Le chef de l'Assemblée des Premières Nations Phil Fontaine signe un protocole avec l'Association des chefs de police des Premières nations



    OTTAWA, le 1er nov. /CNW Telbec/ - La signature, aujourd'hui, d'un
protocole entre l'Assemblée des Premières Nations (APN) et l'Association des
chefs de police des Premières nations (ACPPN) marque le début d'un nouveau
partenariat prévoyant l'amélioration des services de police pour les
collectivités des Premières nations.
    "Nous examinerons les services de police actuels dans les collectivités
des Premières nations et nous verrons ce qui doit être fait afin de garantir
que nos collectivités disposent de services de police équivalents sur tous les
plans à ceux des autres collectivités, y compris sur le plan du financement",
a déclaré le chef national Phil Fontaine. "Notre objectif sera de faire en
sorte que les services de police des Premières nations bénéficient à la fois
d'une formation adéquate, d'un financement suffisant et du respect de tous."
    La Politique sur la police des Premières nations, adoptée en 1991 par le
gouvernement fédéral, vise à fournir aux Autochtones de l'ensemble du Canada
un accès à des services de police à la fois professionnels, efficaces, adaptés
culturellement et responsables à l'égard des collectivités qu'ils servent.
Toutefois, certains des services de police autogérés des Premières nations
connaissent des difficultés de fonctionnement, en raison d'un manque de
ressources de la part des gouvernements fédéral et provinciaux.
    "L'incapacité du gouvernement fédéral ou des gouvernements provinciaux à
assumer la responsabilité des services de police autochtones crée un vide
considérable, qui nous empêche de fournir des services de police adéquats au
sein de nos collectivités", a déclaré Brian Rupert, président de l'ACPPN. "Ce
vide se manifeste surtout sur le plan de l'aide au financement des
immobilisations, qui nous permettrait de construire des installations
adéquates pour loger les nombreux services de police autochtones actuels.
Certains services de police ont eu la chance d'obtenir des prêts
d'institutions financières commerciales afin de construire leurs
installations. Cependant, la plupart n'ont pas eu cette chance."
    "Nous devons nous rappeler de ce qui est arrivé au sein de la bande de
Kashechewan", a ajouté le chef national Phil Fontaine. "Il y près de deux ans,
deux personnes sont mortes dans un incendie qui s'est déclaré dans les locaux
du service de police de cette collectivité. Les gouvernements fédéral et
provinciaux doivent s'assurer de la sécurité de toutes les installations des
services de police des Premières nations."

    L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente
les citoyens des Premières nations au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Nancy Pine, conseillère en communications, bureau du
chef national, (613) 241-6789, poste 243, (613) 298-6382 (cell.),
npine@afn.ca; Josée Bellemare, agente de communications bilingue, (613)
241-6789, poste 336, (613) 327-6331 (cell.), jbellemare@afn.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.