Le chef national de l'APN salue l'adoption aujourd'hui de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et l'aboutissement de 30 années de travail



    OTTAWA, le 13 sept. /CNW Telbec/ - Le chef national de l'Assemblée des
Premières Nations a déclaré que la journée d'aujourd'hui marque une date
importante pour les peuples autochtones du monde entier, notamment les
Premières nations du Canada.
    "Bien qu'imparfaite, la déclaration constitue une étape vers
l'établissement de normes minimales concernant la survie, la dignité et le
bien-être des peuples autochtones de partout. C'est une journée qu'il convient
de célébrer.
    "Il a fallu beaucoup de temps pour obtenir cette reconnaissance", a
mentionné le chef national Phil Fontaine. "La déclaration reconnaît l'héritage
collectif que représentent notre histoire, nos traditions, nos cultures, nos
langues et notre spiritualité. C'est un texte important qui appuie les
activités et les efforts des peuples autochtones pour que leurs droits soient
pleinement reconnus, respectés et mis en vigueur par les gouvernements des
Etats."
    Cependant, le chef national s'est dit profondément préoccupé par la
décision du gouvernement du Canada de voter contre la déclaration des Nations
Unies et, dans les faits, de s'opposer à ce que la protection des droits
fondamentaux de la personne s'applique aux peuples autochtones. Le Canada a
mené une intense campagne pour convaincre les autres pays de ne pas soutenir
la déclaration. C'est la première fois que le Canada vote contre un traité
international sur les droits de la personne. Malgré les efforts du Canada,
beaucoup de pays ont décidé de se prononcer en faveur de la déclaration des
Nations Unies.
    "L'Assemblée des Premières Nations et d'autres représentants des peuples
autochtones au Canada ont offert de collaborer avec le gouvernement pour
répondre à ses préoccupations et en venir à une solution, mais cette offre a
essuyé un refus", a indiqué le chef national Phil Fontaine. "Le Canada se
targue d'être un protecteur des droits de la personne. Il est membre du
Conseil des droits de la personne des Nations Unies. Pourtant, nous avons vu
aujourd'hui ce gouvernement nous décevoir en votant contre la reconnaissance
des droits fondamentaux des peuples autochtones du Canada. C'est une tache sur
la réputation internationale du pays."
    Les chefs et les représentants des Premières nations ont investi
énormément d'efforts dans cette déclaration au cours des 30 dernières années.

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Nancy Pine, conseillère en communications, bureau du
chef national, (613) 241-6789, poste 243, (613) 298-6382 (cellulaire),
npine@afn.ca; Josée Bellemare, agente de communications bilingue, (613)
241-6789, poste 336, (613) 327-6331 (cellulaire), jbellemare@afn.ca; Bryan
Hendry, directeur intérimaire des communications, (613) 241-6789, poste 229,
(613) 293-6106 (cellulaire), bhendry@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.