Le Bureau du Directeur parlementaire du budget publie son rapport sur L'impact financier de la mission canadienne en Afghanistan



    OTTAWA, le 9 oct. /CNW Telbec/ - Le Directeur parlementaire du budget
(DPB), M. Kevin Page, a publié aujourd'hui son rapport sur L'impact financier
de la mission canadienne en Afghanistan.
    "Il s'agit en l'occurrence de la première évaluation complète des coûts
des opérations militaires, de l'aide au développement et à la reconstruction,
ainsi que le coût à long terme des soins aux anciens combattants" a déclaré
M. Page. "Le rapport établit une prévision des coûts futurs de la mission,
jusqu'à 2010-2011, prévisions fondées sur une méthodologie rigoureuse et une
analyse impartiale et examinées par un groupe indépendant d'experts
internationaux reconnus des secteurs de la finance et de la défense".
    "Le rapport décrit dans les grandes lignes l'estimation totale des coûts
marginaux à ce jour de la mission en Afghanistan (EF2001-2002 à EF2007-2008),
qui atteint entre 7,7 milliards $ et 10,5 milliards $", a déclaré M. Page. "Le
coût total projeté de la mission, d'au plus 18,1 milliards $ pour la période
2001-2002 à 2010-2011, représente environ 1 500 $ par foyer canadien", a
ajouté M. Page.
    En juin 2008, le Bureau du Directeur parlementaire du budget s'est vu
confier par le député fédéral d'Ottawa-Centre le mandat d'examiner les coûts
de la mission canadienne en Afghanistan. Le Directeur parlementaire du budget
a entrepris l'étude en tenant compte de l'impact financier et budgétaire
potentiel de la mission pour le gouvernement du Canada, de la capacité de
cette évaluation des coûts à accroître la transparence budgétaire et du
potentiel qu'a le Rapport d'éclairer le débat parlementaire et public sur
cette question.
    A la publication du rapport, M. Page a fait remarquer, "à comparer à
d'autres pays, le Canada ne semble pas être à la hauteur en matière de
pratiques exemplaires en matière de qualité et de fréquence de reddition de
comptes à leurs législatures respectives sur les coûts de la guerre".
    Le Directeur parlementaire du budget a recommandé au prochain Parlement
d'adopter les recommandations suivantes :

    
    1. Que le prochain président du Conseil du Trésor et les fonctionnaires
       du Secrétariat du Conseil du Trésor collaborent avec les ministères
       engagés dans la mission en Afghanistan pour définir une méthodologie
       commune de l'évaluation des coûts fiscaux de la mission en Afghanistan
       et pour rendre cette méthodologie pleinement transparente pour les
       parlementaires, les Canadiens et Canadiennes.

    2. Que l'information détaillée financière et non financière serve à
       générer les coûts fiscaux de la mission canadienne en Afghanistan au
       moyen d'une méthodologie publiée et qu'il y ait une reddition de
       comptes cohérente de ces coûts au Parlement, à commencer par les
       Rapports sur les plans et les priorités (RPP) et les Rapports
       ministériels sur le rendement (RMR) de 2009-2010. Cela donnerait aux
       parlementaires l'information nécessaire au débat éclairé sur la
       mission et leur permettrait d'exercer leur suivi de la gestion
       gouvernementale des deniers publics au nom des Canadiens et
       Canadiennes.

    3. Que le prochain Parlement adopte le système de l'affectation de
       crédits suivant la comptabilité d'exercice plutôt que selon le système
       actuel de comptabilité de caisse, permettant ainsi une plus grande
       transparence fiscale et un débat parlementaire et public mieux
       informé.
    

    "Il incombe au Directeur parlementaire du budget de fournir des exemples
de pratiques exemplaires et d'informer les parlementaires sur les moyens de
mettre en oeuvre ces pratiques en se fondant sur l'expérience internationale"
d'ajouter M. Page. "Nous espérons que cette étude contribuera à éclairer le
débat parlementaire et public sur le rôle du Canada en Afghanistan et conduira
à une plus grande transparence budgétaire. Nous envisageons avec plaisir de
collaborer avec tous les ministères et organismes pour les prochains rapports"
a conclu M. Page.
    Le rapport complet ainsi que sa méthodologie sont disponibles en ligne en
anglais et en français à www.parl.gc.ca/pbo-dpb.

    A propos du Directeur parlementaire du budget
    ---------------------------------------------

    Le Directeur parlementaire du budget (DPB) est un agent indépendant du
Parlement établi en vertu de la Loi fédérale sur l'imputabilité. Le rôle du
Bureau du DPB consiste à fournir au Parlement ainsi qu'aux Canadiens et
Canadiennes une analyse indépendante de l'état des finances de la nation, des
dépenses gouvernementales prévues et des tendances de l'économie nationale.




Renseignements :

Renseignements: Marie-France MacKinnon, Bluesky Strategy Group, (613)
241-3512 poste 229, marie.france@blueskystrategygroup.com

Profil de l'entreprise

DIRECTEUR PARLEMENTAIRE DU BUDGET

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.