Le chaud ou le froid pour le traitement des foulures et des entorses?



    L'Association canadienne de physiothérapie prodigue des conseils cool sur
    la thermothérapie et la cryothérapie

    TORONTO, le 27 juin /CNW/ - L'été se réchauffe et à mesure que les
Canadiens consacrent plus de temps aux activités de plein air, la possibilité
de blessures augmente. Même une simple cheville foulée peut entraîner des
semaines d'inactivité - sans compter la douleur subséquente et vos vacances
d'été gâchées. Le traitement approprié et en temps opportun d'une blessure est
crucial au rétablissement. Mais comment traitez-vous ces foulures et entorses
estivales? "Devrais-je utiliser de la chaleur ou de la glace?", voilà l'une
des questions à laquelle les physiothérapeutes doivent répondre le plus
souvent. Si l'on fait correctement usage de la thermothérapie et de la
cryothérapie après avoir subi une blessure ou au début d'un programme de
réadaptation ou d'exercices, on pourra réduire la douleur, favoriser la
guérison des tissus, contrôler l'enflure et augmenter la souplesse. Ces
techniques, si elles sont appliquées incorrectement, peuvent cependant
aggraver une blessure ou prolonger la durée du rétablissement. Voici certains
conseils appropriés sur l'utilisation de ces deux formes de thérapie.

    Glace ou cryothérapie

    On applique de la glace durant la période aigue d'une blessure (les 24-48
premières heures) afin de prévenir les dommages aux tissus. On peut continuer
d'utiliser de la glace après les 48 premières heures si l'inflammation
persiste. On doit utiliser, outre la protection, le repos, la glace, la
compression et l'élévation pour la gestion d'une blessure récente lorsque
l'enflure et la douleur sont à leur paroxysme. On peut aussi appliquer de la
glace après un programme d'exercices afin de prévenir ou de réduire la douleur
ou d'atténuer les spasmes musculaires.
    Lorsque vous appliquez de la glace sur l'épiderme, il est important
d'utiliser une serviette humide entre la glace et la peau afin d'augmenter
l'efficacité du traitement et de diminuer les risques de dommage aux nerfs ou
à l'épiderme pouvant mener à une gelure. On peut appliquer de la glace à
quelques reprises durant la journée pendant environ 10 à 15 minutes à la fois.
Si vous utilisez un sac de glace ou un autre agent de refroidissement, il est
important de couvrir le sac avec une serviette et de vérifier la zone traitée
environ toutes les cinq minutes pour une réaction anormale.
    Bien qu'il puisse occasionner un certain malaise et des rougeurs au
départ, le traitement devrait être arrêté si ces symptômes persistent. Il est
recommandé aux personnes atteintes de certains états pathologiques de ne pas
utiliser la cryothérapie. Pour une liste de ces états pathologiques, veuillez
vous reporter à notre nouvelle info-fiche à l'intention des consommateurs
"Chaleur ou glace pour les entorses, foulures et autres blessures" dans notre
site Web : www.physiotherapy.ca.

    Chaleur ou thermothérapie

    La chaleur est souvent utilisée durant la phase chronique d'une blessure.
Elle peut aussi être utilisée avant la thérapie ou avant l'exercice afin de
diminuer la tension musculaire et d'augmenter la souplesse et l'amplitude
articulaire. Elle joue également un rôle dans la gestion de la douleur et dans
l'atténuation de la tension et des spasmes musculaires, et de la raideur
articulaire. Une chaleur humide comme celle d'un coussin chauffant utilisé
dans les cliniques de physiothérapie est préférable à la chaleur sèche comme
celle des pochettes thérapeutiques, parce que la chaleur humide pénètre plus
en profondeur.
    Pour obtenir cette chaleur humide à domicile lorsque vous utilisez une
source de chaleur non électrique, enroulez d'abord l'enveloppement chaud dans
une serviette humide, recouvrez le tout de serviettes sèches et appliquez-la
sur la zone de traitement. Quel que soit le type d'agent thermique utilisé,
plusieurs épaisseurs de serviette doivent être utilisées comme protection
entre l'épiderme et l'enveloppement chaud afin de prévenir l'irritation
cutanée ou les brûlures. Les enveloppements chauds doivent être appliqués de
15 à 20 minutes. Vérifiez visuellement la peau toutes les cinq minutes et
cessez le traitement si vous observez des changements anormaux dans la couleur
de la peau ou si vous éprouvez un malaise croissant. Ne vous allongez pas sur
un enveloppement chaud et n'appliquez pas de chaleur au coucher puisque cela
augmente les possibilités de brûlures résultant d'un contact étroit ou
prolongé avec une source de chaleur.
    La thermothérapie doit être évitée dans la phase aigue d'une blessure
lorsque l'enflure est présente et que la peau est chaude au toucher.
    Il est recommandé aux personnes atteintes de certains états pathologiques
de ne pas utiliser la thermothérapie. Pour une liste de ces états
pathologiques, veuillez vous reporter à notre nouvelle info-fiche à
l'intention des consommateurs "Chaleur ou glace pour les entorses, foulures et
autres blessures" dans notre site Web : www.physiotherapy.ca.

    Incertain de l'option qui vous convient le mieux? Consultez un
    physiothérapeute!

    La thermothérapie et la cryothérapie jouent un rôle dans votre
rétablissement accéléré ou dans la réalisation de vos objectifs de
réadaptation et d'entraînement. Si vous vous posez la question à savoir si
vous devez utiliser de la chaleur ou de la glace, ou si vous n'êtes pas
certain de la nature ou de la gravité de votre blessure, consultez votre
physiothérapeute. Il pourra vous recommander l'utilisation de chaleur ou de
glace selon votre situation ou votre état spécifique.
    Les physiothérapeutes sont les professionnels de la santé qui aident les
personnes de tout âge, quel que soit leur style de vie, à atteindre et à
maintenir le niveau d'activité et de mobilité physique désirés. Grâce à leurs
connaissances appliquées et à leur compréhension du corps humain en action,
les physiothérapeutes travailleront avec vous pour augmenter votre mobilité,
soulager vos douleurs, augmenter votre force, et améliorer votre équilibre et
votre fonction cardiovasculaire. En plus de fournir des traitements, les
physiothérapeutes vous enseigneront aussi à prévenir les blessures ou la
douleur susceptibles de limiter votre activité.

    A propos de l'ACP

    L'Association canadienne de physiothérapie est l'association
professionnelle bénévole nationale qui représente plus de 10 000 membres au
pays. La mission de l'ACP est d'assurer le leadership et l'orientation à la
profession de physiothérapie, de favoriser l'excellence dans la pratique,
l'éducation et la recherche, et de promouvoir des normes élevées de santé au
Canada. On peut trouver d'autres renseignements dans notre site Web.





Renseignements :

Renseignements: Personne-ressource pour les médias et entrevue avec les
porte-parole: Virginia Bawlf, agente de liaison nationale, Relations avec les
médias, (416) 932-1888 (poste 222), (647) 379-4145 (cellulaire),
vbawlf@physiotherapy.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne de physiothérapie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.