Le Canada aura encore besoin d'un nombre record de travailleurs qualifiés



    
    Le financement des gouvernements stimulera des projets et créera des
    emplois
    

    OTTAWA, le 17 juin /CNW/ - L'industrie de la construction est appelée à
jouer un rôle important pour sortir le Canada de la récession, a déclaré
aujourd'hui le Conseil sectoriel de la construction (CSC).
    "Nous savons qu'il y a, dans tout le Canada, des projets de construction
qui sont prêts à être amorcés", a déclaré le directeur général du Conseil
sectoriel de la construction, George Gritiziotis. "L'industrie de la
construction pourrait jouer un rôle important afin de créer une économie plus
forte, selon l'exécution de projets financés par le gouvernement et le moment
où ceux-ci seront mis en branle."
    Les politiques de relance budgétaire des gouvernements provinciaux et du
gouvernement fédéral devraient stimuler les dépenses dans la construction, de
même que l'emploi, dans les trois prochaines années, ce qui fera contrepoids
au déclin des mises en chantier résidentielles et au décalage temporaire de la
mise en valeur des ressources naturelles et de projets industriels
d'importance.
    C'est ce qui est indiqué dans les points saillants de l'édition annuelle
de Construire l'avenir, un document du CSC qui fournit des prévisions
concernant les tendances nationales du marché du travail. Il s'agit des
prévisions les plus détaillées et les plus récentes des conditions du marché
du travail au Canada.
    Selon ces prévisions, l'industrie aura besoin de 317 000 travailleurs
qualifiés d'ici 2017. Il s'agit d'un nombre record. Afin de répondre à
l'augmentation prévue de la demande dans la construction à long terme,
l'industrie aura besoin de 149 000 travailleurs. De plus, 168 000 travailleurs
de la construction seront nécessaires pour remplacer les baby-boomers qui
prendront leur retraite dans la période visée par l'étude.
    "Au cours de la prochaine décennie, la demande pour des travailleurs
qualifiés atteindra un sommet inégalé", a affirmé le directeur, Affaires
canadiennes, Département des métiers de la construction, FAT-COI, Robert
Blakely. "Le gouvernement et l'industrie devront aller de l'avant dans leurs
efforts de recrutement, de promotion des métiers et de formation afin de
constituer la main-d'oeuvre qualifiée dont le Canada aura besoin."
    Le rythme de l'activité de l'industrie de la construction va s'accélérer
de 2013 à 2017. "Il n'y a jamais eu de meilleur moment pour préparer
l'industrie de la construction à la reprise", a déclaré le coprésident du CSC
représentant le patronat, Tim Flood.
    Grâce à des projets soutenus par le gouvernement dans les secteurs
institutionnels et ceux des transports et de l'énergie, le Québec a maintenu
une croissance de l'emploi durant la récession. Des propositions d'importants
projets dans les secteurs des mines, de la fabrication et des services
publics, jumelées à des projets gouvernementaux dans les secteurs de
l'industrie et des infrastructures, permettent de maintenir la croissance de
l'emploi en Colombie-Britannique. En Ontario, le marché du travail de la
construction connaîtra un ralentissement moins brutal que celui d'autres
industries, tandis qu'en Alberta, l'emploi ralentit après plus d'une décennie
d'une croissance extraordinaire.
    Une conjoncture favorable se dessine également grâce à de nouveaux
projets et à des projets en cours en Saskatchewan, au Manitoba et à
Terre-Neuve-et-Labrador. Jumelés aux initiatives de relance des gouvernements,
ces projets ont aidé à maintenir l'emploi dans la construction.

    Le Conseil sectoriel de la construction est un organisme national dont le
mandat est de favoriser la création d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée
afin de répondre aux besoins futurs du secteur canadien de la construction.
Créé en avril 2001 et financé par le gouvernement et l'industrie, le CSC est
issu d'un partenariat entre les syndicats et le patronat. Il est devenu un
porte-parole respecté pour ses opinions et ses prévisions concernant les
tendances du marché du travail.
    Le Conseil sectoriel de la construction est la source de prévisions et
d'observations sur le marché du travail la plus fiable au Canada. Le CSC est
un organisme national dont le mandat est de trouver des moyens de répondre aux
besoins futurs de l'industrie de la construction au Canada en favorisant la
création d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée.
    Les prévisions nationales et régionales contenues dans le rapport
Construire l'avenir du CSC fournissent aux gouvernements, aux collèges, aux
syndicats et à l'industrie des informations exactes sur l'offre et la demande
de main-d'oeuvre afin de permettre à l'industrie de la construction de rester
un des principaux secteurs de l'économie du Canada.
    L'édition nationale de Construire l'avenir 2009-2017, en plus de toutes
les données sur les prévisions, seront accessibles,au cours des prochaines
semaines, à l'adresse www.previsionsconstruction.ca/.





Renseignements :

Renseignements: Rosemary Sparks, Conseil sectoriel de la construction,
(416) 271-2633; Scott Brownrigg, Sussex Strategy Group, (416) 277-8847

Profil de l'entreprise

ConstruForce Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.