Le comité consultatif de divulgation répond aux recommandations de la Chambre de commerce des Etats-Unis au sujet des directives sur le bénéfice



    Le comité exprime son inquiétude concernant l'élimination des directives
    trimestrielles et l'accent mis sur l'intervalle du BPA annuel

    NEW YORK, le 21 mars /CNW/ - Le comité consultatif de divulgation de PR
Newswire, conseil composé de 15 personnes représentant des chefs de file des
communautés d'entreprises, d'organismes de réglementation, d'investisseurs, de
sociétés de communication et d'universités, s'est dit préoccupé par le fait
que les recommandations faites par la Chambre de commerce des Etats-Unis au
sujet des directives sur le bénéfice sont trop axées sur les mêmes points.

    (Photo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20070321/NYW025
    Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20000306/PRNLOGO)

    Dans son rapport intitulé "Commission on the Regulation of U.S. Capital
Markets in the 21st Century - Report and Recommendations" (Commission sur la
réglementation des marchés financiers américains au 21e siècle - Rapport et
recommandations), la Chambre de commerce des Etats-Unis a demandé qu'on
élimine les directives trimestrielles et qu'on utilise principalement un
intervalle annuel du BPA projeté pour prévoir le rendement. Le comité
consultatif de divulgation croit que ces recommandations pourraient diminuer
considérablement la transparence si elles sont appliquées de façon
uniformisée.
    Bien qu'il partage l'inquiétude de la Chambre de commerce au sujet de la
"politique à court terme" et de l'imprécision des estimations du bénéfice
uniformes, le comité recommande une approche plus nuancée. D'après le comité,
les sociétés devraient tenir compte des directives liées aux mesures
qualitatives et quantitatives de rendement des entreprises et des industries,
dont les horizons temporels sont adaptés spécialement à leur propre stratégie
commerciale et situation. Le fait de se concentrer exclusivement sur les
directives du BPA annuel, même si elles sont exprimées dans un intervalle,
entraînerait la négligence des objectifs et des risques à court et à long
terme qui touchent les résultats nets ainsi que de l'importance qu'ont sur le
marché les investisseurs à court terme. Le rapport de la Chambre de commerce
reconnaît l'intérêt grandissant qu'ont les sociétés pour la prestation de
perspectives à long terme sur les principes commerciaux fondamentaux. Le
comité souscrit à cette approche holistique comme point central des
directives, mais pas à l'exclusion des perspectives potentiellement
importantes du rendement à court terme.
    Mark Hynes, directeur général des Services mondiaux des relations avec
les investisseurs pour PR Newswire et membre du comité consultatif de
divulgation, a répondu : "Les membres du comité consultatif de divulgation
souhaitent la bienvenue à la Chambre de commerce des Etats-Unis dans le débat
sur les directives, mais ils croient que sa recommandation selon laquelle
'toutes les sociétés ouvertes devraient envisager sérieusement l'élimination
permanente des directives trimestrielles sur le bénéfice par action' va bien
au-delà de ce qui est nécessaire. En revanche, la proposition selon laquelle
les entreprises devraient passer à des 'directives annuelles dotées d'un
intervalle de données liées au BPA' n'est pas assez détaillée.
    "Comme l'a souligné le comité consultatif de divulgation dans son livre
blanc "Guiding Investors & Analysts: How Much Information is Enough?" (Guide
des investisseurs et des analystes : quelle est la juste mesure de
l'information?), il y a des circonstances communes dans lesquelles les
sociétés devraient utiliser des directives à court terme. Par exemple, parmi
les sociétés cotées à la NYSE et au NASDAQ, trente-cinq pour cent d'entre
elles ne sont pas couvertes par des analystes, ce qui fait d'elles de bons
candidats qui tireraient profit de l'utilisation des directives trimestrielles
pour répondre aux besoins de leurs investisseurs.
    "Par contre, le comité a une opinion bien plus générale sur le besoin des
directives à long terme. Le fait de dresser un portrait des comptes rendus sur
les stratégies et objectifs à long terme, des paramètres et tendances de
l'industrie, ainsi que des acquisitions et innovations fournit aux
investisseurs et aux analystes les outils nécessaires pour mieux évaluer une
société. Il est insuffisant de n'avoir que le BPA annuel comme marque de
rendement. Le comité distingue clairement le simple revenu des prévisions du
BPA des directives importantes sur les catalyseurs opérationnels.
    "Il est également important que la question des directives sur le
bénéfice ne soit pas abordée hors contexte. Il existe un nombre croissant de
sondages et de travaux de recherche qui démontrent que les directives sur le
bénéfice à court terme peuvent entraîner un comportement gestionnaire axé sur
l'atteinte des objectifs lié au bénéfice à court terme, au dépens d'efforts à
long terme axés sur la R&D et d'autres objectifs augmentant la valeur."
    Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du comité consultatif
de divulgation et demander une copie de l'intégrale du livre blanc, veuillez
consultez le http://disclosureadvisoryboard.mediaroom.com/. Pour lire le
blogue de Mark Hynes, veuillez consulter le
http://transparencymatters.blogspot.com/.

    A propos du comité consultatif de divulgation
    Le comité consultatif de divulgation a été créé par PR Newswire en juin
2006 pour évaluer et commenter la situation de la divulgation et de la
transparence des entreprises. Composé de 15 individus et comptant une
expérience cumulée de 450 ans en matière de règlementation et de contrôle de
conformité, ce comité a pour mission de débattre les questions actuelles de
divulgation et de gouvernance et, en se basant sur ces discussions, de
proposer les "meilleures pratiques" visant à améliorer la communication des
renseignements financiers et d'entreprise. Le comité consultatif de
divulgation croit que la communication, soit la divulgation et la
transparence, est l'élément clé qui permettra de gagner de nouveau le
consentement du public.
    Les membres du comité sont : John Bierbusse, directeur d'entreprise et
analyste de recherche de gestion d'avoir à la retraite pour A G Edwards; Janet
L. Fisher, partenaire, Cleary Gottlieb Steen & Hamilton LLP; Valerie Haertel,
VP/directrice des relations avec les investisseurs, Medco Health Solutions,
Inc.; Jerry Hostetter, VP/directeur des relations publiques et des relations
avec les investisseurs, Smithfield Foods Inc.; Deborah Kelly, partenaire,
Genesis Inc.; Mark Hynes, directeur général des Services mondiaux des
relations avec les investisseurs pour PR Newswire; Jack L. Kelly, co-directeur
de l'équipe de recherche industrielle, Goldman Sachs; Mary Beth Kissane,
présidente et fondatrice, Corporate Perception Research; Sam Levenson,
vice-président directeur aux relations avec les investisseurs, Sony
Corporation of America; William A. Relyea, directeur général, H.C. Wainwright
& Co., Inc.; Diane Salucci, vice-présidente directrice, Bear Wagner
Specialists LLC; Kurt Stocker, membre du conseil d'administration de NYSE
Regulation, Inc. et président du comité consultatif des investisseurs
individuels de la Bourse de New York; Anna Sussman, directrice des relations
avec les investisseurs et communications d'entreprise, Pharmion Corporation;
Louis M. Thompson, Jr., partenaire, Genesis Inc., et directeur général,
Kalorama Partners, et ancien président et chef de la direction, président et
membre du conseil de National Investor Relations Institute.

    A propos de PR Newswire
    PR Newswire Association LLC (http://www.prnewswire.com) fournit des
services de diffusion, de mesure, de ciblage et de distribution électronique à
des dizaines de milliers d'entreprises, de gouvernements, d'associations,
d'organisations ouvrières, d'organismes à but non lucratif ainsi qu'à d'autres
clients dans le monde entier. Grâce à PR Newswire, ces organisations touchent
une foule de publics importants, y compris les médias d'information, la
communauté d'investisseurs, les décideurs gouvernementaux ainsi que le grand
public, en leur diffusant de l'information à jour en texte intégral.
    Créée en 1954, PR Newswire possède des bureaux dans 11 pays et envoie
régulièrement les communiqués de ses clients à des organes de presse dans plus
de 135 pays et en plus de 40 langues. Ayant recours aux technologies de
communications les plus évoluées, PR Newswire diffuse des renseignements
considérés comme essentiels pour les journalistes, les investisseurs et les
individus qui cherchent les nouvelles de dernière heure de source sûre. Les
services de premier plan de PR Newswire comprennent ProfNet Experts(SM),
eWatch(TM), MEDIAtlas(TM), Search Engine Optimization, MediaRoom,
MediaSense(TM), MultiVu(TM) et U.S. Newswire, l'agence de transmission
prééminente de l'industrie. PR Newswire est une filiale d'United Business
Media plc de Londres.




Renseignements :

Renseignements: Rachel Meranus, vice-présidente des relations publiques,
PR Newswire, (212) 282-1929, rachel.meranus@prnewswire.com

Profil de l'entreprise

PR NEWSWIRE ASSOCIATION LLC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.