Le Collège John-Abbott et le Collège Gérald-Godin annoncent la création du Partenariat en sciences de la vie et de la santé



    Un don de 600 000 $ de Pfizer Canada contribue au lancement de cette
    collaboration

    KIRKLAND, QC, le 18 fév. /CNW Telbec/ - Le Collège John-Abbott et le
Collège Gérald-Godin annoncent aujourd'hui le lancement de la campagne du
Partenariat en sciences de la vie et de la santé. Cette campagne permettra de
recueillir des fonds pour l'enrichissement, par de l'équipement et des
programmes spécialisés, du programme en Techniques pharmaceutiques qui sera
offert par les deux établissements d'enseignement de l'Ouest-de-l'Ile. Le
nouveau programme de Techniques pharmaceutiques a été approuvé par le
Ministère de l'Education, du Loisir et du Sport l'an passé et accueillera ses
premiers étudiants cet automne.
    Dans le cadre d'un colloque intitulé "Les défis de l'enseignement des
sciences au 21e siècle", tenu au siège social de Pfizer Canada à Kirkland pour
marquer le lancement du Partenariat en sciences de la vie et de la santé,
Pfizer Canada a annoncé une contribution principale de 600 000 $ à cette
campagne. M. Paul Lévesque, président de Pfizer Canada, a aussi accepté de
présider cette campagne auprès de l'industrie pharmaceutique afin de
recueillir davantage de contributions financières.
    "Les industries axées sur le savoir doivent absolument participer à ce
nouveau programme qui vise à développer les jeunes cerveaux dans le but de les
encourager à embrasser des carrières dans le domaine des sciences de la santé,
soutien M. Lévesque. La concurrence de plus en plus forte de pays émergents
comme l'Argentine, le Brésil et la Chine pousse les sociétés pharmaceutiques
installées au Canada et au Québec à entretenir une culture d'excellence. Il
nous incombe d'investir et de développer une industrie fondée sur le savoir
par le biais de programmes d'études et de Partenariat en sciences de la vie et
de la santé."
    Un des panélistes au colloque, le Dr Joe Schwarcz, directeur du Bureau
des sciences et de la société de l'Université McGill, fait écho à ces propos
et ajoute que le défi consiste davantage à résoudre le problème de l'inculture
scientifique que d'augmenter le nombre de diplômés en sciences. "Notre société
est pratiquement inculte sur le plan scientifique. On s'attend à ce que les
gens prennent tous les jours des décisions scientifiquement fondées sans leur
avoir fourni les outils de base pour prendre de telles décisions."
    Le Dr Schwarcz souligne aussi la nécessité pour les éducateurs
d'améliorer leur enseignement des sciences pour les rendre pertinentes dans la
vie de tous les jours. "Quand j'ai étudié l'électrochimie, rappelle-t-il, j'ai
su comprendre la théorie et réussir les examens. Mais personne ne m'a jamais
expliqué qu'en fait on parlait de piles électriques."
    Erich Schmedt, directeur adjoint à la direction des études, responsable
des programmes préuniversitaires et techniques de Sciences au Collège
John-Abbott, abonde dans le même sens et ajoute que les nouveaux programmes de
sciences et de technologies de la santé des collèges John-Abbott et
Gérald-Godin continueront de mettre l'accent sur l'apprentissage fondé sur le
questionnement. "Notre programme d'étude a toujours reposé sur l'application
de 'recettes' en laboratoire. On demandait aux étudiants de suivre une
démarche spécifique pour arriver à un résultat spécifique. A l'avenir, nous
leur donnerons un problème à résoudre et nous leur demanderons de procéder à
des expériences en laboratoire pour trouver une solution au problème."
    Michèle Houde, étudiante du programme enrichi en sciences au Collège
John-Abbott, adhère au concept de la pertinence dans l'enseignement des
sciences. "Il y aurait moins de décrochage dans les programmes d'études en
sciences si l'on rappelait aux étudiants l'importance réelle et l'utilité des
connaissances qu'ils acquièrent, soutient-elle. Les interactions avec les
employeurs de l'industrie pharmaceutique et d'autres employeurs des domaines
de la santé et des sciences donnent aux étudiants une perspective importante."
    Pendant le colloque, dont le modérateur était M. Keith W Henderson,
directeur général du Collège John-Abbott, on a aussi entendu des allocutions
de Mme Sylvia Rossi, directrice des études au Collège Gérald-Godin et de
M. Lévesque. Plus de 60 chefs de file du monde des affaires et de la
collectivité ont assisté au colloque.
    Partenariat en sciences de la vie et de la santé est une initiative
conjointe des deux cégeps de l'Ouest-de- l'Ile, le Collège Gérald-Godin et le
Collège John-Abbott, ainsi que de l'industrie pharmaceutique, et il vise à
sensibiliser les gens à l'importance de l'enseignement des sciences et à
susciter un plus grand intérêt pour l'étude des sciences en raison de leur
grande importance pour la société.

    A propos du Collège John-Abbott

    Le Collège John-Abbott est un collège public anglophone qui dessert une
clientèle étudiante depuis 1971. Sa clientèle de plus en plus diversifiée
compte actuellement 5 600 étudiants à temps plein dans les programmes
réguliers et 2 000 étudiants inscrits à la Formation continue. Les admissions
augmentent sans cesse et, selon les prévisions du ministère de l'Education, du
Loisir et du Sport, le Collège devrait accueillir 6 200 étudiants à temps
plein dans les programmes réguliers seulement d'ici 2012. Le Collège
John-Abbott est situé à Sainte-Anne-de-Bellevue, sur la pointe ouest de l'Ile
de Montréal.

    A propos du Collège Gérald-Godin

    Seul cégep francophone de l'ouest de l'île de Montréal, le Collège
Gérald-Godin a ouvert ses portes en 1999. D'une capacité de 1100 étudiants, il
offre une formation de qualité et une attention personnalisée dans un
environnement à la fine pointe de la technologie. Il offre aussi, par
l'intermédiaire du service de la Formation continue, différents cours aux
adultes et services aux entreprises. Le Collège est établi au coeur d'un site
enchanteur bordé par la rivière des Prairies, à Sainte-Geneviève.

    A propos de Pfizer Canada

    Pfizer Canada Inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc., la plus
grande société pharmaceutique au monde. Pfizer découvre, élabore, produit et
met en marché des médicaments d'ordonnance pour les êtres humains et les
animaux. Pfizer Inc. investit plus de 7 milliards de dollars américains par
année dans la recherche et le développement (R et D) afin de découvrir et
d'élaborer des médicaments innovateurs permettant de sauver et d'améliorer la
vie de personnes souffrant d'un vaste éventail de maladies. Pfizer Canada est
l'un des principaux investisseurs dans la R et D au Canada avec plus de
190 millions de dollars en 2005. Le siège social de Pfizer Global
Pharmaceuticals pour le Canada est situé à Kirkland, au Québec. Pour de plus
amples renseignements, visitez le www.pfizer.ca.




Renseignements :

Renseignements: Amy Gregus, RPPR Inc., (514) 426-7137; Lucie Fournier,
Fondation du Collège John-Abbott, (514) 457-6610 poste 5255; Sophie McCann,
Pfizer Canada, (514) 693-4161


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.