Le changement d'ordre mondial interpelle les Canadiens quant à la place
qu'ils veulent occuper et à la manière d'y arriver

Un rapport rédigé pour le Conseil international du Canada présente une stratégie visant la création d'une prospérité durable au Canada

OTTAWA, le 8 juin /CNW/ - L'essor économique de l'Asie et de l'Amérique du Sud et le pouvoir qui l'accompagne offrent au Canada l'occasion de prendre les devants et de prospérer. Nous sommes dotés de ressources naturelles et intellectuelles qui peuvent être mobilisées pour transformer le pays en un chef de file sur la scène internationale afin qu'il devienne le "nouveau Canada" - à condition d'agir dès maintenant. Dans le cas contraire, indiquent les auteurs d'un nouveau rapport commandé par le Conseil international du Canada (CIC) et publié aujourd'hui, nous resterons sur la touche, incapables de rattraper les nouveaux moteurs de croissance économique que sont la Chine, l'Inde, le Brésil et bientôt le Mexique.

"Le monde change une fois par siècle, déclare Ed Greenspon, auteur du rapport et ancien rédacteur en chef du Globe and Mail. À la veille des sommets du G8 et du G20 au Canada, alors que l'ascendant des États-Unis décline, nous voulions envisager des moyens audacieux et novateurs pour saisir les occasions qui se présentent pendant ce changement historique."

"Nous avons parcouru le pays pendant neuf mois et échangé avec des intervenants intéressés par la défense, l'Arctique, l'environnement, la frontière canado-américaine, le Mexique et la Chine : nous avons compris qu'il était temps de présenter de nouveaux moyens controversés pour que le Canada entre dans la danse et mène le bal là où cela lui importe le plus. En faire moins marginaliserait le pays et compromettrait la prospérité pour des générations à venir", ajoute-t-il.

Le rapport intitulé Un Canada ouvert : Stratégie de positionnement mondial à l'ère des réseaux (http://www.onlinecic.org/canadaouvert) a été rédigé par un panel exceptionnel, lequel a été présidé par M. Greenspon. Les membres de ce panel (http://www.onlinecic.org/recherche/projetspm) sont des gens qui, dans le cadre de leur travail, sont bien au fait des réalités numériques, axés vers l'international et fonctionnent en réseaux.

Selon Un Canada ouvert, la crise économique nous a fourni une belle occasion, un peu comme la crise de Suez. En effet, tout comme la crise de Suez, dans les années 1950, a placé la diplomatie canadienne sous les projecteurs internationaux, le Canada peut aujourd'hui tirer parti de sa bonne santé financière, de sa modernité technologique et de sa culture de gouvernance pour bâtir son influence à l'échelle internationale.

"Ce rapport est un appel à l'action, soutient Jennifer Jeffs, présidente du CIC. En neuf chapitres passionnants et succincts, le rapport SPM aborde les questions qui déconcertent le plus les Canadiens : nos rapports avec les États-Unis, la façon d'exploiter les sables bitumineux sans salir notre réputation, la souveraineté dans l'Arctique, la défense et la diplomatie ainsi que la prospérité et l'innovation."

"Les solutions proposées par notre panel débordent de fraîcheur et de réalisme, ajoute Mme Jeffs. Elles ne traînent pas les boulets des préjugés et de la politique. Elles font écho aux idées d'une nouvelle génération de meneurs. Le CIC compte offrir un grand nombre d'activités au cours desquelles les Canadiens pourront faire entendre leur voix."

Le Conseil international du Canada (CIC), conseil de recherche national et non partisan voué au renforcement de la politique étrangère du Canada, tire parti de la riche histoire de l'Institut canadien des affaires internationales et de l'Institut canadien d'études stratégiques. Il vise à favoriser la recherche et le dialogue sur les affaires internationales par la voie d'un réseau qui transcende les disciplines, les orientations politiques et les secteurs économiques. Le programme de recherche du CIC est géré par le bureau national à Toronto. Les 15 sections du CIC, réparties dans tout le pays, offrent diverses activités à leurs membres, dont des programmes de séminaires, des groupes d'études, des conférences et des séminaires.

SOURCE CONSEIL INTERNATIONAL DU CANADA

Renseignements : Renseignements: Tonique Harry, Kiva Reardon, Media Profile, (416) 342-1847, (416) 342-1827, tonique.harry@mediaprofile.com, kiva.reardon@mediaprofile.com; Laura Sunderland, agente de communications du CIC, (416) 946-7071, lsunderland@onlinecic.org

Profil de l'entreprise

CONSEIL INTERNATIONAL DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.