Le chef national de l'APN accueille favorablement la mise au point définitive de la Convention de règlement des pensionnaires autochtones



    OTTAWA, le 19 sept. /CNW Telbec/ - Le chef national de l'Assemblée des
Premières Nations a le plaisir d'annoncer que les anciens élèves survivants du
réseau de pensionnats peuvent officiellement demander et recevoir un
Paiement d'expérience commune, maintenant qu'on a apporté la touche finale à
la Convention de règlement des pensionnaires autochtones. Les pensionnaires
survivants peuvent également faire une demande de Processus d'évaluation
indépendant (PEI) pour obtenir des indemnités en cas d'abus graves pendant
leur séjour au pensionnat.
    "Aujourd'hui est un jour important pour les pensionnaires survivants,
pour les Premières nations et, surtout, pour tous les Canadiens", a déclaré le
chef national Fontaine. "Cette convention de règlement ne représente pas
seulement une compensation, elle favorise également la guérison et la
réconciliation entre les Premières nations et le Canada. Enfin, justice sera
faite pour les personnes qui ont vécu une longue et pénible expérience dans
les pensionnats."
    L'Assemblée des Premières Nations, dirigée par le chef national Fontaine,
a travaillé sans relâche pour négocier une convention équitable, juste et
complète avec le gouvernement du Canada. Cette convention est le plus
important règlement à survenir dans l'histoire du Canada. Elle prévoit des
indemnités versées aux survivants pour la perte de leur langue et de leur
culture, un processus de traitement plus efficace des plaintes d'abus graves
et la création d'une Commission de vérité et de réconciliation. Plus de
150 000 enfants ont fréquenté les pensionnats. Parmi eux, environ 80 000 sont
encore en vie et sont admissibles à une indemnité.
    "L'Assemblée des Premières Nations poursuivra son travail auprès du
gouvernement fédéral afin de s'assurer qu'il n'y aura aucun délai inutile et
que les survivants ne rencontreront aucun obstacle dans le processus de
demande de Paiement d'expérience commune", a déclaré le chef national.
    "La prochaine étape importante que nous devrons accomplir dans le cadre
de la convention de règlement sera la création de la Commission de vérité et
de réconciliation", a ajouté le chef national. "Cette dernière fera la lumière
sur l'un des chapitres les plus sombres de l'histoire du Canada, une histoire
que tous les Canadiens devraient connaître. Grâce aux travaux importants de la
commission de vérité, nous pourrons commencer à vraiment comprendre notre
passé et à trouver des moyens de progresser."

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Nancy Pine, conseillère en communications, bureau du
chef national, (613) 241-6789, poste 243, (613) 298-6382 (cellulaire),
npine@afn.ca; Joan McEwen, directrice des communications, (613) 241-6789,
poste 242, jmcewen@afn.ca; Josée Bellemare, agente de communications bilingue,
(613) 241-6789, poste 336, (613) 327-6331 (cellulaire), jbellemare@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.