Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes appelle l'Égypte à renouveler son engagement envers la paix avec Israël

OTTAWA, le 11 sept. 2011 /CNW/ - Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes condamne l'assaut contre l'ambassade d'Israël au Caire, vendredi soir dernier, et appelle les autorités égyptiennes à réaffirmer à la fois leur responsabilité en vertu des conventions internationales de protéger les diplomates israéliens en Égypte et leur engagement envers le maintien du traité de paix israélo-égyptien.

« Le traité de paix israélo-égyptien de 1979 est la pierre angulaire de la stabilité au Moyen-Orient et le modèle de référence pour la diplomatie israélo-arabe en matière de résolution de conflit », a déclaré le président du conseil du Centre David Koschitzky. « Son maintien est important non seulement pour Israël, mais pour tous ceux qui dans le monde ont à cœur de voir un processus stable et durable de réconciliation arabo-israélienne générale ».

« Comme tous les Canadiens, la communauté juive a observé les changements politiques survenus l'hiver dernier en Égypte avec un mélange d'espoir et d'inquiétude », a poursuivi Koschitzky. «Ce traité est resté en place pendant plus de trente ans. Son maintien est essentiel à la crédibilité et à la légitimité internationales du nouveau gouvernement égyptien. Dans une large mesure, la révolution égyptienne sera jugée à l'aune de la gestion de son importante relation avec Israël ».

En référence à la ferme condamnation de l'attaque contre l'ambassade émise par le Premier ministre Harper, Shimon Fogel, PDG du Centre consultatif des relations juives et israéliennes, a noté qu'Ottawa attend de l'Égypte qu'elle respecte ses accords internationaux. « Nous espérons que le Canada se servira de ses relations diplomatiques avec l'Égypte pour renforcer cette attente, y compris un contrôle égyptien adéquat de la péninsule du Sinaï qui longe la frontière israélo-égyptienne. Le Sinaï ne doit pas devenir une rampe de lancement d'attentats terroristes contre Israël », a déclaré Fogel.

Fogel a aussi souligné que les médias égyptiens contrôlés par l'État incitent régulièrement à la haine des Juifs et des Israéliens. « La diffusion de matériel antisémite et incendiaire encourage le type de violence dont nous avons été témoins vendredi », a déclaré Fogel. «Le Canada peut user de son influence auprès de l'Égypte afin d'encourager un changement de politique à cet égard ».

«L'objectif d'une paix régionale continue de nous échapper, mais depuis plus de trois décennies, le traité de paix israélo-égyptien est un modèle durable qui témoigne de la possibilité de conclure la paix dès lors que les dirigeants acceptent de faire des compromis difficiles », a conclu Koschitzky. « Anouar el-Sadate et Menahem Begin ont partagé le Nobel de la Paix de 1978 pour leur courage et leurs qualités de dirigeants en concluant cet accord. Nous exhortons les dirigeants de l'Égypte à protéger cet héritage ».

SOURCE Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Renseignements :

David Ouellette
Directeur associé, affaires publiques (Québec)
(514) 294-4420


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.