Le Canada et les États-Unis lancent une nouvelle technologie pour réduire les temps d'attente à la frontière

FORT ERIE, ON, le 17 juill. 2012 /CNW/ - L'honorable Robert Nicholson, P.C., c.r., député fédéral de Niagara Falls,  ministre de la Justice et procureur général du Canada, au nom de l'honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, a annoncé aujourd'hui la mise en place d'une nouvelle technologie au pont Peace et au pont Queenston-Lewiston pour aider les gens à traverser la frontière plus rapidement.

« Le Canada et les États-Unis prennent des mesures pour promouvoir le déplacement sécuritaire, sûr et efficace des personnes et des marchandises qui franchissent la frontière », a dit le ministre Nicholson. « Cette technologie facilitera le déplacement des voyageurs et les échanges commerciaux transfrontaliers en fournissant des renseignements fiables et à jour, ce qui aidera les conducteurs à planifier leur trajet et à choisir le passage frontalier le plus rapide. »

De nouveaux capteurs perfectionnés seront installés près des postes frontaliers et des routes d'approche afin de mesurer les temps d'attente et de les signaler aux voyageurs. Les gens pourront mieux planifier leur itinéraire et le temps dont ils auront besoin pour traverser la frontière, et ils pourront choisir le pont le moins achalandé.

« Lorsque nous conduisons en direction de la frontière, nous nous demandons s'il sera plus rapide de traverser à Fort Erie ou à Queenston », a dit le ministre Nicholson. « Grâce à cette nouvelle technologie qui donne des renseignements précis, en temps réel, les temps d'attente pourront être affichés sur des panneaux de signalisation bien avant d'arriver à la frontière. »

On s'attend à ce que le public voyageur et les transporteurs commerciaux épargnent annuellement jusqu'à un million d'heures d'attente grâce à ce nouveau système. Des renseignements à jour publiés sur les sites Web du pont Peace et du pont Queenston-Lewiston aideront les conducteurs à planifier leur trajet et à économiser de l'argent en essence en évitant les embouteillages.

« Cette technologie démontre les progrès importants qui ont été réalisés dans le cadre du Plan d'action Par-delà la frontière en modernisant des infrastructures essentielles à nos points d'entrée et en améliorant l'expérience des voyageurs lorsqu'ils traversent la frontière », a dit le commissionnaire par intérim de la U.S. Customs and Border Protection, M. David Aguilar. « Ce récent exemple de collaboration entre les États-Unis et le Canada reflète comment le partenariat entre nos deux nations permet de continuer d'assurer notre compétitivité économique. »

« Le mouvement du fret est essentiel au commerce et à une économie saine », a dit l'administrateur fédéral des autoroutes des États-Unis, M. Victor Mendez. « Cette technologie aidera les entreprises américaines à faire traverser leurs marchandises à la frontière efficacement, ce qui favorisera la croissance de notre économie nationale et qui créera des emplois. »

Ce projet s'inscrit dans les engagements du Plan d'action Par-delà la frontière annoncé par le premier ministre Stephen Harper et le président Barack Obama le 7 décembre 2011. Dans le cadre de ce plan, le Canada et les États-Unis se sont engagés à réduire, à éliminer et à prévenir les obstacles aux voyages et aux échanges commerciaux transfrontaliers en mettant en place une technologie permettant de mesurer les temps d'attente aux 20 passages frontaliers terrestres les plus importants.

La technologie mesurant les temps d'attente permettra aussi :

  • d'aider les agences frontalières à mieux gérer le débit routier en fournissant des renseignements fiables aux fins de planification;
  • d'assurer des opérations frontalières plus efficaces en permettant aux ressources des agences frontalières de se concentrer sur la sûreté;
  • de diminuer les répercussions sur l'environnement en réduisant les émissions produites par les véhicules à cause de la congestion et des temps d'attente.

« La technologie mesurant les temps d'attente à la frontière rendra les passages frontaliers plus accessibles, augmentera l'efficacité aux points d'entrée et améliorera le service », a dit l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique. « En mettant en place la technologie mesurant les temps d'attente aux points d'entrée, les voyageurs et les conducteurs de véhicules commerciaux auront accès à des renseignements qui les aideront à décider du moment et de l'endroit où ils traverseront la frontière ».

Ce projet a été réalisé en partenariat avec l'Administration fédérale des autoroutes (États-Unis), la U.S. Customs and Border Protection, l'Agence des services frontaliers du Canada et Transports Canada.

Pour obtenir des renseignements au sujet du pont Peace, visitez le www.peacebridge.com (en anglais seulement).

Pour obtenir des renseignements au sujet du pont Queenston-Lewiston, visitez le www.niagarafallsbridges.com (en anglais seulement).

SOURCE Transports Canada

Renseignements :

Geneviève Sicard
Attachée de presse
Cabinet de l'honorable Denis Lebel
Ministre des Transports, de l'Infrastructure et des
Collectivités et ministre de l'Agence de développement
économique du Canada pour les régions du Québec
Ottawa
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSSTwitterFacebookYouTube et Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.