Le comité exécutif de la Ville de Montréal propose au conseil municipal des gestes concrets pour encadrer le travail des élus et des fonctionnaires



    MONTREAL, le 23 avr. /CNW Telbec/ - Le comité exécutif de la Ville de
Montréal a adopté une version bonifiée du guide de conduite des employés en
plus de recommander un mandat à la commission de la présidence afin qu'elle
puisse proposer un code d'éthique pour les élus d'ici le mois d'août prochain.
Ceci s'inscrit dans la poursuite des travaux, entamés depuis 2002 par
l'Administration, visant à encadrer le travail des élus et des fonctionnaires
municipaux.
    "Mon objectif premier, avec cet ensemble de gestes, est de renforcer le
lien de confiance du public envers l'institution qu'est la Ville, sa
direction, ses employés et ses élus. Il s'agit d'un engagement clair pour
atteindre les plus hauts standards d'intégrité, de transparence,
d'impartialité et de respect", a mentionné le maire de Montréal.
    L'un des gestes recommandés par le comité exécutif est l'application
immédiate d'un code d'éthique pour les élus. De façon transitoire, les
dispositions du code d'éthique de 1990 s'appliqueront dès l'adoption au
conseil municipal et jusqu'à ce que ce dernier statue, le 24 août prochain,
sur un code bonifié. Le comité exécutif recommande donc de mandater la
commission de la présidence afin qu'elle poursuive et priorise ses travaux
portant sur le code d'éthique pour les élus en tenant compte des propositions
disponibles, notamment celles de l'opposition officielle. La commission devra
également s'assurer d'harmoniser ce code avec le guide de conduite des
employés. Elle aura à faire part de l'état d'avancement de ses travaux lors du
conseil municipal du mois de juin.
    La seconde action proposée par le comité exécutif est l'adoption d'une
version bonifiée du guide de conduite des employés municipaux. Ce guide sera
dorénavant plus contraignant et entrera en vigueur le 15 juin 2009 afin de le
communiquer dans les plus brefs délais à tous les employés de la Ville de
Montréal.
    Le comité exécutif confie également au vérificateur général la mise en
place d'une ligne de prévention de la fraude et du gaspillage. Rappelons que
cette ligne était une recommandation du vérificateur général comprise dans son
rapport déposé en mai 2008. Une telle ligne téléphonique existe déjà dans
plusieurs grandes villes canadiennes, dont Toronto, Ottawa, Calgary et
Edmonton. Le vérificateur aura donc la responsabilité de finaliser les travaux
débutés par l'administration à l'été 2008. Pour ce faire, le vérificateur
général disposera des ressources financières nécessaires pour mener à bien son
mandat.
    A l'initiative du maire, le comité exécutif demande au gouvernement du
Québec la création d'un commissaire à l'éthique pour l'ensemble des élus du
Québec et ce, dans les meilleurs délais.
    Enfin, pour faire suite à une demande du comité exécutif de nouvelles
clauses lui ont été présentées afin d'être incorporées aux cahiers des
charges. Ces clauses permettront aux élus de connaître toute l'information
pertinente sur les liens d'affaires qui existent entre les soumissionnaires et
les professionnels qui accompagnent la Ville.




Renseignements :

Renseignements: Gonzalo Nunez, Relations avec les médias, (514)
868-1127; Source: Martin Tremblay, Attaché de presse, Cabinet du maire et du
comité exécutif, (514) 872-0274


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.