Le Chef national de l'APN exhorte le gouvernement à s'engager à établir une stratégie de réduction de l'usage du tabac au sein des Premières Nations



    OTTAWA, le 23 févr. /CNW Telbec/ - Phil Fontaine, Chef national,
Assemblée des Premières Nations, a déclaré aujourd'hui qu'il espère que la
récente annonce voulant que le gouvernement du Canada va investir plus de 472
000 $ au cours des deux prochaines années dans des programmes d'abandon du
tabagisme visant les jeunes Inuits suscitera un nouvel engagement qui
permettra de relancer des projets similaires pour les jeunes des Premières
Nations.
    Depuis l'élimination de la Stratégie de lutte contre le tabagisme chez
les Premières Nations et les Inuits en octobre 2006, il n'y a plus aucune
stratégie de lutte contre le tabac pour les peuples des Premières Nations qui
ont les taux de tabagisme parmi les plus élevés au pays.
    "Il existe un besoin urgent de réduire l'usage non traditionnel du tabac
chez les jeunes des Premières Nations. Plus de 50 % des adultes des Premières
Nations fument et près de la moitié d'entre eux ont moins de 25 ans. Si cette
tendance se poursuit sans mesure corrective, les maladies liées à l'usage du
tabac deviendront une cause de décès encore plus importante au sein des
Premières Nations et constitueront un futur fardeau sur le système de santé
canadien", a déclaré le chef national Fontaine.
    M. Fontaine a par ailleurs ajouté que l'APN travaille actuellement à
l'élaboration d'une nouvelle stratégie de lutte contre le tabac.
    "Nous considérons l'engagement du gouvernement fédéral envers de nouveaux
programmes destinés aux jeunes Inuits comme un indice positif visant le
rétablissement de programmes similaires ciblant les jeunes des Premières
Nations", a souligné Angus Toulouse, chef régional responsable de la santé.
    La Stratégie de lutte contre le tabagisme chez les Premières Nations et
les Inuits a été abandonnée au cours de sa cinquième année d'existence avant
même le dépôt d'un rapport d'évaluation final. Toutefois, selon l'analyse de
données provenant de l'Enquête régionale longitudinale sur la santé des
Premières Nations (ERS), le taux d'usage non traditionnel du tabac chez les
adultes des Premières Nations a diminué au cours des cinq années qu'a duré ce
programme, passant de 62 % en 1997 à 56,9 % en 2002 et 2003.
    Le 23 novembre 2006, l'ancien ministre de la Santé, Tony Clement, avait
déclaré devant le comité permanent sur la santé de la Chambre des communes,
que des fonds pour ce programme seraient réinjectés par l'intermédiaire d'une
stratégie novatrice et améliorée. Jusqu'à maintenant, aucun fonds n'a été
réinvesti.
    L'APN élabore actuellement une nouvelle stratégie axée sur ce qui suit :
sensibiliser davantage la population sur les incidences nocives de l'usage non
traditionnel du tabac, plus particulièrement les jeunes, fournir plus de
moyens aux personnes pour se protéger de l'exposition à la fumée secondaire en
réduisant l'usage non traditionnel du tabac au sein des familles et des
collectivités, et mettre sur pied un système de surveillance de données sur la
consommation du tabac.

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières Nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Karyn Pugliese, communications relatives à la santé,
Assemblée des Premières Nations, (613) 241-6789, poste 210, Cell.: (613)
292-1877, kpugliese@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.