Le Bureau d'assurance du Canada applaudit le plan du gouvernement fédéral qui vise à être ferme au sujet du vol d'auto



    MONTREAL, le 21 avr. /CNW/ - Le Bureau d'assurance du Canada (BAC)
applaudit les initiatives annoncées aujourd'hui par le gouvernement fédéral
qui a redéposé une législation exhaustive qui vise à lutter contre le problème
grave qu'est le vol d'auto.
    "Il est évident que le gouvernement fédéral reconnaît les coûts multiples
associés au vol d'auto", a déclaré Rick Dubin, vice-président, Enquêtes, BAC.
"Non seulement le vol d'auto coûte-il aux Canadiens plus de 1 milliard de
dollars par année, il coûte aussi des vies. L'implication croissante du crime
organisé dans le vol d'auto est une menace à notre sécurité.
    La législation annoncée aujourd'hui pénalise davantage les responsables
du vol d'auto et cible l'implication des organisations criminelles. Elle donne
le pouvoir à l'Agence des services frontaliers du Canada d'examiner les
conteneurs dans les ports du Canada et de saisir les véhicules volés destinés
à l'exportation. En outre, elle rend criminels l'altération d'un numéro
d'identification de véhicule (NIV) et le trafic de pièces d'autos volées.
    Le projet de loi propose que le vol d'auto soit considéré comme une
infraction distincte en vertu du Code criminel de sorte que les peines soient
plus appropriées à la gravité du crime. A l'heure actuelle, le vol d'auto est
considéré comme un simple crime contre les biens mais les voleurs qui
s'évadent dans un véhicule volé se soucient très peu de la sécurité publique
et, dans plusieurs cas, cela a eu des résultats tragiques pour des passants
innocents.
    Le vol d'auto coûte aux Canadiens plus de 1 milliard de dollars par
année, ce qui comprend le coût des services de police, des frais judiciaires,
des services médicaux et autres frais. En 2007, le vol d'auto a coûté aux
assureurs 542 millions de dollars, soit 35 $ par police d'assurance
automobile. Le nombre de vols au Canada a diminué de 9 % en 2007 mais le taux
de récupération continue lui aussi de diminuer.
    Le choix de Montréal par le gouvernement pour faire son annonce
aujourd'hui est très approprié. En effet, en 2007, 22 403 véhicules ont été
volés à Montréal, ce qui est plus que dans toute autre ville du Canada.
Parallèlement, le taux de récupération le plus bas au pays se trouve également
dans cette ville, à seulement 31 pour cent. Un faible taux de récupération est
un signe puissant d'activité du crime organisé parce qu'il signifie que les
véhicules sont exportés, démantelés pour les pièces ou ré-identifiés et vendus
à des consommateurs qui ne se doutent de rien.
    "Les mesures annoncées aujourd'hui par le gouvernement reflètent son
engagement en matière de sécurité des Canadiens. J'enjoins tous les députés
fédéraux à appuyer ce projet de loi et de l'adopter le plus tôt possible", a
déclaré M. Dubin.

    Le Bureau d'assurance du Canada est l'association sectorielle nationale
qui représente les sociétés privées d'assurance habitation, automobile et
entreprise du Canada. Ses sociétés membres représentent près de 95 % du marché
de l'assurance de dommages au Canada. L'industrie de l'assurance de dommages
emploie plus de 110 000 Canadiens, paie des taxes et impôts de plus de 6
milliards de dollars aux gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux et
gère en tout des primes de 38 milliards de dollars.
    Pour lire les communiqués de presse et d'autres informations, veuillez
parcourir la section Centre des médias du site Web du BAC à l'adresse
www.ibc.ca.





Renseignements :

Renseignements: Alexandre Royer, (514) 288-1563, poste 232


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.