Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations donne le coup d'envoi au Forum national sur la santé et invite les nations autochtones à prendre leur santé en main

OTTAWA, le 7 nov. 2011 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Shawn A-in-chut Atleo, a donné le coup d'envoi aujourd'hui au Forum national sur la santé de l'APN, préconisant la reconnaissance et l'affirmation de la compétence des Premières Nations en matière de prestation de services de santé dans les communautés autochtones. Le Forum, qui réunit des experts et des leaders autochtones en santé de toutes les régions du pays, est le plus grand rassemblement du genre organisé par l'APN depuis plus d'une décennie.

« Les Premières Nations continuent à élaborer des plans proposant une nouvelle voie à suivre, où nous maîtrisons nos propres résultats de santé, afin de favoriser l'amélioration de la santé et du niveau de bien-être de nos membres et de nos communautés », a affirmé le Chef national de l'APN, ajoutant que le renforcement des capacités et des systèmes des Premières Nations est une démarche globale entreprise par les Premières Nations en vue d'améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens et communautés.

« La prise en main de la santé autochtone par les Premières Nations, conjuguée aux approches novatrices en matière de santé et de bien-être conçues par les Premières Nations, voilà sur quoi doit reposer la nouvelle voie de l'avenir », a souligné le Chef national Atleo. « Nous n'accepterons plus d'être relégués au second plan. Nous passons à l'action et allons de l'avant. Les droits, les responsabilités et la compétence des Premières Nations doivent être respectés, et les plans et les gouvernements autochtones doivent être soutenus si l'on veut mettre en œuvre des systèmes de santé équitables et culturellement adaptés qui permettront à nos peuples d'obtenir de meilleurs résultats. »

Le Forum national sur la santé de l'APN, qui se déroule du 7 au 9 novembre 2011, présentera l'excellent travail effectué par les Premières Nations du pays tout entier en vue d'améliorer la santé et la prestation de services de santé d'une façon qui respecte les connaissances et les compétences traditionnelles des Premières Nations. Ayant pour thème « Agir pour progresser », le forum de trois jours mettra en lumière des exemples de plans communautaires conçus par les Premières Nations et axés sur la prestation de services durables en matière de santé de façon à tenir compte des déterminants sociaux de la santé, tels l'éducation et le développement économique.

Le Forum sera également l'occasion d'établir des partenariats axés sur l'amélioration des résultats de santé pour les Premières Nations. Il réunira des experts et des leaders de toutes les régions du Canada et du monde entier qui aborderont la question de l'innovation dans le domaine de la santé, notamment Carol Hopkins, Madeleine Dion Stout, le Dr Tom Calma et de nombreux autres. Ces personnes se pencheront sur des façons de faire, des approches similaires et des modèles pouvant être appliqués efficacement par les Premières Nations. Il s'agit du premier rassemblement du genre depuis plus de 10 ans. Près d'un millier de directeurs, de techniciens et d'experts autochtones de la santé provenant de toutes les régions du Canada y prendront part.

« Cet événement, comme l'ensemble de nos travaux, est d'une importance cruciale et est d'actualité », a souligné le Chef national Atleo. « L'Accord sur la santé 2004 doit être renouvelé en 2014. Nous avons tout juste un peu plus de deux ans pour nous assurer d'inclure les Premières Nations dans le processus et jouer un rôle actif dans l'instauration de services de santé et de méthodes de prestation de soins de santé appropriés pour nos peuples. »

Chez les jeunes des communautés autochtones, le taux de suicide est de cinq à sept fois plus élevé que dans le reste de la population du pays, et le taux de tuberculose est 30 fois plus élevé que la moyenne nationale. Les citoyens des Premières Nations ont une espérance de vie de cinq à sept années de moins que la moyenne canadienne. Les peuples autochtones ont des risques accrus de développer une maladie chronique ou de contracter une maladie transmissible et sont exposés à des risques de santé accrus en raison de l'insalubrité des logements, de l'eau contaminée et de l'accès limité à des aliments sains et à des occasions d'emploi. Les citoyens des Premières Nations ont quatre fois plus de risques d'être atteints de diabète de type 2 que le reste de la population canadienne. Ainsi, un citoyen des Premières Nations sur cinq est diabétique.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN et le Chef national Atleo sur Twitter à @AFN_Updates, @AFN_Comms et @NCAtleo.

SOURCE ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements :

Jenna Young, agente de communications, APN, 613-241-6789, poste 401, cell. : 613-314-8157, ou jyoung@afn.ca

Alain Garon, agent de communications bilingue, APN, 613-241-6789, poste 382, cell. : 613-292-0857 ou agaron@afn.ca

Profil de l'entreprise

ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.