Le chef de la direction de Betacom Corporation Inc. est reconnu coupable de fraude - EIPMF RGT GRC



    TORONTO, le 1er oct. /CNW/ - Le 1er octobre 2008, la Cour supérieure de
justice de l'Ontario (région de Toronto) a reconnu Brian McCarthy, cadre
supérieur de Betacom Corporation Inc., coupable d'un chef de fraude de plus de
5 000 $, en vertu de l'article 380 du Code criminel. M. McCarthy a par
ailleurs été acquitté de deux chefs de fraude.
    Les accusations avaient été portées à la suite d'une enquête mixte à
laquelle avaient participé l'Equipe intégrée de la police des marchés
financiers, région du grand Toronto, GRC (EIPMF, RGT, GRC) et la Commission
des valeurs mobilières de l'Ontario.
    M. McCarthy a été condamné pour fraude publique parce qu'il avait
sciemment participé à la falsification du chiffre d'affaires dans les états
financiers de Betacom, nommément 1,1 million de dollars pour l'exercice qui a
pris fin le 28 février 2003.
    Betacom Corporation Inc. était une société émettrice assujettie en
Ontario, inscrite à la Bourse de croissance TSX. Son siège social était situé
à Mississauga, en Ontario. L'entreprise exerçait principalement ses activités
dans le domaine des technologies et des produits destinés aux personnes ayant
une déficience visuelle.
    Brian McCarthy, âgé de 55 ans et résidant d'Oakville, en Ontario, a été
administrateur, président et chef de la direction de Betacom Corporation Inc.
de 1997 au 25 septembre 2003, date à laquelle le conseil d'administration l'a
démis de son poste et a nommé un chef de la direction intérimaire.
    Le 15 octobre 2003, à la demande de l'entreprise, les opérations de
négociation des actions de Betacom Corporation Inc. ont été suspendues.
Betacom Corporation Inc. a également annoncé son intention de retraiter ses
états financiers vérifiés de l'exercice qui a pris fin le 28 février 2003 et
les résultats non vérifiés du trimestre qui a pris fin le 31 mai 2003. Les
opérations de négociation des titres de l'entreprise sont demeurées
interrompues et, le 31 octobre 2003, la Cour supérieure de justice de
l'Ontario a nommé KPMG Inc. comme séquestre provisoire. En décembre 2003,
Betacom Corporation Inc. a déclaré faillite.
    Du 1er septembre 2002 au 15 octobre 2003, période pendant laquelle
l'entreprise a publié la fausse information financière à laquelle s'est fié le
public, le cours de l'action se trouvait entre 0,12 $ et 0,35 $. Pendant cette
période, les actions de Betacom ont fait l'objet de 1 034 transactions, pour
un total de 10 598 454 actions évaluées à 1 943 989 $. Betacom comptait 29 612
856 actions ordinaires en circulation à la Bourse de croissance TSX. Ces
actions n'ont plus aucune valeur aujourd'hui.
    Douglas McIntyre et Philip Spensieri, respectivement chef de la direction
financière et chef de l'exploitation de Betacom Corporation Inc., ont tous
deux plaidé coupables à divers chefs de fraude de plus de 5 000 $, en vertu du
Code criminel. Voici les détails :

    
    Douglas McIntyre, comptable agréé âgé de 61 ans, a plaidé coupable à
    trois chefs de fraude de plus de 5 000 $ le 30 mai 2007. Il purge une
    peine d'emprisonnement avec sursis de 18 mois.

    Philip Spensieri, comptable agréé de 49 ans, a plaidé coupable à un chef
    de fraude de plus de 5 000 $ le 20 août 2007. Il purge une peine
    d'emprisonnement avec sursis de 2 ans moins un jour et doit effectuer
    240 heures de services communautaires, suivies d'une année de probation.
    

    L'EIPMF, qui fait partie du Programme de criminalité financière de la
GRC, a été créé pour protéger l'intégrité de l'économie et des marchés
financiers du Canada. L'EIPMF rassemble des enquêteurs spécialisés provenant
de la GRC et des organismes participants. Cette équipe a pour objectif de
débusquer, d'accuser et de poursuivre en justice ceux qui utilisent les
marchés financiers pour nuire aux intérêts économiques des Canadiens. Elle
veille également à ce qu'il existe une véritable chance qu'on les démasque,
qu'on les poursuive et qu'on les incarcère, car les activités économiques
illégales constituent un vol pour les Canadiens qui travaillent fort et qui
respectent la loi.

    M. McCarthy doit comparaître le 27 novembre 2008 pour le prononcé de sa
sentence.




Renseignements :

Renseignements: Sergent Marc LaPorte, Relations avec les médias,
Division O, GRC, Bureau: (519) 640-7302, Cellulaire: (416) 992-4409


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.