Le Canada prêche par l'exemple - Le ministre Baird annonce un nouveau financement pour l'adaptation aux changements climatiques



    NUSA DUA, BALI, INDONESIE, le 10 déc. /CNW Telbec/ - L'honorable John
Baird, ministre canadien de l'Environnement, a pris des mesures concrètes
aujourd'hui à la Conférence de la Convention-cadre des Nations Unies sur les
changements climatiques qui se déroule à Bali. Le Canada investira une somme
de 85,9 millions de dollars sur une période de quatre ans afin que les
Canadiens puissent s'adapter à notre climat changeant. Le ministre Baird était
accompagné, lors de cette annonce, de Mme Mary Simon, présidente de l'Inuit
Tapiriit Kanatami, et l'une des éminentes conseillères du ministre Canada.
    "Le Canada prêche par l'exemple et intensifie sa lutte contre les
changements climatiques en prenant des mesures concrètes qui aideront les
Canadiens à s'adapter à notre climat changeant, a déclaré le ministre Baird.
Grâce à Prendre le virage : Un plan d'action pour réduire les gaz à effet de
serre et la pollution atmosphérique, le Canada avait commencé à agir pour
contrer les changements climatiques. Cependant, même les efforts les plus
ambitieux pour modifier l'évolution des changements climatiques ne peuvent
prévenir le réchauffement qui continuera à s'accentuer à court terme. C'est la
raison pour laquelle nous sommes résolus à offrir un soutien pour faire face à
ce défi."

    
    Le Canada investira :

    - 15 millions de dollars dans la recherche afin de bonifier les scénarios
      de changements climatiques;
    - 14 millions de dollars dans un programme visant à aider les habitants
      du Nord à évaluer les principales vulnérabilités et possibilités
      d'adaptation;
    - 7 millions de dollars aux fins de l'adaptation aux changements
      climatiques et en santé des collectivités inuites et du Nord;
    - 14,9 millions de dollars pour développer un système pilote d'alerte et
      d'intervention sur le climat et les maladies infectieuses afin de
      protéger la santé des Canadiens des répercussions liées aux changements
      climatiques;
    - 35 millions de dollars dans des outils de gestion du risque aux fins de
      l'adaptation et en appui à l'élaboration et à la mise en oeuvre de
      programmes régionaux.
    

    "Les Canadiens souhaitent nous voir agir immédiatement au sujet des
changements climatiques, et c'est exactement ce que nous faisons", a déclaré
l'honorable Gary Lunn, ministre des Ressources naturelles. "Mon ministère se
sert de son expertise reconnue en adaptation et en gestion des ressources pour
créer des outils et des méthodes qui permettront d'atténuer les impacts des
changements climatiques."
    "L'Arctique canadien est la région la plus touchée par ces changements.
Toutefois, les solutions efficaces qui seront établies doivent tenir compte de
toutes les régions du pays", a déclaré l'honorable Chuck Strahl, ministre des
Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des
Métis et des Indiens non inscrits. "Ceux qui concevront et mettront en oeuvre
des moyens efficaces de contrer les changements climatiques se retrouveront
devant un monde de possibilités. Je suis convaincu que le Canada, si riche en
esprits novateurs et en expertise dans les domaines de la science et de
l'ingénierie, est bien placé pour trouver ces solutions."
    "Notre gouvernement est bien conscient du lien important qui existe entre
la santé et l'environnement et, en tant que ministre de la Santé, je crois que
le financement annoncé aujourd'hui constitue une excellente nouvelle pour les
Canadiens qui sont préoccupés par les effets de l'air qu'ils respirent et de
l'eau qu'ils boivent sur leur santé", a déclaré le ministre de la Santé, Tony
Clement. "De plus, le nouveau système d'alerte et d'intervention pour les
nouvelles maladies infectieuses nous permettra de surveiller les régions
vulnérables, comme le Nord du Canada, et d'agir rapidement."

    
    -------------------------------------------------------------------------
                             FICHE D'INFORMATION
    -------------------------------------------------------------------------

                 LE CANADA FINANCERA DE NOUVELLES INITIATIVES
                       SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES


    Le gouvernement canadien envisage de débloquer 85,9 millions de dollars
sur quatre ans pour aider les Canadiens à améliorer leurs capacités
d'adaptation aux changements du climat. Environnement Canada, en collaboration
avec Ressources naturelles Canada, Affaires indiennes et du Nord Canada, Santé
Canada et l'Agence de santé publique du Canada, va mettre en oeuvre
plusieurs nouveaux programmes dans le cadre du nouveau plan d'adaptation du
gouvernement du Canada. Ces nouvelles initiatives vont améliorer les
connaissances et les outils scientifiques nécessaires pour intensifier la
lutte contre les changements climatiques et réduire les risques pour la
population.
    La science est claire et le Canada, à l'instar des autres pays du monde,
reconnaît la nécessité de prendre des mesures immédiates pour agir contre les
changements climatiques. Dans tout le pays, nous avons pu constater les
répercussions des changements climatiques affectant les Canadiens. Par
exemple, l'infestation des insectes qui ont ravagé nos forêts boréales et la
fonte du pergisol qui a déstabilisé les fondations des maisons et des écoles.
    Avec Prendre le virage : Un plan d'action pour réduire les gaz à effet de
serre et la pollution atmosphérique, le gouvernement canadien a adopté les
mesures les plus rigoureuses de l'histoire du Canada pour réduire les gaz à
effet de serre de 20 p. 100 par rapport au niveau actuel d'ici 2020, et de 60
à 70 p. 100 d'ici 2050. Les 85,9 millions de dollars viendront compléter le
plan d'action du gouvernement Prendre le virage en mettant en place les
initiatives d'adaptation suivantes :

    - " 15 millions de dollars pour peaufiner les scénarios relatifs aux
      changements climatiques. Les compétences d'Environnement Canada en
      matière de prédiction des mutations écologiques, des tendances
      météorologiques et des phénomènes climatiques extrêmes à venir seront
      approfondies grâce à l'affinement des scénarios relatifs aux
      changements climatiques. Les données recueillies à partir de ces
      scénarios serviront à protéger la santé et les biens de la population;
      elles serviront ainsi à améliorer la conception des ponts et des
      structures de télécommunications, afin qu'ils résistent mieux aux
      précipitations importantes, à une forte charge de neige et de glace, ou
      encore à l'augmentation du niveau des mers. Les données des scénarios
      et les données relatives aux risques aideront également les
      collectivités à être mieux préparés en cas de situation d'urgence.

    - " 35 millions de dollars pour élaborer des outils novateurs de gestion
      des risques et des programmes de travail pour l'adaptation des régions.
      Ressources naturelles Canada va élaborer de nouvelles données et de
      nouveaux outils afin d'aider les décideurs à appliquer efficacement
      leurs connaissances pour élaborer des stratégies d'adaptation. Les
      outils d'adaptation (qui se fondent sur des lignes directrices, des
      modèles d'analyse, etc.) guideront ceux qui ne sont pas spécialistes
      des changements climatiques tout au long de la démarche d'examen de
      l'incidence des répercussions du climat sur leurs politiques, leurs
      projets et leurs opérations, afin de déterminer les options
      d'intervention appropriées. De même, les programmes de travail pour
      l'adaptation des régions faciliteront l'adaptation des régions et la
      collaboration entre les principaux acteurs du gouvernement, de
      l'économie et des collectivités et organismes locaux.

    - 14 millions de dollars pour les collectivités du Nord et les
      collectivités autochtones afin d'évaluer les principaux points
      vulnérables et les principales occasions. Les collectivités du Nord et
      les collectivités autochtones sont particulièrement touchées par les
      changements climatiques déjà à l'oeuvre, et qui ne pourront que
      s'intensifier. Affaires indiennes et du Nord Canada partira des travaux
      actuels pour faire avancer les projets d'évaluation des risques, de
      planification et d'adaptation fondés sur les collectivités. L'un de ces
      projets pourrait, par exemple, aborder le problème de l'accès des
      collectivités aux scénarios relatifs aux changements climatiques par
      région.

    - 7 millions de dollars pour aborder la question de l'adaptation des
      collectivités inuites et du Nord en matière de santé. Santé Canada va
      travailler avec les collectivités autochtones, les autres principales
      parties intéressées et les ministères à l'élaboration d'un programme de
      recherche fondé sur les collectivités et visant à évaluer les
      principaux points vulnérables et les principales répercussions sur la
      santé des populations inuites et du Nord liées aux changements
      climatiques. Les résultats serviront à élaborer des outils et des
      projets novateurs de gestion des risques causés à la santé humaine,
      notamment du matériel d'éducation et de sensibilisation respectant les
      différentes cultures, afin d'améliorer la prise de décisions concernant
      l'adaptation en matière de santé des collectivités du Nord.

    - 14,9 millions de dollars pour l'élaboration de systèmes d'alerte et de
      réaction relatifs au climat et aux maladies infectieuses, afin de
      protéger la santé des Canadiens. Santé Canada et l'Agence de santé
      publique du Canada travailleront avec leurs partenaires à l'élaboration
      de systèmes d'alerte et de réaction relatifs aux maladies infectieuses,
      afin de protéger la santé de la population des répercussions des
      changements du climat. Les résultats serviront à produire des outils,
      des meilleures pratiques, des guides et des rapports qui seront
      utilisés et mis en application par les provinces et les municipalités.
    




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Cabinet du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441, En Indonésie: 085857032508; Relations avec
les médias, Environnement Canada, (819) 934-8008, 1-888-908-8008, En
Indonésie: Gregory Jack, 085857032502


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.