Le Chef national souligne la Journée internationale de la langue maternelle

OTTAWA, le 21 févr. /CNW/ - Shawn A-in-chut Atleo, Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, et les Premières Nations de l'ensemble du pays soulignent aujourd'hui la Journée internationale de la langue maternelle, célébrée chaque année.

Shawn A-in-chut Atleo, Chef national de l'Assemblée des Premières Nations, a déclaré : « Les langues autochtones reflètent l'héritage collectif et l'identité de ce pays et de ces terres. Nos aînés nous ont enjoints de ne jamais oublier nos langues et de les enseigner en plus d'en faire une source d'apprentissage. Les langues autochtones doivent être reconnues, respectées et pleinement soutenues; elles devraient être source de célébration et de fierté partout au Canada. »

Des recherches internationales ont révélé que de 90 % à 95 % des langues parlées pourraient disparaître ou seraient très sérieusement menacées de disparaître pendant le siècle actuel. La plupart des langues menacées sont des langues autochtones. Au Canada, les langues autochtones sont en situation précaire et doivent être considérées comme « gravement menacées ». En 1996, l'UNESCO a déclaré : « Les langues autochtones du Canada sont parmi les plus menacées au monde. »

« Nous profitons de cette occasion pour demander au gouvernement du Canada et à tous les Canadiens de contribuer aux efforts des populations autochtones afin de revitaliser nos langues. En tant que premières langues parlées sur ces terres, les langues autochtones nécessitent un investissement important qui devrait être comparable à celui accordé aux deux langues "officielles" du Canada », a déclaré le Chef national.

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, adoptée par le Canada le 12 novembre 2010, appelle les États à travailler avec les populations autochtones dans un esprit de respect mutuel et de partenariat. Cette déclaration peut servir de guide au travail requis et établit d'importantes normes, en vertu de ce qui suit :

  • Les peuples autochtones ont le droit de revivifier, d'utiliser, de développer et de transmettre aux générations futures leur histoire, leur langue, leurs traditions orales, leur philosophie, leur système d'écriture et leur littérature, ainsi que de choisir et de conserver leurs propres noms pour les communautés, les lieux et les personnes. - Article 13
  • Les peuples autochtones ont le droit d'établir et de contrôler leurs propres systèmes et établissements scolaires où l'enseignement est dispensé dans leur propre langue, d'une manière adaptée à leurs méthodes culturelles d'enseignement et d'apprentissage. - Article 14

La Journée internationale de la langue maternelle a été formellement adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2008, mais elle avait été annoncée pour la première fois par l'UNESCO le 17 novembre 1999.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada.

SOURCE ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements :

Jenna Young, Assemblée des Premières Nations, agente de communications
613-241-6789, poste 401; 613-314-8157 (cell.) ou jyoung@afn.ca

Alain Garon, Assemblée des Premières Nations, agent de communication bilingue
613-241-6789, poste 382; 613-292-0857 (cell.) ou agaron@afn.ca

Profil de l'entreprise

ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.