Le Canada parmi les trois pays affichant les niveaux de littératie financière les plus élevés au monde

OTTAWA, le 12 oct. 2016 /CNW/ - Le Canada se classe au troisième rang des pays qui affichent les meilleurs niveaux généraux de littératie financière au monde, selon le rapport intitulé OECD/INFE International Survey of Adult Financial Literacy Competencies rendu public hier par le Réseau international sur l'éducation financière (RIEF), qui fait partie de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Dans le rapport, le RIEF mesure et compare les connaissances, l'attitude et les comportements d'adultes de 29 pays en ce qui a trait aux finances. Il y souligne en outre l'importance d'axer les mesures d'amélioration de la littératie financière sur le changement des comportements, car un comportement sain favorise le bien-être financier. Au chapitre du comportement financier, les Canadiens affichent de saines habitudes, comme l'établissement et l'atteinte d'objectifs financiers à long terme et la surveillance de leurs finances personnelles. À l'évaluation de leurs connaissances financières, soixante pour cent des Canadiens ont su répondre correctement à la plupart des questions. Les Canadiens montrent par ailleurs une bonne attitude dans leur perception de l'argent à long terme; autrement dit, il y a fort à parier qu'ils sont en désaccord avec des affirmations comme celle-ci : « je vis au jour le jour et je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait ».

Bien que les Canadiens fassent généralement bonne figure par rapport aux autres pays, le rapport fait tout de même état d'aspects à améliorer. Pour ce qui est de la confiance en matière de finances, laquelle, comme il a été démontré, favorise la prise de bonnes décisions financières, les Canadiens ont besoin d'un coup de pouce. En effet, seulement trente pour cent d'entre eux jugent que leurs connaissances financières sont excellentes. Par ailleurs, au chapitre des connaissances financières, un écart important sépare les sexes : plus de soixante-dix pour cent des hommes ont obtenus des résultats élevés à l'évaluation de leurs connaissances financières; les femmes, quant à elles, ont obtenu cinquante pour cent. Plus précisément, les femmes ont obtenu des résultats plus faibles que les hommes en ce qui concerne l'inflation et les intérêts composés.

Les conclusions du rapport viennent confirmer les résultats de la recherche réalisée par l'Agence de la consommation en matière de financière du Canada (ACFC) sur les lacunes et les besoins des Canadiens en matière de littératie financière. L'ACFC s'emploie à répondre à ces besoins en aidant les Canadiens à développer la confiance et les connaissances qui leur permettront de prendre des décisions financières judicieuses, de gérer leur argent et leurs dettes, ainsi que de planifier et d'économiser pour l'avenir. La place du Canada au troisième rang des pays qui affichent les meilleurs niveaux de connaissances, attitudes et comportements en ce qui a trait aux finances démontre l'impact des efforts de collaboration au niveau national pour améliorer le bien-être financier des Canadiens.

Les faits en bref

  • Voici le palmarès des trois pays les mieux classés : la France au premier rang, la Finlande au deuxième rang, la Norvège et le Canada sont tous les deux au troisième rang.
  • Le rapport présente les données recueillies dans la cadre de la deuxième enquête internationale menée par le RIEF pour mesurer le degré de littératie financière. Le Canada n'a pas participé à la première enquête réalisée en 2010. Pour les besoins de cette deuxième enquête, 1 002 Canadiens ont été interrogés en mai et juin 2015.
  • Le RIEF et les pays participants peuvent utiliser les données du rapport comme point de repère pour suivre la progression de leurs stratégies en matière de littératie financière.
  • Des données sur le Canada, l'ACFC tire les conclusions suivantes :
    • Le tiers des Canadiens ont eu de la difficulté, à un moment ou à un autre, à payer leurs frais de subsistance avec leurs revenus seulement. Bon nombre des Canadiens qui se trouvent dans cette situation s'endettent pour joindre les deux bouts.
    • Advenant une perte de revenu, la moitié des Canadiens seraient obligés d'emprunter de l'argent ou de déménager dans les six mois qui suivent.
    • En général, les Canadiens font bonne figure à l'évaluation de leurs connaissances financières de base et affichent une confiance modérée en leur savoir, ce qui démontre qu'ils ont besoin d'un coup de pouce. Les femmes et les jeunes adultes, toutefois, sont moins susceptibles d'obtenir de bons résultats à l'évaluation de leurs connaissances financières de base.
  • Novembre est le Mois de la littératie financière (MLF) au Canada. Cette année, le thème « Gérer son argent et ses dettes judicieusement: S'informer, c'est payant !» promeut l'idée que les différentes étapes de la vie exigent différents ensembles de connaissances financières de base, et que la gestion de l'argent et de la dette favorise la prise de décisions financières responsables.
  • Les organisations et personnes de tout le Canada sont encouragées d'organiser un événement et de se joindre à la conversation en utilisant le mot-clic #MLF2016.

Citation

« En ma qualité de première Chef du développement de la littératie financière au Canada, je suis fière du fait que le pays soit à l'avant-plan d'une initiative internationale visant à améliorer le bien-être financier des personnes, mais plus encore, du fait qu'il se classe parmi les cinq pays qui affichent la meilleure littératie financière au monde. Bien que le Canada ait fait des progrès en la matière, la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour la littératie financière - Compte sur moi, Canada contribuera grandement à répondre aux besoins et à combler les lacunes des Canadiens. »

Jane Rooney, Chef du développement de la littératie financière, Agence de la consommation en matière financière du Canada

Liens connexes

Consultez SinformerCestPayant.gc.ca
Suivez @ACFCan sur Twitter
Aimez la page de l'Agence de la consommation en matière financière du Canada sur Facebook
Suivez l'Agence de la consommation en matière financière du Canada sur LinkedIn
Abonnez-vous à la chaîne ACFCan sur YouTube 

 

SOURCE Agence de la consommation en matière financière du Canada

Renseignements : Natasha Nystrom, Agente des relations avec les médias, Agence de la consommation en matière financière du Canada, 613-941-4168, Natasha.Nystrom@fcac-acfc.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.fcac-acfc.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.