepublic.ca/fr/sante-des-animaux.aspx.

Au sujet du Conseil des académies canadiennes

Fondé en 2005, le Conseil des académies canadiennes (CAC) est un organisme indépendant à but non lucratif. Le CAC soutient des évaluations (études) scientifiques, effectuées par des experts, afin de contribuer à l'élaboration de politiques publiques au Canada. Les évaluations sont réalisées par des comités pluridisciplinaires indépendants, formés d'experts bénévoles de partout au Canada et de l'étranger. De nombreux spécialistes faisant partie des comités d'experts du CAC sont membres des académies qui le composent : la Société royale du Canada; l'Académie canadienne du génie; et l'Académie canadienne des sciences de la santé. Les rapports du CAC sont disponibles gratuitement en français et en anglais. Pour plus d'information, veuillez visiter le site du CAC à l'adresse www.sciencepourlepublic.ca.


SOURCE Conseil des académies canadiennes

Renseignements :

Cate Meechan
Directrice, Communications
Conseil des académies canadiennes
Bureau : 613-567-5000, poste 228
Cellulaire : 613-302-6174
cathleen.meechan@scienceadvice.ca

Profil de l'entreprise

Conseil des académies canadiennes

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.