Le Canada rural en crise : la FCM réclame un responsable au cabinet



    OTTAWA, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le Canada rural doit avoir un champion
au sein du Cabinet fédéral et un plan fédéral à long terme pour mettre fin au
dépérissement qui menace les petites municipalités et les villages.
    C'est ce qu'a soutenu aujourd'hui la Fédération canadienne des
municipalités (FCM), à une conférence de presse convoquée sur la Colline
parlementaires à l'occasion de la publication de son rapport, Canada rural :
une vision et une voix nationales s'imposent.
    "Le Canada rural lutte pour sa survie, a affirmé Basil Stewart, premier
vice-président de la FCM et maire de Summerside (I.-P.-E.). Les industries
enracinées dans les régions rurales produisent 50 pour cent des exportations
canadiennes, mais les collectivités rurales ne profitent pas de la croissance
et de la prospérité qu'elles aident si fortement à créer."
    Comme l'a souligné M. Stewart : "Pour préparer le Canada à affronter
l'avenir au sortir de la crise économique mondiale, il faut un engagement
soutenu vis-à-vis des collectivités rurales et un nouveau champion pour
maintenir les dossiers ruraux parmi les grandes priorités fédérales."
    Le rapport, lancé par le Forum rural de la FCM et fruit d'une
collaboration avec MM. Donald J. Savoie, de l'Université de Moncton, et Bill
Reimer, de l'Université Concordia, met en relief la crise qui couve au Canada
rural et les conséquences qui en découlent pour l'économie canadienne. Il
s'interroge sur le rôle que devrait assumer le gouvernement fédéral pour aider
les collectivités rurales et propose une feuille de route pour des
interventions efficaces à Ottawa.
    On savait depuis longtemps que le Canada rural val mal, mais la crise
économique actuelle a accentué le fléchissement. Le Recensement de 2006 a
révélé que la proportion du Canada rural dans la population nationale a glissé
sous la barre des 20 pour cent pour la première fois dans l'histoire du Canada
et que les municipalités rurales attirent moins de cinq pour cent des nouveaux
arrivants. Les revenus des ménages du Canada rural sont inférieurs à la
moyenne, le taux d'espérance de vie est plus bas et la pauvreté chronique y
est plus répandue. A mesure que leur assiette fiscale diminue, les
municipalités rurales ont de plus en plus de difficulté à assurer les
infrastructures et les services de base requis pour attirer de nouveaux
résidents et de nouvelles entreprises et pour retenir leur population.
    "Le Canada rural est bien représenté à la Chambre des communes et, pris
individuellement, les politiques et programmes fédéraux sont très pertinents.
Mais, au fil des ans, le gouvernement du Canada n'a pas réussi à combiner ces
différentes politiques en un plan cohérent de longue haleine applicable dans
l'ensemble des ministères fédéraux. Le Secrétariat rural est l'un des outils
qui peuvent être utilisés pour régler ces problèmes, mais il lui faut plus de
ressources et plus de poids au sein du Cabinet, a soutenu M. Stewart.
    "Nous demandons aujourd'hui à tous les partis de la Chambre des communes
de s'engager à préserver et à élargir les investissements fédéraux dans les
collectivités rurales; de nommer un champion rural au sein du Cabinet fédéral;
de collaborer avec les autres ordres de gouvernement pour mettre au point un
plan à long terme - doté de fonds à long terme - pour assurer l'avenir du
Canada rural; et de fournir des ressources suffisantes et un solide appui
politique au Secrétariat rural."
    M. Stewart est formel : "Le Canada rural lutte pour sa survie. Cette
lutte doit faire réfléchir tous les Canadiens. Si elles sont soutenues par une
vision et par une volonté politique, les mesures décrites dans le rapport
dévoilé aujourd'hui peuvent aider le Canada rural à sortir renforcé de cette
lutte et construire les assises de collectivités fortes et florissantes dans
un Canada également fort et florissant."

    Au sujet de la Fédération canadienne des municipalités (FCM)

    La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901.
Elle représente les intérêts des municipalités dans les questions de
politiques et de programmes de compétence fédérale. Appuyée par plus de 1 775
gouvernements municipaux membres représentant 90 pour cent des Canadiens, la
FCM compte, parmi ses membres, tant les plus grandes villes que les plus
petites municipalités urbaines et rurales de même que les 18 associations
provinciales et territoriales de municipalités.




Renseignements :

Renseignements: allez à www.fcm.ca; Pour planifier des entrevues:
Maurice Gingues, (613) 907-6395, mgingues@fcm.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.