Le Conseil de la fédération annonce les lauréats du Prix d'alphabétisation 2009



    REGINA, le 5 août /CNW Telbec/ - Les premiers ministres du Canada
dévoilaient aujourd'hui les noms des lauréats du cinquième Prix
d'alphabétisation du Conseil de la fédération. Décernés dans chaque province
et territoire, ces prix soulignent les réalisations exceptionnelles, les
pratiques novatrices et l'excellence de l'alphabétisation.
    Les récipiendaires du Prix d'alphabétisation 2009 du Conseil de la
fédération sont :

    
    Ken Steele - Alberta
    Laurie Gould - Colombie-Britannique
    Donald Richard - Manitoba
    Karon Campbell Connors - Nouveau-Brunswick
    Claudia Dubé - Nouveau-Brunswick
    Marc Glassman - Terre-Neuve-et-Labrador
    Annie Whane - Territoires du Nord-Ouest
    Blaise Sullivan - Nouvelle-Ecosse
    Quluaq Catherine Pilakapsi - Nunavut
    Jean Doull - Ontario
    Workplace Learning PEI Inc. - Ile-du-Prince-Edouard
    Francine Guindon - Québec
    Margaret Lipp - Saskatchewan
    Emma Sam - Yukon
    

    "Au nom de tous les premiers ministres, je félicite les récipiendaires du
Prix de d'alphabétisation 2009 du Conseil de la fédération", a déclaré Brad
Wall, premier ministre de la Saskatchewan et prochain président du Conseil de
la fédération. "Grâce à leur travail acharné et à leur dévouement pour la
cause de l'alphabétisation, ces personnes et ces organismes jouent un rôle
important dans l'amélioration de la vie des personnes dans leurs communautés
et à travers le pays."
    Le prix vient souligner des contributions exceptionnelles dans le domaine
de l'alphabétisation, que ce soit en famille, chez les Autochtones, en santé,
sur les lieux de travail et au sein des collectivités. Il est décerné aux
éducateurs et éducatrices, aux bénévoles, aux étudiants, aux organismes
communautaires, aux organismes non gouvernementaux ou aux entreprises dans
chaque province et territoire.
    Chaque récipiendaire reçoit un certificat signé par le premier ministre
de sa province ou de son territoire, ainsi que la médaille du prix
d'alphabétisation du Conseil de la fédération.
    Les premiers ministres canadiens ont créé ce prix en 2004 pour souligner
l'importance de l'alphabétisation comme élément essentiel pour une économie et
société active.

    Le Conseil de la fédération regroupe les premiers ministres des 13
provinces et territoires. Il permet aux premiers ministres de travailler
ensemble en vue de renforcer la fédération canadienne en favorisant une
relation constructive entre les provinces et les territoires et avec le
gouvernement fédéral.
    Pour plus de détails, visitez le www.conseildelafederation.ca

    
                             NOTES BIOGRAPHIQUES

     Récipiendaires des Prix de l'alphabétisation 2009 du Conseil de
                                la fédération
     ---------------------------------------------------------------
    

    Ken Steele - Alberta

    M. Steele a quitté l'école en sixième année et n'y est retourné qu'à sa
retraite. En 2005, à 74 ans, il a commencé à suivre des cours au Learning
Centre Literacy Association d'Edmonton. Il écrit maintenant des histoires
courtes et de la poésie. En tant qu'ambassadeur du Learning Centre, il raconte
son expérience de l'alphabétisation aux gens de son milieu. Il a travaillé
aussi avec le Northeast Edmonton Literacy Network, un groupe d'organismes
travaillant à la mise sur pied d'environnements plus favorables à
l'alphabétisation au sein des communautés. L'attitude positive de M. Steele,
sa réussite, son ouverture et son humilité ont contribué à mieux faire
comprendre le combat des adultes ayant un faible niveau d'alphabétisation.
L'encouragement actif qu'il procure aux apprenants en a inspiré plusieurs.

    Laurie Gould - Colombie-Britannique

    Depuis près de 35 ans, Laurie Gould fait preuve d'un engagement
exceptionnel en matière d'alphabétisation. Peu de temps après avoir joint le
département d'éducation de base du collège communautaire de Vancouver, en
1974, Laurie s'engage et joue un rôle essentiel dans la création et la mise en
oeuvre des premiers programmes d'alphabétisation des adultes. Depuis, elle a
siégé au sein de nombreux comités en alphabétisation au niveau provincial et
pancanadien, conçu plusieurs programmes novateurs et ressources d'évaluation.
Elle a créé du matériel de lecture original à l'intention des adultes, a
transposé des documents d'information sur la santé et sur le gouvernement en
langage simple et a aussi travaillé avec plusieurs groupes d'apprenants
adultes, que ce soit dans les classes ou dans le cadre d'évaluations. Laurie a
toujours généreusement partagé sa vaste expertise avec des collègues de la
C.-B. et du reste du Canada. Maintenant à sa 35e année dans le domaine, Laurie
continue de servir le milieu de l'alphabétisation avec le même sens de
l'engagement, tant auprès des apprenants que des praticiens.

    Donald Richard - Manitoba

    Donald Richard est un apprenant adulte; il est détenu au Winnipeg Remand
Centre. Ayant décroché de l'école à l'âge de 15 ans, il a tenté plusieurs fois
de reprendre ses études, mais les événements qui ont marqué sa vie ont fait en
sorte qu'il n'y est jamais réellement parvenu et il reconnaît avoir manqué sa
chance. En juillet 2008, il s'est joint au programme de la John Howard
Society, lequel aide les détenus au Redmand Center à poursuivre leur éducation
et à améliorer leurs habiletés en lecture et en écriture. M. Richard est passé
de l'alphabétisation de base à la planification des étapes en vue de terminer
sa 12e année, et est perçu, au sein de son unité, comme un homme engagé, prêt
à participer à tout ce qui est lié à l'alphabétisation. En plus d'aider ses
codétenus dans leurs travaux scolaires, il aide l'enseignant pour faire la
correction. Fiable et respecté dans tout l'établissement, M. Richard utilise
maintenant ses compétences dans le cadre d'un projet visant à rendre le
programme plus accessible aux détenus ayant un très faible niveau
d'alphabétisation. Il récrit des sections du matériel d'apprentissage de la
lecture et leur a ajouté des illustrations et M. Richard travaille à la
rédaction et aux illustrations d'un livre interactif destiné aux enfants, qui
incorpore le camping et apprend aux jeunes à compter. "J'ai redécouvert le
plaisir de lire. J'apprends de nouvelles façons de décrire les choses et le
faisant, j'apprends aussi à apprécier les choses d'une manière nouvelle."

    Karon Campbell Connors - Nouveau-Brunswick

    Depuis 2005, Karon Campbell Connors est enseignante aux adultes au
programme communautaire d'alphabétisation Headstart de Moncton. La plupart des
personnes qui suivent des cours sont des chefs de famille monoparentale
souhaitant obtenir leur certificat de formation générale. Le don de Karon pour
créer des liens fait en sorte que ses élèves s'attachent à elle d'emblée et
qu'elle contribue à motiver tous ceux et celles qui souhaitent augmenter leurs
qualifications scolaires. Pour Karon, donner le goût aux autres de croire en
leur propre capacité de réussir fait toute la différence. Elle dirige un
programme axé sur les apprenants, et les aide à avoir accès aux services
sociaux dont ils ont besoin pour réussir. Au cours de la dernière année, Karon
a fait partie d'un comité provincial académique mis sur pied pour normaliser
les programmes scolaires, les ressources et les outils d'évaluation à l'entrée
et à la sortie des programmes. Elle oeuvre aussi comme mentor auprès d'un
nouvel enseignant en alphabétisation des adultes. Pour Karon, aider les autres
est une source de satisfaction intarissable.

    Claudia Dubé - Nouveau-Brunswick

    Claudia Dubé mérite des éloges pour son engagement et son dévouement
exceptionnel à la cause de l'alphabétisation des adultes. Elle a débuté comme
orthopédagogue dans le réseau des collèges communautaires avant de s'engager
dans le milieu de l'alphabétisation. Elle a poursuivi sa formation durant
plusieurs années, tout en continuant de travailler. En 1999, elle obtient son
certificat en alphabétisation des adultes, et en 2008, elle devient apte à
enseigner les compétences essentielles aux adultes. En 2006, Bernard Lord,
alors premier ministre du Nouveau-Brunswick, lui remet un prix d'excellence
pour son engagement exceptionnel. Mais au-delà de ces honneurs, Claudia Dubé
souhaite d'abord une chose : voir ses élèves réussir.

    Marc Glassman - Terre-Neuve-et-Labrador

    Au cours des 32 dernières années, le savoir, la passion et l'engagement
du Dr Marc Glassman dans le domaine de l'alphabétisation à
Terre-Neuve-et-Labrador ont été aussi impressionnants que significatifs.
Membre de la faculté d'éducation de l'Université Memorial, le Dr Glassman
enseigne en alphabétisation. Au fil de sa carrière, il a mis sur pied de
nombreuses initiatives qui ont aidé divers groupes d'enfants, de parents et de
personnes sachant peu lire et écrire à surmonter les obstacles liés au
développement du langage et de la capacité de lire et d'écrire. Il a inspiré
et stimulé un nombre considérable d'étudiants de premier et de deuxième cycle
et a également assuré le soutien professionnel d'enseignants de la maternelle
à la 12e année, d'instructeurs et de bénévoles de programmes d'alphabétisation
pour adultes dans toute la province. Dr. Glassman est un véritable pionnier de
l'application des technologies au développement de l'alphabétisation à
Terre-Neuve-et-Labrador et continue de faire preuve de créativité et
d'innovation dans la défense de la cause de l'alphabétisation.

    Annie Whane - Territoires du Nord-Ouest

    Annie Whane est une étudiante du Literacy Outreach Centre de Yellowknife
et fait preuve d'une intégrité, d'une créativité et d'une ambition hors du
commun. Annie s'est même lancée dans l'écriture de poèmes, d'histoires
courtes, et de paroles de chanson. Annie s'inspire de sa propre vie de jeune
adulte et avec humour, elle partage ses collègues. Elle est amicale, joviale,
dynamique et toujours prête à aider ses compagnons, ce qui contribue à rendre
l'ambiance de la classe encore plus agréable. Annie est impliquée dans des
agences d'appui communautaires de chez elle, en aidant d'autres gens de sa
communauté avec des obstacles comme les siens. Elle ne manque jamais
d'encourager et de soutenir les gens qui l'entourent, dans la classe comme
dans toute sa communauté.

    Blaise Sullivan - Nouvelle-Ecosse

    Blaise Sullivan est un homme d'affaires prospère, qui souhaitait au
départ que son combat contre l'analphabétisme demeure confidentiel. En janvier
2006, lorsqu'il franchit les portes de l'organisme d'alphabétisation de sa
communauté, l'Antigonish County Adult Learning Association (ACALA), il demande
que sa participation aux cours demeure confidentielle. M. Sullivan a toujours
eu de la difficulté à l'école. Bien des années plus tard, il comprit pourquoi
lorsqu'on lui apprit qu'il était dyslexique. Il a quitté l'école à 15 ans pour
aller sur le marché du travail, et n'était souvent pas suffisamment qualifié
pour obtenir de bons emplois : "Beaucoup de postes m'intéressaient, mais
j'avais peur qu'on me demande de lire dans le cadre de mes fonctions... Si je
devais lire, je me sentais stupide et honteux." L'ancien coordonnateur de
l'ACALA se souvient que Blaise a commencé par suivre des cours une fois par
semaine, puis est ensuite venu trois fois par semaine. Graduellement, il est
également passé de la formation en privé à la formation de groupe, où il a
rejoint d'autres adultes, et son besoin d'anonymat s'est transformé pour faire
de lui un véritable champion de l'alphabétisation dans le cadre de
présentations devant public. Aujourd'hui, Blaise Sullivan travaille à
l'obtention de son diplôme de formation générale.

    Quluaq Catherine Pilakapsi - Nunavut

    Quluaq est une aînée et une éducatrice respectée. Son approche créative
de l'alphabétisation et du développement du langage est reconnue dans tout le
Nunavut. Elle a créé de nombreuses ressources amusantes et remplies de bonnes
idées pour les enfants comme pour les adultes. Le programme Storysacks, par
exemple, allie la création de poupées et le conte et en fait des moyens de
partager l'alphabétisation. Quluaq a inspiré de nombreuses personnes qui ont
elles aussi créé leur propre programme Storysacks pour aider à l'apprentissage
de la langue inuite et à l'alphabétisation. Quluaq a dirigé une étude
communautaire pour une meilleure compréhension des liens entre l'acquisition
du langage et le développement des habiletés d'écriture et de lecture. Elle a
d'ailleurs incorporé les résultats de cette étude dans ses ateliers. Comme le
disait l'un des participants aux ateliers de Quluaq : "Le fait qu'elle soit là
veut dire beaucoup pour moi. Je peux lui parler en inuktitut. Elle me
conseille et je peux toujours l'appeler."

    Jean Doull - Ontario

    Mme Doull est depuis plus de 25 ans une membre active et dévouée de la
communauté de l'apprentissage et de l'alphabétisation des adultes de la région
de Sarnia Lambton. Elle a récemment pris sa retraite et quitté son poste de
directrice exécutive de l'Organization for Literacy, après y avoir oeuvré
durant presque 20 ans, dont la moitié à la tête de l'organisme. Mme Doull a
amorcé sa carrière sur le terrain, alors qu'il n'existait aucun programme à
l'intention des adultes dans la région de Sarnia Lambton. Elle a travaillé
sans relâche à la préparation de propositions et a lutté avec acharnement pour
obtenir du financement et sensibiliser la population à la cause des personnes
marginalisées et isolées nécessitant une formation en langue et en compétences
essentielles. Mme Doull a pavé la voie à un meilleur accès et à plus de
visibilité pour les clients du système pénitentiaire et pour les personnes
vivant en régions éloignées. Elle n'a jamais cessé de contribuer à l'atteinte
des objectifs en alphabétisation.

    Workplace Learning PEI Inc - Ile-du-Prince-Edouard

    Workplace Learning PEI inc. (WLPEI inc.) est un partenariat sans but
lucratif regroupant des entreprises, des participants du monde du travail, des
organismes gouvernementaux et communautaires. Il a comme objectif d'offrir des
possibilités d'apprentissage pour la main-d'oeuvre et sur les lieux de
travail. Les changements dans le milieu du travail ont des effets sur la façon
dont s'effectue le travail et sur les compétences nécessaires pour
l'accomplir. Pour satisfaire ces exigences, employeurs et employés doivent
pouvoir profiter d'occasions d'apprentissage. Fondé en 1997 sous le nom de
Workplace Education PEI, l'organisme a été constitué en personne morale en
2007, sous le nom de Workplace Learning PEI inc. Depuis sa création, WLPEI a
permis à des centaines de travailleurs de la province de réussir des
programmes d'apprentissage animés par un personnel enthousiaste, constitué
d'experts en alphabétisation et compétences essentielles. De nombreuses
entreprises de l'Ile ont aussi pu bénéficier de l'aide de WLPEI inc. Au fil
des ans, l'organisme a aussi été reconnu par le Conference Board du Canada
pour l'excellence de ses programmes éducatifs en milieu de travail.

    Francine Guindon - Québec

    Francine Guindon est née dans une famille de 16 enfants à Hull, au
Québec. Déjà mère de trois enfants à 19 ans, elle a quitté l'école et a par la
suite du occupé des emplois précaires. Lorsque ses enfants ont commencé à
aller à l'école, elle avait de plus en plus de difficulté à les aider à faire
leurs devoirs. "Ils essayaient de me transmettre leurs connaissances; c'était
le monde à l'envers!", dit-elle. A 36 ans, elle s'inscrit au Centre
d'éducation de base de l'Outaouais, où elle réapprend littéralement à lire et
à écrire... et reprend confiance en elle. Aujourd'hui, elle est membre du
Conseil d'administration du centre, où elle représente les apprenants adultes.
"J'essaie de motiver les autres et de les inviter à confier leurs problèmes,
leurs besoins et leurs rêves."

    Margaret Lipp - Saskatchewan

    La Dre Margaret Lipp est une éducatrice et une administratrice
chevronnée, ardente partisane de l'alphabétisation, dont la carrière en
enseignement et en alphabétisation s'est étendue sur près de quatre décennies.
Reconnue pour son leadership visionnaire et l'innovation dont elle a fait
preuve dans la préparation de programmes scolaires, la Dre Lipp s'est
distinguée par sa contribution positive et constante pour l'avancement de
l'alphabétisation dans les écoles de la Saskatchewan. En 2005, elle a été
nommée commissaire à l'alphabétisation (Literacy Commissioner) et au cours de
son mandat, de nombreux projets communautaires d'alphabétisation et sur les
lieux de travail, dans la famille, ont vu le jour. La Dre Lipp a oeuvré au
sein d'organismes provinciaux et nationaux et en tant qu'animatrice ou
participante à des conférences provinciales, nationales et internationales sur
l'éducation, de même qu'à des rencontres et à des forums pancanadiens sur
l'alphabétisation. Maintenant retraitée, elle poursuit son engagement en
alphabétisation, en continuant de siéger au conseil d'administration de la
Base de données en alphabétisation des adultes.

    Emma Sam - Yukon

    Mme Emma Sam est la fille de David et Rosie Johnston, de la Première
Nation Teslin Tlingit. Emma appartient au clan Ishkhitaan, dont le symbole est
la grenouille. Son nom tlingit est Wakhsâni. La langue maternelle d'Emma est
le tlingit - "Je suis née avec", s'amuse-t-elle à dire. Elle a grandi en
s'exprimant dans sa langue maternelle et lorsqu'elle partit pour Carcross,
afin d'aller à l'école, elle se promit de ne jamais l'oublier même si elle
allait bientôt apprendre à parler, à lire et à écrire en anglais. Emma a joué
un rôle de mentor auprès de plusieurs élèves au fil des ans. L'une de ses
"pupilles" a récemment terminé une maîtrise en éducation et Emma s'est dite
très fière d'avoir pu l'aider à soutenir sa thèse. Maintenant grand-mère, Emma
Sam continue de mettre en pratique les traditions culturelles qui lui sont
propres, et de faire en sorte que ses enfants et petits-enfants les
connaissent également. "Je m'amuse beaucoup à enseigner notre langue",
déclare-t-elle. Encore aujourd'hui, Emme utilise le tlingit et avoue qu'encore
aujourd'hui, "elle pense en tlingit".





Renseignements :

Renseignements: Ian Hanna, Conseiller aux communications, Bureau du
premier ministre de la Saskatchewan, (306) 787-2127, ian.hanna@gov.sk.ca;
Loretta O'Connor, Directrice exécutive, Secrétariat du Conseil de la
fédération, (613) 563-4066, Loretta@conseildelafederation.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.