Le CHUM centre-ville passe à la vitesse supérieure



    MONTREAL, le 17 sept. /CNW Telbec/ - Le dossier de la localisation du
nouveau CHUM est clos. Ce sera au centre-ville.

    
    - Le CHUM centre-ville regroupera sur un même site les 35 spécialités
      médicales du CHUM actuellement réparties sur trois sites.
    - Le nombre de médecins spécialistes qu'accueillera le CHUM centre-ville
      sera de l'ordre de 10 à 15 pour cent de moins que le nombre actuel.
    - Les 700 lits que comprendra le nouveau CHUM correspondent aux besoins
      déterminés par le plan directeur clinique pour les besoins de soins,
      d'enseignement et de recherche.
    - Grâce à la proximité de l'hôpital du CSSS Jeanne-Mance (Hôpital
      Notre-Dame) qui comprendra 300 lits, l'offre de services à la
      population sera inchangée par rapport à celle d'aujourd'hui.
    - L'appel de propositions pour la réalisation du CHUM centre-ville sera
      lancé avant le 21 décembre 2008, ce qui permettra de respecter
      l'échéancier de livraison du 31 décembre 2013.
    - En dollars constants, les coûts de réalisation du CHUM centre-ville
      devraient se conformer au budget global de 1 518 G$.
    - La capacité d'expansion du CHUM centre-ville sur des espaces lui
      appartenant en propre est de 50,000 mètres carrés. De plus, une réserve
      foncière permettra, si le besoin se fait sentir dans les dix ou vingt
      prochaines années, de s'étendre vers l'est par voie d'expropriation.
    

    Tels sont les principaux points qui ressortent de la conférence de presse
qu'a tenue aujourd'hui la direction du CHUM "pour faire toute la lumière
possible sur cette extraordinaire entreprise dans laquelle nous sommes
engagés", comme l'a souligné le directeur général par intérim M. Serge
LeBlanc.
    "Il faut sans doute rappeler que le projet CHUM ne consiste pas
simplement à intégrer dans un même lieu nos trois hôpitaux actuels, le
président du Conseil d'administration, Me Patrick A. Molinari a-t-il ajouté.
C'est un projet beaucoup plus complexe et surtout, plus ambitieux. Il s'agit
de créer un véritable pôle d'excellence de soins, d'enseignement et de
recherche dans un hôpital du 21e siècle et d'assurer les populations que nous
desservons actuellement qu'elles auront accès à l'ensemble des services
hospitaliers qu'elles requièrent. C'est dans cette optique que le projet CHUM
centre-ville ne peut être bien compris si l'on néglige de tenir compte que le
CSSS Jeanne-Mance aura pour mission de maintenir 300 lits à l'hôpital
Notre-Dame. Le CHUM n'administrera pas cet hôpital mais il est bien évident
que, pour la population que nous desservons actuellement, il y aura bel et
bien 1000 lits d'hospitalisation qui seront encore disponibles au centre-ville
de Montréal."
    Contrairement aux rumeurs et assertions de toute nature qui circulent au
sujet du CHUM, Me Molinari a indiqué que "le CHUM centre-ville se fait déjà
tous les jours par des équipes engagées et efficaces qui abattent un travail
colossal grâce auquel, par exemple, le plan directeur des activités de
recherche est achevé et l'appel de propositions pour la réalisation du centre
de recherche est déjà lancé. De même, le plan fonctionnel et technique de
notre centre hospitalier universitaire est achevé à plus de 95% et sera prêt
pour un appel de propositions à la fin de cet automne"
    Evoquant le plan directeur clinique, Me Molinari a rappelé que ce plan
approuvé par le ministère de la Santé et des Services sociaux il y a environ
dix-huit mois "est toujours ce même plan qui nous guide avec le même nombre de
lits depuis cinq ans, les mêmes 35 spécialités médicales et la même
répartition des activités de soins et d'enseignement".
    Tout en maintenant le cap pour l'essentiel, le président du Conseil
d'administration du CHUM ne ferme pas la porte à des améliorations. "Nous
gardons l'esprit ouvert aux propositions susceptibles d'améliorer le projet
sans en changer la nature et le fondement, a-t-il dit. Dans cette période de
moins de trois mois qui nous reste avant le lancement de l'appel de
propositions, certains aménagements peuvent être examinés, dès lors qu'ils
n'entraînent pas de retard sur l'échéancier serré avec lequel nous sommes
confrontés et qu'ils ne remettent pas en cause le concept et les objets du
plan directeur clinique".




Renseignements :

Renseignements: Lucie Dufresne, Conseillère en communication, Centre
hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), (514) 890-8000, poste 15380,
Téléavertisseur: (514) 860-7110; Source: Nicole Beaulieu, M.A., ARP,
Directrice des communications, Centre hospitalier de l'Université de Montréal
(CHUM)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.