Le classement dans les trains a contribué au déraillement d'un train du Chemin de fer Canadien Pacifique près de Stoney Creek (Colombie-Britannique) en janvier 2015

RICHMOND, BC, le 30 juin 2016 /CNW/ - Dans son rapport d'enquête (R15V0003) publié aujourd'hui sur le déraillement d'un train du Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) près de Stoney Creek (Colombie-Britannique) en janvier 2015, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) conclut que la violation des règles de classement des trains appropriées pour l'itinéraire a contribué à l'événement. Il n'y a eu aucun blessé, et aucune marchandise dangereuse n'a été en cause.

Le 13 janvier 2015, un train de marchandises du CP roulait vers l'ouest sur la voie principale nord de la subdivision de Mountain lorsque 6 plateformes vides ont déraillé près de Stoney Creek (Colombie-Britannique). Le déraillement s'est produit sur le pont de Stoney Creek au point milliaire 76,7. L'enquête a permis de déterminer que les six plateformes vides de deux wagons plats intermodaux ont quitté les rails alors que le train roulait à puissance élevée dans une courbe de 8,75 degrés en gravissant une pente de 2,2 %.

L'itinéraire du train avait été modifié à cause de retards de train imminents et de la congestion sur la voie adjacente. Croyant que l'itinéraire modifié était acceptable d'un point de vue opérationnel, l'équipe de train n'a pas revérifié au complet le bulletin de composition pour savoir si toutes les règles de classement pertinentes étaient respectées, malgré la violation de ces règles cernée par le classement zonal dans les trains (TrAM), l'outil informatisé de formation des trains qu'utilise le CP. De plus, l'enquête a permis de déterminer qu'aucune instruction particulière n'avait été donnée sur la revérification d'un train contre toute violation aux règles du TrAM avant le changement d'itinéraire. En outre, le directeur du contrôle de la circulation ferroviaire se trouvait dans un état de fatigue quand la décision a été prise de modifier l'itinéraire du train. Toutefois, on n'a pu déterminer si la fatigue avait été un facteur dans la décision du directeur de ne pas vérifier que le train adhérait aux règles du TrAM.

Après l'événement, le CP a apporté des changements à son équipement d'identification du matériel ferroviaire pour que le lecteur, à son franchissement par un train, fournisse des alertes de violation des règles du TrAM quand il détecte une restriction relative à la formation du convoi. Le chemin de fer a également apporté des changements aux rôles et responsabilités du contrôleur de la circulation ferroviaire relativement au TrAM, en plus de mettre à jour ses Instructions générales d'exploitation.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.bst.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, medias@bst.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.