Le Chef national de l'APN demande au gouvernement de prendre des mesures d'urgence à la lumière du récent rapport de l'OMS



    OTTAWA, le 29 août /CNW Telbec/ - Le Chef national de l'Assemblée des
Premières Nations, Phil Fontaine, presse le gouvernement du Canada de prendre
des mesures immédiates à la lumière des recommandations présentées dans le
récent rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), intitulé "Combler
le fossé en une génération : instaurer l'équité en santé en agissant sur les
déterminants sociaux de la santé", qui a été publié cette semaine. Les trois
principales recommandations du rapport sont particulièrement applicables aux
Premières Nations du Canada. L'APN a maintes fois demandé au gouvernement
d'adopter une stratégie fondée sur la justice sociale pour que les membres des
Premières Nations soient traités de manière juste et équitable et pour
améliorer leur qualité de vie.
    Parmi les recommandations du rapport, on peut notamment lire :
"L'inégalité des conditions de vie quotidiennes est le fait de structures et
de processus sociaux profonds. L'inégalité est systématique; elle est le
résultat de normes, politiques et pratiques sociales qui tolèrent voire
favorisent les disparités d'accès au pouvoir, aux richesses et à d'autres
ressources sociales indispensables."
    Compte tenu de l'inaction actuelle du gouvernement pour ce qui est
d'offrir des chances égales aux Premières Nations, le Chef national exhorte
celui-ci à collaborer avec l'APN en vue de s'attaquer aux défis et aux
problèmes qui existent dans les collectivités des Premières Nations et qui
continuent de nuire à leurs citoyens. Le rapport de l'OMS souligne également
que divers facteurs, comme l'insalubrité de l'eau, l'accès au logement, les
taux élevés de suicide et la distribution inéquitable du pouvoir, de l'argent
et des ressources, ont une influence directe sur l'espérance de vie.
    Le Chef national a déclaré : "Nous avons demandé au gouvernement de
s'occuper de ces déterminants et d'autres qui, selon le rapport de l'OMS, sont
responsables des inégalités et des injustices sociales. Les Premières Nations
affrontent de telles difficultés depuis trop longtemps. Nous espérons que le
fait qu'une organisation internationale attire l'attention sur ces mêmes
problèmes qui affligent les Premières Nations par suite de l'inaction du
gouvernement encouragera celui-ci à réagir. Le temps est venu de passer à
l'action. L'heure du changement a sonné. Le gouvernement a l'obligation de
s'attaquer aux graves problèmes qui ont des répercussions négatives dans la
vie des Premières Nations. Le Canada n'est pas nécessairement 'le meilleur
pays au monde' pour tous ses citoyens."

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières Nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Joan McEwen, Directeur des communications, (613)
241-6789, ext. 242, cell (613) 324-3329, jmcewen@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.