Le Collectif Echec à la guerre déplore le refus de la Cour suprême du Canada d'entendre Jeremy Hinzman et Brandon Hughey



    MONTREAL, le 16 nov. /CNW Telbec/ - Le Collectif Echec à la guerre
déplore la décision de la Cour suprême du Canada de rejeter les appels de
Brandon Hughey et de Jeremy Hinzman, deux déserteurs étasuniens opposés à la
guerre en Irak. Sans motifs, mais les condamnant aux dépens, la Cour suprême
approuve ainsi les motifs invoqués par la Cour d'appel fédérale (CAF).
    La Cour d'appel fédérale (CAF) a rejeté l'argument des déserteurs
étasuniens à l'effet que la guerre en Irak est illégale en droit
international. Hinzman et Hughey prétendent que de les punir pour leur refus
de participer à une entreprise criminelle constitue de la persécution. La Cour
a refusé de leur permettre de présenter la preuve en soutien de cet argument,
statuant qu'on ne pourrait considérer qu'ils sont obligés de participer à une
activité criminelle que s'ils sont obligés de commettre des crimes eux-mêmes.
"Etonnamment, c'est la logique contraire que la Cour d'appel fédérale applique
à de nombreux Haitiens, Algériens, Péruviens et autres demandeurs du statut de
réfugié, qui sont souvent déclarés "criminels de guerre" sans même avoir été
présents sur les lieux d'un crime, par le simple fait de leur appartenance à
la police, à l'armée ou à autre groupe", fait remarquer William Sloan, avocat
et membre du Collectif Echec à la guerre.
    La décision de la Cour suprême est lourde de conséquences et de
signification non seulement pour ces deux objecteurs de conscience, mais pour
toutes les personnes qui luttent pour la paix et le respect du droit
international.
    "En rejetant les appels, la Cour Suprême a rompu avec la tradition
établie lors de la guerre du Vietnam, d'accueillir les personnes qui, de par
leur conscience, se voyaient dans l'obligation de refuser de participer à la
guerre", a dit Mathew Jones, membre du Collectif Echec à la guerre.
    Il s'agit ici d'un journée sombre dans l'histoire juridique du Canada,
révélant une concordance avec les politiques guerrières du gouvernement Harper
et les jugements des cours martiales aux Etats-Unis.




Renseignements :

Renseignements: médias francophones : Raymond Legault, (514) 389-5921,
poste 2567; médias anglophones : Mathew Jones, (514) 237-2534

Profil de l'entreprise

Collectif Échec à la guerre

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.