Le Comité de survie Forêts Laurentides souhaite un véritable plan de relance pour la MRC d'Antoine-Labelle



    QUEBEC, le 25 oct. /CNW Telbec/ - Le Comité de survie Forêts Laurentides,
représentant l'ensemble des intervenants de la MRC d'Antoine-Labelle (région
de Mont-Laurier), s'est dit heureux d'avoir pu présenter son projet de Plan de
relance à des représentants de plusieurs ministres importants du gouvernement,
mais déplore qu'aucun de ces ministres n'ait pu être présent pour les écouter.
La délégation de la MRC d'Antoine-Labelle a ainsi rencontré le cabinet de la
vice-première ministre et ministre des Affaires municipales et des Régions,
Mme Nathalie Normandeau, le cabinet du ministre du Développement économique,
de l'Innovation et de l'Exportation, M. Raymond Bachand, ainsi que le cabinet
du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Claude Béchard.
    "Notre région vit une situation économique particulière à laquelle ne
peuvent répondre adéquatement les programmes en place comme le Fonds
conjoncturel de développement et le Programme de soutien à l'industrie
forestière. C'est pourquoi nous demandons aux ministres concernés et à
l'ensemble du gouvernement d'investir 30 millions $ dans un Plan de relance
qui nous permettra de réaliser les principaux projets de diversification qui
sont prêts à voir le jour", a déclaré le préfet de la MRC d'Antoine-Labelle et
maire de Mont-Saint-Michel, M. Roger Lapointe. Ce dernier a rappelé que le
Plan de relance de la Gaspésie et des Iles-de-la-Madeleine avait permis
d'investir 169 millions $ en cinq ans, ce qui représente près de 1 800,00 $
per capita, alors que le Plan de relance proposé par la MRC d'Antoine-Labelle
représente plutôt un investissement de 850,00 $ per capita.
    Pour sa part, le maire de Mont-Laurier et président du CLD de la MRC
d'Antoine-Labelle, M. Michel Adrien, a souligné que des actions concrètes
pouvaient être prises dès maintenant, avant même la mise sur pied du Plan de
relance. "En accélérant le remboursement des crédits d'impôt accordés pour la
construction de chemins forestiers, nous disposerions immédiatement des moyens
de mettre à l'ouvrage près de 600 personnes et de relancer la scierie Max
Meilleur et Fils. Cette simple décision administrative constituerait
clairement un geste d'ouverture de la part du gouvernement", a déclaré
M. Adrien.
    Les représentants du Comité de survie Forêts Laurentides ont finalement
rappelé que la MRC d'Antoine-Labelle vit une situation économique
catastrophique en raison de sa structure industrielle particulière, composée
uniquement de PME qui assurent l'ensemble de la production forestière, de la
récolte à la 2e transformation. La région est donc touchée de façon plus aigue
que nulle part ailleurs au Québec par la crise forestière; alors que 80 % du
PIB de la MRC d'Antoine-Labelle repose sur l'industrie forestière et que près
de 2000 emplois ont été perdus dans ce secteur au cours de la dernière année,
le taux de chômage et d'innocuppation atteint maintenant 22 %.




Renseignements :

Renseignements: M. Louis Aucoin, Cell. : (514) 571-6033; SOURCE : M.
Stéphane Lapointe, directeur adjoint, CLD de la MRC d'Antoine-Labelle, Cell. :
(819) 440-7044

Profil de l'entreprise

CLD DE LA MRC D'ANTOINE-LABELLE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.