Le Chef national de l'APN salue le Parlement canadien pour ses excuses sincères



    OTTAWA, le 12 juin /CNW Telbec/ - Le Chef national de l'APN,
Phil Fontaine, a salué le Parlement canadien pour les excuses sincères
présentées par le premier ministre Harper. Il est permis d'espérer que ce
pardon, qui a contribué à faire la lumière sur l'histoire des pensionnats au
Canada, permettra aux survivants, à leurs familles et à leurs proches de
commencer à panser leurs plaies.
    "Le Parlement a reconnu les erreurs du passé à la Chambre des communes,
en présence des survivants et de leurs familles et devant des dignitaires de
l'Eglise, le premier ministre et tous les leaders de la Chambre, en
s'adressant au gouvernement, à l'ensemble du pays et au monde entier", a
déclaré le Chef national Phil Fontaine. "Par ces excuses, le gouvernement
reconnaît qu'il était répréhensible d'attaquer notre culture, notre foi, notre
identité et notre autonomie en tant que peuples. Il reconnaît que ces attaques
ont été livrées de la façon de la plus grossière qui soit, en privant des
générations d'enfants de leur culture, de leur identité ainsi que de l'amour
et du soutien de leurs parents. J'estime que ce pardon peut être considéré
comme une tentative sincère de mettre un baume sur les blessures du passé."
    Le Chef national a ajouté que ces excuses, en plus de contribuer à la
reconnaissance des événements du passé, permettent au Canada de tourner la
page sur un pan de son histoire en faisant la lumière sur ce chapitre
tragique. Le Chef national a souligné que le premier ministre et les leaders
de la Chambre ont évoqué le fait que dans le futur, le Canada promettait de
respecter les droits des Premières Nations et n'essaierait plus jamais de
dénigrer ou de détruire l'identité des Premières Nations en tant que peuples
distincts ni de compromettre l'intégrité de la culture et des familles des
Premières Nations.
    "Pour les survivants des pensionnats, ces excuses contribueront à guérir
des blessures passées, mais aussi à nouer une nouvelle relation avec le Canada
et à cultiver la confiance et le respect mutuels chez les survivants, leurs
enfants et leurs petits-enfants", a affirmé le Chef national Phil Fontaine.
"Voilà pourquoi ces excuses passeront à l'histoire : les élèves des
pensionnats, qui étaient persécutés dans leur jeune âge, ont non seulement
survécu, mais ils conduisent maintenant le Canada sur la voie de la
réconciliation. De plus, il est important pour tous les Canadiens que nous
fassions la lumière sur cet aspect caché de notre histoire de manière à ce que
nous puissions commencer à mieux comprendre le passé de notre pays et à le
faire connaître à toute la population canadienne.
    "Je souhaite également mentionner que certains survivants ont peut-être
de la difficulté à accepter ces excuses. Tous les survivants peuvent évoquer
leur expérience, mais chaque cas est unique et personnel. Pour ma part,
j'espère que tous pourront amorcer un processus de guérison. Je souhaite
également préciser que ces excuses marquent le début du processus de vérité et
de réconciliation et des travaux de première importance qui seront menés sous
la gouverne du juge Harry LaForme", a conclu le Chef national.

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières Nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Joan McEwen, directrice des communications, APN, (613)
241-6789, poste 242, cell.: (613) 324-3329, jmcewen@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.