Le Canada promet 30 millions de dollars pour le financement de projets axés sur la lutte contre les changements climatiques réalisés dans les pays les moins avancés

PARIS, France, le 30 nov. 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, dans son allocution prononcée dans le cadre d'une activité de la Conférence sur le climat de Paris pour le Fonds pour l'environnement mondial (FEM), l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé la contribution du Canada qui s'élèvera à 30 millions de dollars canadiens au Fonds pour les pays les moins avancés (FPMA), un fonds qui répond aux besoins urgents et immédiats des pays les plus pauvres et les plus vulnérables. Le Canada a conjugué ses actions à celles d'autres pays donateurs qui ensemble ont annoncé plus de 200 millions de dollars américains pour soutenir le FPMA.

Les changements climatiques ont des répercussions sur la santé, l'agriculture, l'économie, le commerce, le transport et l'infrastructure énergétique, et ses répercussions seront ressenties par tous les pays, en particulier par les pays les plus pauvres et les plus vulnérables. La contribution du Canada au FPMA fait partie de son engagement à soutenir les mesures d'adaptation dans les pays les plus pauvres et les plus vulnérables par la mise en œuvre de projets importants sur le terrain, surtout ceux qui portent sur l'eau, l'agriculture, la sécurité alimentaire, la santé, la gestion des risques et la prévention de catastrophes, l'infrastructure et les écosystèmes fragiles.

L'annonce d'aujourd'hui fait partie de la promesse du Canada de verser 2,65 milliards de dollars canadiens au cours des cinq prochaines années afin de soutenir la transition des pays en voie de développement vers des économies faibles en carbone qui sont à la fois plus écologiques et plus résilientes au climat. Il s'agit de la plus importante contribution canadienne au financement de la lutte contre les changements climatiques.

Citations

« Le Canada reconnaît l'importance de soutenir les mesures d'adaptation dans les pays les plus vulnérables qui luttent avec difficulté contre les effets des changements climatiques. Nous sommes fiers de faire partie de cette action conjointe qui vise à soutenir davantage le Fonds pour les pays les moins avancés ».
- L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Au chapitre des nécessités de la vie, dont l'eau, les aliments, la qualité de l'air, l'approvisionnement des ressources naturelles nécessaires à la croissance économique et la résilience, ainsi que des catastrophes naturelles, les effets négatifs des changements climatiques sont d'autant plus difficiles pour les gens qui vivent dans la pauvreté. C'est pourquoi le Canada est déterminé à aider les pays les plus pauvres et les plus vulnérables à améliorer leur capacité d'adaptation aux changements climatiques et la durabilité de l'environnement, ce qui est à la base de la santé et de la subsistance de leur population. »
- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie

« Grâce aux projets financés dans le cadre du FPMA, notre but est d'aider les pays les moins développés à améliorer leur résilience aux changements climatiques en intégrant des mesures d'adaptation dans leurs politiques, leurs plans et leurs programmes de développement, et ce, à tous les échelons et par tous les gens concernés, y compris les gouvernements, les entreprises privées, la société civile et les peuples autochtones. »
- Naoko Ishii, présidente-directrice générale, Fonds pour l'environnement mondial.

Faits en bref

  • Le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) a été établi pendant le Sommet de la terre de Rio de 1992 afin de combattre les problèmes environnementaux les plus pressants de notre planète. Depuis, le FEM a accordé 14,5 milliards de dollars américains en subventions et mobilisé 75,4 milliards de dollars américains en financement supplémentaire aux fins de près de 4 000 projets. Les projets réalisés dans le cadre du FEM ont permis d'améliorer les codes relatifs à l'énergie pour les bâtiments et de favoriser la conservation et la réduction de la pollution.
  • Administré par le FEM, le Fonds pour les pays les moins avancés (FPMA) est le seul fonds destiné à épauler les pays les moins développés à s'adapter aux changements climatiques. Il s'agit aussi d'un moyen unique pour appuyer les plans d'action nationaux axés sur l'adaptation. L'investissement dans ces plans a été jugé une grande priorité à ce chapitre par les pays en développement.
  • Les programmes d'action nationaux axés sur l'adaptation constituent un processus que suivent les pays les moins développés pour déterminer leurs activités prioritaires qui répondent à leurs besoins urgents et immédiats afin de s'adapter aux changements climatiques.
  • Le FPMA est compatible avec l'approche des programmes d'action nationaux axés sur l'adaptation et vise à diminuer la vulnérabilité des secteurs et des ressources qui sont essentiels au développement et à la subsistance, soit l'eau, l'agriculture, la sécurité alimentaire, la santé, la gestion des risques et la prévention de catastrophes, l'infrastructure et les écosystèmes fragiles.
  • Avec la contribution additionnelle d'aujourd'hui, le Canada a jusqu'à maintenant versé 60 millions de dollars au FPMA.

Document connexe

Le premier ministre annonce un soutien pour le financement de la lutte contre les changements climatiques

Lien connexe

Financement international de la lutte contre les changements climatiques

Page Twitter d'Environnement et Changement climatique Canada

Page Facebook Conserver, restaurer et se rapprocher de la nature

Page Flickr d'Environnement et Changement climatique Canada

 

SOURCE Environnement et Changement climatique Canada

Renseignements : Caitlin Workman, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, 819-938-9436; Relations avec les médias, Environnement et Changement climatique Canada, 819-934-8008

RELATED LINKS
http://www.ec.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.