Le Canada a fait toute une différence dans la lutte au tabagisme... mais le combat qui nous mènera à un monde sans fumée est loin d'être gagné



    EDMONTON, le 1er oct. /CNW/ - Aujourd'hui, plus de 650 professionnels de
la santé et chefs de file dans la lutte antitabac de partout au pays sont à
Edmonton dans le cadre de la cinquième Conférence nationale sur le tabagisme
ou la santé. Ils y apprendront ce qu'ils peuvent maintenant faire pour
contribuer à l'incessante lutte du Canada contre le tabagisme.
    La conférence de trois jours intitulée "Un monde sans fumée : quelle
différence!" permettra d'explorer les problèmes de santé liés au tabagisme, de
partager la plus récente information et de travailler à la réduction et à
l'élimination des maladies et des décès causés par les produits du tabac.
    "Au Canada, la lutte au tabagisme est à la croisée des chemins, selon le
Dr Andrew Pipe, président de la conférence et médecin à l'Institut de
cardiologie de l'Université d'Ottawa. Nous avons bien des raisons de célébrer,
mails il y a encore beaucoup trop de gens qui subiront des dommages et des
pertes attribuables aux produits du tabac. Nous ne fermerions les yeux sur
aucune autre question de santé qui entraîne le décès d'environ quatre
personnes à l'heure."
    Le tabagisme tue en moyenne 37 000 Canadiens par année. Les maladies
liées au tabac coûtent annuellement plus de 17 milliards de dollars au Canada,
dont 4,4 milliards de dollars en coûts directs de soins de santé.

    
    Les discussions qui se tiendront à la conférence porteront surtout sur :

    -   le désir des Canadiens pour un nombre accru d'espaces sans fumée;
    -   le parcours à suivre pour un Canada sans fumée;
    -   la contrebande : problème et solutions;
    -   les litiges de l'industrie du tabac;
    -   les plus récentes recherches sur le tabagisme et ses effets sur la
        santé;
    -   le renoncement au tabac : réussites et plans futurs;
    -   le marketing et la publicité de l'industrie du tabac auprès des
        enfants et des jeunes;
    -   les nouveaux produits de l'industrie du tabac et leurs répercussions
        sur le Canada; et,
    -   l'utilisation des réussites du Canada comme modèle pour la lutte au
        tabagisme ailleurs dans le monde.
    

    A l'heure actuelle, le Canada participe pleinement à la lutte au
tabagisme, puisque la plupart des provinces ont des lois antitabac. Le 12
juin, l'honorable Dave Hancock, ministre de la Santé et du Bien-être de
l'Alberta, a introduit le projet de loi 45, la Smoke-free Places (Tobacco
Reduction) Amendment Act. Les amendements apportés à la loi provinciale
interdiront l'usage du tabac dans tous les endroits publics de l'Alberta, de
même que les présentoirs de produits du tabac dans les points de vente et les
ventes de tabac dans les pharmacies et sur les campus des établissements
d'enseignement postsecondaire. L'étape finale de la lecture du projet de loi
est prévue à la séance législative d'automne, qui commence le 5 novembre.
    "L'Alberta est très heureuse d'être l'hôte de cette très importante
conférence nationale, a affirmé Dave Hancock. Le tabagisme demeure la
principale cause de maladies évitables, d'incapacités et de décès prématurés
dans notre province. Plus de 3 400 Albertains meurent chaque année des suites
du tabac. Cette conférence est une occasion précieuse de partager les
expériences et d'explorer des stratégies fructueuses mises au point au Canada
et ailleurs dans le monde."
    Le 20 août, l'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, a annoncé que
la nouvelle version de la Stratégie fédérale de lutte contre le tabagisme
visera à réduire la prévalence du tabagisme au Canada (de 19 pour cent en 2006
à 12 pour cent en 2011). Le gouvernement du Canada mettra aussi l'accent sur
l'amélioration de la réglementation et de la politique en matière de lutte
antitabac pour appuyer les efforts internationaux se rattachant à la vaste
mise en oeuvre de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. Il
continuera aussi à travailler avec les autres ministères et organismes
fédéraux pour contrôler les activités de contrebande du tabac et pour
accroître la conformité.
    "Nous avons fait beaucoup de chemin pour améliorer la santé des Canadiens
et nous tenons aux progrès réalisés, de dire le Dr Charl Els, président du
programme de la conférence, psychiatre et spécialiste en toxicomanie à
l'Université de l'Alberta. Pour aller de l'avant, le ministre fédéral de la
Santé, Tony Clement, a établi des buts ambitieux au chapitre du renoncement au
tabac. La conférence est une excellente occasion de rassembler des
professionnels de la santé, des chefs de file du domaine de la lutte antitabac
et des représentants gouvernementaux pour qu'ils continuent à travailler
ensemble à l'atteinte des objectifs visés."
    Le tabagisme est la plus importante cause évitable de décès et de
maladies. Les initiatives antitabac protègent le public contre les effets
nocifs de la fumée secondaire et font toute une différence dans l'amélioration
de la santé. Des mesures doivent être prises à tous les niveaux pour en
arriver à l'atteinte d'un Canada sans fumée.

    Pour un supplément d'information, rendez-vous au site Web de la
conférence au www.ncth.ca.





Renseignements :

Renseignements: Lenore Bromley, Communications, Conférence nationale sur
le tabagisme ou la santé, (416) 471-8475

Profil de l'entreprise

Conférence nationale sur le tabagisme ou la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.