Le Canada en retard sur le G8 en matière de capacités spatiales



    Le rapport des TCA et de l'Institut Rideau détaille les occasions clés en
    matière d'investissement pour le gouvernement fédéral

    OTTAWA, le 4 juin /CNW/ - Le syndicat des Travailleurs canadiens de
l'automobile et l'Institut Rideau ont publié aujourd'hui un rapport qui
souligne les investissements clés pour le Canada afin de combler le retard de
ses capacités dans le domaine spatial.
    "Ce rapport décrit les occasions en matière d'investissement qui
pourraient générer un rendement économique important pour le Canada et
permettre de renforcer notre secteur spatial qui fait partie de la haute
technologie", a déclaré Carol Phillips, adjointe du président national des
TCA. "Nous disposons de travailleurs très compétents dans ce pays qui
fabriquent une technologie spatiale de pointe. Nous devons nous assurer que
ces emplois restent au Canada."
    "Flying High: A Plan to Rebuild Canada's Space Capabilities (Voler plus
haut : un plan pour restaurer les capacités spatiales du Canada) est un
document qui a fait l'objet de recherches intensives fournissant au
gouvernement fédéral des occasions d'investissement stratégique dans le
domaine spatial afin que le Canada puisse finalement combler le retard qu'il a
accumulé par rapport à ses partenaires du G8 au cours des cinq dernières
années", a déclaré Steven Staples de l'Institut Rideau.
    Rédiger par David Macdonald pour le compte du syndicat des Travailleurs
canadiens de l'automobile et de l'Institut Rideau, les principales conclusions
du rapport Voler plus haut : un plan pour restaurer les capacités spatiales du
Canada sont les suivantes :

    
    1.  Le secteur spatial canadien a besoin d'un nouveau financement de
        1,53 milliard $ sur cinq ans pour restaurer ses capacités spatiales.

    2.  Le financement accordé par le Canada à son secteur spatial est le
        deuxième plus faible parmi les pays du G8 en termes de pourcentage du
        PIB, et il représente moins de la moitié de la moyenne du G8.

    3.  Le budget de l'Agence spatiale canadienne n'a pratiquement pas changé
        depuis 2001, à environ 300 millions $ par année, tandis que les
        lacunes et les retards ont entraîné la croissance du budget
        "fantôme" et l'apparition de risques qui menacent les programmes
        actuels.

    4.  L'Agence spatiale canadienne a besoin d'une nouvelle direction après
        avoir eu trois présidents en seulement trois ans.
    

    Selon le rapport, le blocage de la vente de MacDonald, Dettwiler and
Associates Ltd. (MDA) au fabricant d'armes du Minnesota Alliant Techsystems
(ATK) constitue une mesure essentielle pour protéger l'industrie spatiale
canadienne. Afin d'accroître le rôle de l'Agence spatiale canadienne et
d'assurer la stabilité et la réussite future de l'industrie et des
travailleurs qui jouent un rôle dans le secteur spatial, le gouvernement
fédéral doit élaborer une stratégie spatiale nationale cohérente.
    Le rapport d'aujourd'hui est destiné à fournir une orientation au
gouvernement fédéral afin de s'assurer que le secteur spatial canadien demeure
concurrentiel sur la scène mondiale. Le rapport Voler plus haut : un plan pour
restaurer les capacités spatiales du Canada souligne qu'il est urgent que le
Canada prenne les mesures suivantes si nous voulons créer une industrie
spatiale solide et viable pour ce pays :

    
    1.  Financer la mission RADARSAT Constellation : à la suite des succès
        récents de RADARSAT-2, il s'agit d'une mesure essentielle pour garder
        l'expertise technique pertinente au Canada.
    2.  Nommer un président permanent à l'ASC : après avoir eu trois
        présidents en trois ans, l'Agence spatiale canadienne a besoin de
        stabilité pour établir sa vision à long terme.
    3.  Mettre l'accent sur l'espace dans la Politique des retombées
        industrielles et régionales : les retombées des contrats de la
        défense peuvent être dirigées vers le secteur spatial.
    4.  Négocier de plus grandes exemptions aux RAIR pour les entreprises
        canadiennes : les entreprises canadiennes doivent profiter
        d'exemptions à l'égard des restrictions en matière d'exportation
        américaine afin de collaborer plus étroitement avec des partenaires
        américains.
    5.  Créer un projet de commercialisation spatiale de l'Initiative
        stratégique pour la défense et l'aérospatiale (ISDA) : Industrie
        Canada possède des programmes spécialisés dans le domaine de la
        recherche et du développement pour certaines industries, et
        l'industrie spatiale devrait en faire partie.
    6.  Elaborer une politique spatiale nationale : il est essentiel que
        l'ASC développe une vision à long terme par rapport à la direction
        qu'elle veut prendre et aux projets auxquels elle souhaite
        participer.
    7.  Participer à des missions de pointe : il existe de nombreux nouveaux
        projets stimulants, notamment la robotique rover, l'exploration
        lunaire et les missions vers Mars. L'ASC a simplement besoin de
        définir son rôle et d'obtenir des ressources supplémentaires pour
        participer à ce domaine d'avenir.
    8.  Financer l'ACS en fonction de la moyenne du G8 : les recommandations
        ci-dessus ne peuvent être mises en oeuvre sans obtenir un soutien
        additionnel de la part du gouvernement fédéral qui permettrait au
        Canada d'atteindre la moyenne des dépenses dans le domaine spatial
        par rapport au PIB de 2007 des pays du G8 d'ici 2012. Une dépense
        supplémentaire de 1,53 milliard $ sur cinq ans est essentielle pour
        maintenir et développer l'industrie spatiale canadienne.
    

    Les TCA représentent les travailleurs des installations de MDA à
Brampton, en Ontario et à Sainte-Anne-de-Bellevue, au Québec.

    L'Institut Rideau est un groupe de recherche, de défense et de
consultation indépendant situé à Ottawa. Il s'agit d'un organsime à but non
lucratif agréé par le fédéral fondé en janvier 2007.

    Le rapport intégral est disponible sur le site Web www.rideauinstitute.ca




Renseignements :

Renseignements: TCA: Carol Phillips, (416) 561-7427 (cell.); Dawn
Cartwright, (416) 917-7220 (cell.); Institut Rideau: Steven Staples, (613)
290-2695 (cell.)

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.