Le chalet dans la planification de la succession : une experte encourage les
enfants adultes à lancer la conversation

TORONTO, le 3 mai /CNW/ - De l'avis du Groupe Gestion privée Scotia (GGPS), les enfants adultes doivent lancer la discussion sur le transfert de la propriété du chalet ou du camp pour que, cet été, le trop grand nombre de mouches noires et la tâche de repeindre les chaises en bois soient les seules préoccupations des membres de la famille.

"Bien que la possibilité d'hériter d'un chalet soit un problème plutôt agréable, il est important de lancer la conversation à l'avance pour éviter, plus tard, les déceptions et les disputes", estime Elaine Blades, directrice, produits et services successoraux et fiduciaires au Groupe Gestion privée Scotia. "Bien que les enfants puissent se sentir mal à l'aise d'aborder ce sujet avec leurs parents, ce type de conversation est dans l'intérêt de tout le monde. En fait, de nombreux parents sont soulagés de pouvoir en parler ouvertement, à l'avance."

Mme Blades conseille aux familles de déterminer quel serait le résultat idéal et d'analyser la situation à partir de là. "Comme il n'y a pas une seule bonne réponse, il est important de savoir ce que l'on veut obtenir. Il faut savoir quel est le résultat recherché par la famille et déterminer, avec l'aide d'un expert qui peut prévoir tous les scénarios, comment l'atteindre.

"La valeur sentimentale que suscite le chalet ou le camp familial ne doit pas se transformer en tensions. Il s'agit plutôt de discuter, de planifier et de chercher l'avis du bon expert", ajoute Mme Blades. "En lançant la conversation sur la succession, les enfants adultes s'aperçoivent souvent qu'ils rendent un service à leurs parents. Discutez-en donc, et discutez-en dès aujourd'hui."

Les inconnues et l'incidence financière potentielle peuvent être décourageantes pour toutes les parties :

    
    -  Les coûts imprévus, y compris les frais d'homologation, l'impôt sur
       les gains en capital et l'impôt sur les transferts fonciers, peuvent
       être élevés
    -  Donner le chalet dès maintenant, le léguer ou le vendre aux enfants -
       quelle est la meilleure solution pour tout le monde?
    -  Quelle serait la meilleure structure juridique? Titre commun (tenance
       conjointe ou tenants en commun), propriété unique, propriété en
       fiducie?
    -  Comment peut-on traiter "également" les enfants si tous ne sont pas
       intéressés au chalet ou n'ont pas l'occasion d'en profiter?
    -  Stratégies d'assurance - quelles sont-elles et quel rôle peuvent-elles
       jouer?
    -  Possiblité de se prévaloir de l'exemption pour résidence principale -
       comment la demander et quelle est l'incidence fiscale?
    

"Quand il s'agit du chalet ou du camp, les membres de la famille sont habituellement des parties prenantes émotives. Ainsi, pour qu'un plan réussisse, il est essentiel de partager son avis et d'en discuter ouvertement", insiste Mme Blades. "Un spécialiste en plans de succession peut prévoir toute une myriade de scénarios et d'options, vous conseiller et vous personnaliser des solutions simples comme complexes."

Mme Blades offre aussi les conseils suivants :

    
    -  Cherchez les options qui répondent aux objectifs de tous les membres
       de la famille pour trouver des solutions sur mesure et efficientes sur
       le plan fiscal.
    -  Soyez réaliste et stratégique.
    -  Comme on ne peut pas tout contrôler, contrôlez ce que vous pouvez.
       Demandez des solutions expertes qui vont au-delà du déjà tout préparé.
    -  Demandez en amont des conseils pour pouvoir faire face au pire
       scénario : c'est-à-dire la vente du chalet ou du camp familial.
       Planifiez dès maintenant pour éviter ce scénario.
    -  Le transfert de la propriété d'un chalet touche tous les aspects de la
       planification de la gestion du patrimoine, et les plans doivent être
       harmonisés. Pour les parents, il pourrait y avoir une incidence sur
       leur revenu de retraite et leurs projets philanthropiques. Pour les
       enfants, qu'est-ce qui leur revient exactement et comment cet avoir
       s'intègrerait-il au patrimoine qu'ils sont en train de constituer pour
       leur famille?
    

"Aujourd'hui, puisque les familles sont très souvent reconstituées, elles doivent demander aux experts, à ceux qui peuvent prévoir tous les scénarios et tous les besoins d'une famille, la gamme complète de conseils sur la gestion de leur patrimoine", conclut Mme Blades. "Nous offrons de l'expertise en gestion de patrimoine, et pour un investissement si chargé d'émotions que le chalet ou le camp familial, l'impartialité d'un expert permet de trouver les solutions les plus pratiques et les meilleures - en plus de vous permettre de chérir de nombreux autres souvenirs familiaux."

Groupe Gestion privée Scotia

Groupe Gestion privée Scotia, membre du Groupe Banque Scotia, fournit des solutions sur mesure pour aider ses clients à valeur nette élevée à constituer, conserver et transférer leur patrimoine. Groupe Gestion privée Scotia propose aux particuliers et à leur famille des stratégies sur mesure et efficientes sur le plan fiscal pour les aider à réussir sur le plan financier et à harmoniser leurs placements à leurs plans de retraite et de succession. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site http://www.scotiabank.com/cda/content/0,1608,CID5068_LIDfr,00.html.

Banque Scotia

La Banque Scotia est l'une des principales institutions financières en Amérique du Nord et la plus internationale des banques canadiennes. Forts de leur effectif de près de 68 000 employés, le Groupe Banque Scotia et ses sociétés affiliées comptent environ 14,6 millions de clients dans une cinquantaine de pays. Outre des services bancaires d'investissement, la Banque Scotia offre une gamme complète de produits et de services aux particuliers, aux petites et moyennes entreprises ainsi qu'aux grandes sociétés. L'actif de la Banque Scotia s'établit à plus de 507 milliards de dollars (au 31 janvier 2010). Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (BNS) et à New York (BNS). Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web de la Banque à l'adresse www.banquescotia.com.

SOURCE Banque Scotia

Renseignements : Renseignements: Rick Byun, Narrative Advocacy Media, (416) 644-4124, rick.byun@narrativeadvocacy.com; Jane Shannon, Relations publiques, Banque Scotia, (416) 933-3056, jane_shannon@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.