Le Code des professions a 35 ans



    QUEBEC, le 4 févr. /CNW Telbec/ - "Il y a 35 ans, le 1er février 1974, le
Code des professions entrait en vigueur après son adoption par l'Assemblée
nationale du Québec. On assistait alors à la mise en place d'un système
professionnel voué à la protection du public. Ce système unique est devenu
aujourd'hui une pièce maîtresse du fonctionnement de notre société." C'est en
ces termes que Jean Paul Dutrisac, président de l'Office des professions du
Québec (OPQ), et Richard Gagnon, président du Conseil interprofessionnel du
Québec (CIQ), ont tenu à souligner le 35e anniversaire de la loi-cadre des
ordres professionnels.

    Des centaines de milliers d'actes professionnels sont posés chaque jour
    au Québec.

    Le Code des professions est à la base du système professionnel qui compte
326 000 membres exerçant 51 professions réglementées et encadrés par 45 ordres
professionnels. Les ordres professionnels et leurs membres sont présents dans
tous les domaines stratégiques de la société, comme la santé et les relations
humaines, le génie, l'aménagement et les sciences, le droit, l'administration
et les affaires.
    "Le Code des professions, indique Jean Paul Dutrisac, offre à la
population une garantie de compétence et d'intégrité dans les services rendus
par les 326 000 professionnels." Le président de l'Office rappelle que le Code
des professions a traversé les années en répondant aux besoins de la société
québécoise. Et sa constante évolution s'est encore concrétisée l'année
dernière avec l'adoption du projet de loi no 75, lequel bonifie notamment les
mécanismes de protection du public au sein des ordres. "D'autres actions sont
en cours et viendront compléter l'actualisation de notre système professionnel
québécois", annonce M. Dutrisac.
    Pour sa part, Richard Gagnon, président du Conseil interprofessionnel,
déclare que "les professionnels et les ordres professionnels ont contribué à
relever les défis du Québec des trois dernières décennies, participant ainsi
au mieux-être de sa population." M. Gagnon croit fermement que les ordres
professionnels "sont résolument tournés vers l'avenir, engagés à relever les
défis posés à la société aujourd'hui, en tant que partenaires dans plusieurs
dossiers d'intérêt public, tels ceux de l'éducation, de l'immigration et de la
mobilité professionnelle."
    MM. Dutrisac et Gagnon ont ainsi souligné l'entente historique intervenue
le 17 octobre 2008 entre la France et le Québec sur la reconnaissance des
qualifications professionnelles. "Les acteurs du système professionnel, tant
l'Office des professions, le CIQ que les ordres, sont fiers d'avoir contribué,
grâce à leur mobilisation rapide, à la signature de cette entente qui
permettra d'accélérer la reconnaissance des compétences professionnelles de
personnes dont nous avons grandement besoin au Québec."

    L'Office des professions du Québec est un organisme gouvernemental dont
le mandat est de veiller à ce que les professions s'exercent et se développent
en offrant au public la protection nécessaire, entre autres, des garanties de
compétence et d'intégrité.

    Le Conseil interprofessionnel du Québec est le regroupement des ordres
professionnels et la voix collective de ceux-ci sur des sujets d'intérêt
communs.

    Autant l'OPQ que le CIQ jouent un rôle d'organisme conseil auprès de
l'autorité publique.




Renseignements :

Renseignements: Carole Rocheleau, coordonnatrice des communications,
Office des profession du Québec, (418) 643-6912; Jean-François Thuot,
directeur général, Conseil interprofessionnel du Québec, (514) 288-3574


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.