Le CN craint de nouvelles interruptions de travail



    Rivalités intersyndicales et contestation du leadership compromettent la
    stabilité

    OTTAWA, le 16 mars /CNW/ - Les Travailleurs unis des transports (TUT)
Canada ont déclaré aujourd'hui qu'ils entrevoyaient de nouvelles incertitudes
à l'égard des liaisons ferroviaires en raison des rivalités intersyndicales et
de l'opposition d'un ancien président du syndicat des TUT Canada qui fait
campagne agressivement pour que les membres sabordent l'entente du 24 février
avec le CN.
    Les TUT, l'un des plus vieux syndicats au Canada, représentent environ
2 800 chefs de train, gardes-frein et opérateurs de triage employés par le CN
au Canada où le syndicat des TUT Canada a entrepris une grève légale avec
piquetage du 10 au 25 février 2007, jusqu'à ce qu'une entente ait été conclue,
sous réserve de ratification.
    "Nous craignons que le maraudage effectué par les Teamsters auprès de nos
membres et l'opposition de l'ancien président Rex Beatty à l'entente avec le
CN fassent échouer la ratification de l'entente du 24 février", a déclaré Tim
Secord, directeur, Législation canadienne et cadre dirigeant des TUT Canada.
    Les résultats du vote de ratification par les membres seront annoncés
dans 11 jours, soit le 26 mars 2007.
    "Avec l'aide de Beatty, les Teamsters font du maraudage auprès de nos
membres et ont demandé une accréditation auprès du CCRI (Conseil canadien des
relations industrielles) pour obtenir le droit de représenter nos membres", a
déclaré Secord. "Beatty enjoint nos membres à refuser l'entente du CN dans le
cadre de son plan de jeu consistant à prendre le contrôle des TUT Canada. Cela
pourrait accentuer l'incertitude pour les entreprises canadiennes et tous les
Canadiens."
    Au cours de l'arrêt de travail qui a pratiquement paralysé de nombreuses
entreprises canadiennes et américaines, le président des TUT - International,
Paul Thompson, a limogé le président Beatty pour le remplacer le 20 février
par deux anciens présidents qui ont conclu une entente avec le CN le
24 février.
    Les membres demeurent en grève, mais les mesures de grève sont suspendues
pendant le processus de ratification jusqu'au vote du 26 mars. La plupart des
membres sont volontairement retournés au travail comme le recommandaient les
TUT.
    Le 23 février, Pierre Blackburn, ministre fédéral du Travail, a déposé le
projet de loi C-46 qui ordonnerait le retour au travail des membres des TUT et
assujettirait les négociations à l'arbitrage de l'offre finale.
    "Nous savons que l'arbitrage n'est pas dans le meilleur intérêt de nos
membres. Nous essayons de faire ratifier l'entente, mais le maraudage des
Teamsters et le plan de carrière de M. Beatty bloquent la voie", a expliqué
Secord.




Renseignements :

Renseignements: Susan Reisler, Relations avec les médias, (416)
504-8464

Profil de l'entreprise

TRAVAILLEURS UNIS DES TRANSPORTS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.