Le Bureau d'assurance du Canada demande aux députés fédéraux de s'exprimer en faveur de peines plus sévères à l'endroit des voleurs d'autos



    MONTREAL, le 26 avril /CNW/ - Aujourd'hui, le Bureau d'assurance du
Canada (BAC) a demandé avec instance aux députés fédéraux d'appuyer le projet
de loi C-343, qui ferait du vol d'autos une infraction distincte en vertu du
Code criminel et imposerait des peines d'emprisonnement obligatoires aux
récidivistes. Le projet de loi est actuellement à l'étape de la deuxième
lecture à la Chambre des communes.
    "Le projet de loi C-343 est une importante mesure législative qui
pourrait sauver des vies, a affirmé M. André Beauchamp, directeur, Vol
d'automobiles et Service des véhicules, Québec, BAC. Il reconnaît que le vol
d'autos est une infraction violente et qu'il doit être traité en conséquence."
    "Les forces policières disent que le vol d'automobiles ne constitue pas
un crime isolé. Par conséquent, adopter une position ferme envers le vol
d'autos aide les policiers à sévir contre d'autres crimes, tels que
l'introduction par infraction et le trafic de stupéfiants", a ajouté M.
Beauchamp.
    Le vol d'autos est actuellement considéré comme un vol de biens de plus
de 5 000 $ ou un vol de biens de moins de 5 000 $ en vertu du Code criminel.
    M. Beauchamp a également ajouté : "Le vol d'autos n'est pas qu'un simple
crime contre la propriété. Il s'agit plutôt d'une infraction sérieuse et
violente qui menace la sécurité au sein de nos collectivités - et la
population québécoise en est bien consciente. Les médias nous ont d'ailleurs
fait le récit à maintes reprises d'incidents impliquant des Québécois, y
compris des agents de la paix, qui ont été tués ou blessés par des individus
au volant de véhicules volés."
    Selon Statistique Canada, en 2005, qui est la dernière année pour
laquelle des données sont disponibles, un total de 38 546 véhicules à moteur
ont été volés dans la province, dont 23 850 à Montréal seulement. A l'échelle
nationale, Montréal est la ville aux prises avec le plus sérieux problème de
vol organisé d'automobiles; le taux de non-récupération y est de près de 50 %.
    Les vols d'autos ont des conséquences mortelles. En effet, une étude du
National Committee to Reduce Auto Theft (comité national sur la réduction du
vol d'automobiles) a conclu que 81 personnes sont décédées en raison de vols
d'autos entre 1999 et 2001.
    Chaque année, le vol d'autos coûte aux Canadiens plus de un milliard de
dollars, et ce sont tous les citoyens qui en font les frais par l'entremise de
taxes et de leurs primes d'assurance. Le taux de vol d'autos à l'échelle du
pays est de 56 % plus élevé qu'il y a 20 ans. De plus, le vol d'autos évolue
rapidement d'un acte aléatoire vers une activité de réseaux de crime
organisés, tel que l'ont documenté Statistique Canada et la GRC.

    Le Bureau d'assurance du Canada est l'association sectorielle nationale
de l'industrie privée de l'assurance de dommages. Il représente plus de 90 %
de l'assurance non gouvernementale couvrant les habitations, les automobiles
et les entreprises au Canada. Si vous désirez lire des communiqués de presse
et obtenir de plus amples renseignements, veuillez parcourir la section Centre
des médias du site Web du BAC à l'adresse www.ibc.ca.




Renseignements :

Renseignements: André Beauchamp, (514) 933-8953 ext 222


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.