Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations qualifie la Journée nationale de protestation de succès retentissant et de démonstration de l'appui à l'endroit des Premières nations: "La force de cent mille personnes, et une centaine de sources d'espoirs"



    
    "Nous voulons que nos besoins fondamentaux soient comblés, ce qui devrait
être le cas de tous les Canadiens : avoir de l'eau potable, des logements
décents et des soins de santé et d'éducation. Nous voulons des chances égales
pour avoir de bons emplois et répondre ainsi à nos besoins et à ceux de nos
familles. Nous voulons le contrôle de notre propre destinée. Nous ne serons
pas les seuls à profiter de l'amélioration de nos vies. Le Canada en
bénéficiera aussi."

       Le chef national de l'Assemblée des Premières Nations, Phil Fontaine
                                                 devant 3 000 sympathisants
                       Journée nationale de protestation dans le territoire
                                             algonquin à Ottawa, en Ontario
    

    OTTAWA, le 29 juin /CNW Telbec/ - Le chef national de l'Assemblée des
Premières Nations, Phil Fontaine, a qualifié de succès retentissant la Journée
nationale de protestation d'aujourd'hui organisée par l'Assemblée des
Premières Nations.
    "Les Premières nations et des Canadiens de partout au pays ont participé
à plus d'une centaine d'activités organisées", a déclaré le chef national
Fontaine. "Il s'agit de l'un des plus grands rassemblements de l'histoire du
Canada étant donné le nombre élevé d'activités ayant eu lieu et d'endroits où
elles se sont tenues. Aujourd'hui, ce n'est pas le conflit ou la confrontation
qui marque l'histoire. C'est l'immense masse critique d'appuis en faveur de la
justice pour les Premières nations."
    Le chef national a pris part au rassemblement qui s'est déroulé à Ottawa,
qui a attiré environ 3 000 sympathisants. Il était accompagné par des chefs
politiques, dont le chef du Parti libéral, Stéphane Dion, et le chef du NPD,
Jack Layton, des dirigeants de syndicats, des chefs religieux, des dirigeants
des Premières nations ainsi que des citoyens et de nombreux Canadiens non
autochtones. Tous les premiers ministres provinciaux et territoriaux, de même
que de nombreuses entreprises, dont Chemin de fer Canadien Pacifique, ont
également appuyé la Journée nationale de protestation.
    "J'espère que le gouvernement fédéral prend note de cette impressionnante
démonstration d'appuis envers notre peuple et notre cause", a affirmé le chef
national. "Il est clair que les Canadiens veulent voir les choses changer à la
suite de cette Journée de protestation. Les Premières nations ont établi un
plan pour assurer le progrès et la prospérité. Tout ce dont nous avons besoin
maintenant, c'est que le gouvernement fédéral s'affirme et démontre qu'il a
l'intention de collaborer avec nous pour bâtir un pays meilleur et plus fort."
    S'adressant à la foule, le chef national Fontaine a demandé des mesures
immédiates pour améliorer les mauvaises conditions dans lesquelles vivent un
nombre trop élevé de membres des Premières nations. Il a exhorté le
gouvernement fédéral à respecter les promesses qu'il a faites aux Premières
nations, à mettre en oeuvre le plan approuvé à la rencontre des premiers
ministres sur les questions autochtones qui s'est tenue à Kelowna, en C.-B., à
présenter des excuses aux survivants des pensionnats et à travailler de
concert avec les Premières nations pour que leurs droits soient reconnus
conformément à la Constitution du Canada.
    Le chef national a souligné que toutes les activités organisées par
l'Assemblée des Premières Nations se sont déroulées de manière pacifique et
positive.
    "Je tiens à remercier tous nos sympathisants qui ont participé aux
rassemblements dans un esprit de collaboration, et je remercie également les
policiers qui ont démontré une attitude respectueuse et n'ont pas cherché la
confrontation", a déclaré le chef national.
    Le chef national a indiqué que la Journée de protestation n'était que
l'aube d'une nouvelle période de paix et de prospérité pour les Premières
nations. L'Assemblée des Premières Nations tiendra son assemblée générale
annuelle à Halifax, en Nouvelle-Ecosse, du 10 au 12 juillet. Au cours de cet
événement, les participants feront un retour sur la Journée nationale de
protestation et discuteront des prochaines étapes. Par ailleurs, le chef
national a été invité à rencontrer tous les premiers ministres des provinces
et des territoires le 8 août, à Moncton, au Nouveau-Brunswick.
    "Aujourd'hui n'est que le commencement, mais c'est un excellent début
pour le travail que nous devons faire en tant que nation", a indiqué le chef
national Fontaine. " Si nous pouvions voir une image du Canada à partir du
ciel aujourd'hui, nous verrions plus d'une centaine de rassemblements et de
marches d'un bout à l'autre du pays, et des milliers de personnes qui
démontrent leur appui envers l'amélioration de la qualité de vie des Premières
nations. Chacun des rassemblements et chacune des personnes représente une
source d'espoir : l'espoir d'un avenir meilleur pour les Premières nations et
l'espoir d'un pays fort et uni pour tous les Canadiens. Nous voyons l'appui à
notre cause : la force de plus de cent mille personnes et une centaine de
sources d'espoir."

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Bryan Hendry, Directeur intérimaire des communications,
(613) 241-6789, poste 229, cell.: (613) 293-6106, bhendry@afn.ca; Nancy Pine,
conseillère en communications - bureau du chef national, (613) 241-6789, poste
243, (613) 298-6382, npine@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.