LE BULLETIN DE CANCER(MD) DE CETTE ANNÉE INDIQUE QUE LES CANADIENS LUTTENT CONTRE LE CANCER SUR DEUX FRONTS : LA MALADIE ET LE SYSTÈME DE SANTÉ

La Coalition Action Cancer du Canada jette un nouvel éclairage sur la prise en charge actuelle du cancer

TORONTO, le 12 avril /CNW/ - Comme l'indique la Coalition Action Cancer du Canada (CACC) dans son Bulletin de cancer 2010-2011, la planification actuelle des soins contre le cancer au pays est telle que les patients sont confrontés à un certain nombre d'obstacles inutiles pour accéder aux soins et au soutien dont ils ont besoin, qu'il s'agisse de programmes de prévention, de la rapidité de disposer d'un diagnostic ou de l'accès aux traitements. Alors qu'ils se sentent particulièrement faibles et vulnérables, les Canadiens atteints de cancer sont trop souvent forcés de lutter non seulement contre la maladie, mais contre le système de santé dans son ensemble. L'épreuve complexe et pénible qu'ils traversent devient alors encore plus difficile.

« Au cours des deux dernières années, environ 345 000 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer, et un grand nombre d'entre eux se heurteront aux multiples barrières et obstacles de notre système de santé en matière de prise en charge du cancer », a déclaré le Dr Pierre Major, coprésident du conseil de la CACC et président du comité du Bulletin de cancer. « En tant que professionnels de la santé, nous faisons face à des obstacles considérables pour nous adapter à des contraintes de plus en plus grandes, à la modification des priorités, à la croissance du volume de travail et à un manque de ressources humaines et financières. Nous ne devrions pas avoir à lutter contre le système pour permettre à nos patients de recevoir les diagnostics et les traitements dont ils ont désespérément besoin. »

Le Bulletin de cancer, publié annuellement par la CACC, est la seule évaluation indépendante du rendement du système de prise en charge du cancer au Canada. Dans le bulletin 2010-2011, la CACC s'exprime au nom de tous les Canadiens touchés par le cancer en posant la question suivante : « Pourquoi nos gouvernements rendent notre lutte plus difficile qu'elle ne l'est déjà? » L'organisme sollicite la collaboration des gouvernements pour trouver des solutions à la crise qui touche actuellement l'accès aux traitements contre le cancer.

« Le Bulletin de cancer de cette année rend compte du fardeau qu'assument les patients atteints du cancer. Ils doivent composer à la fois avec leur maladie et avec certains aspects des plans thérapeutiques contre le cancer qui mériteraient d'être améliorés », a indiqué le DMajor. « Peu importe l'angle sous lequel on examine la question - manque de programmes de prévention qui pourraient éviter le développement du cancer du sein chez des milliers de femmes, réduction des essais cliniques au Canada, lesquels permettent la mise au point de traitements nouveaux et potentiellement efficaces pour les patients ou sous-utilisation des compétences des infirmières praticiennes et des pharmaciens dans le traitement du cancer -, on ne peut que constater que notre système de prise en charge du cancer a besoin d'une restructuration. À chaque instant, les patients, les aidants et les professionnels de la santé sont à pied d'œuvre pour veiller à ce que les patients aient une chance de prendre le dessus sur la maladie. »

Faits saillants du bulletin 2010-2011

La prévention du cancer au Canada : mieux vaut ne pas tarder

Nous disposons de preuves convaincantes démontrant que les interventions médicales ou les modifications du mode de vie s'avéreraient bénéfiques pour prévenir le cancer du sein chez une grande proportion des femmes exposées à un risque élevé. Pourtant, les centres de prévention du cancer et les programmes structurés de prévention de cette maladie sont insuffisamment nombreux au Canada. La prévention est la solution la plus rentable que le Canada peut mettre en application. Selon certaines données, si des programmes de prévention étaient instaurés aujourd'hui, ils permettraient de diminuer de plusieurs milliers le nombre de diagnostics de cancer posés chaque année et généreraient des économies se chiffrant en millions de dollars pour les gouvernements.

Les essais cliniques devraient-ils être considérés comme une partie intégrante de la « norme thérapeutique » destinée aux patients atteints du cancer?

Les essais cliniques permettent aux patients atteints du cancer d'accéder à de nouveaux traitements potentiellement efficaces. De plus, ils contribuent notamment à l'augmentation du taux de survie chez les patients atteints du cancer et à la prestation de soins de qualité supérieure. Des données indiquent que les résultats thérapeutiques des patients sont meilleurs dans les établissements ayant un taux de participation élevé à des essais cliniques. Pourtant, moins de 7 % des adultes canadiens atteints du cancer sont inscrits à l'un de ces essais. Le Bulletin de cancer s'attarde aux raisons pour lesquelles le Canada prend un retard de plus en plus considérable par rapport à d'autres pays sur le plan de sa capacité à mener des recherches auprès de patients.

Le rôle des infirmières praticiennes et des pharmaciens cliniciens dans le cadre de la prestation de soins en collaboration destinée aux patients atteints du cancer

La prévalence du cancer continuera d'augmenter au Canada parallèlement au vieillissement de la population. De même, la progression du nombre de patients devra se traduire par une expansion des services d'oncologie. Il sera capital d'élargir la portée du rôle des infirmières praticiennes et des pharmaciens dans le cadre d'ententes de soins en collaboration pour répondre aux besoins des patients et pour nous adapter à l'évolution de la prise en charge du cancer.

Le militantisme chez les médecins et la loyauté institutionnelle

Bien que les établissements médicaux et les associations professionnelles appuient publiquement les médecins défendant le droit des patients à recevoir les meilleurs traitements possible, peu de médecins sont adeptes du militantisme en raison d'un manque de formation à ce chapitre et de préoccupations relatives à l'incidence de ces activités sur leur carrière. La majorité des oncologues sont des employés d'établissements de soins de santé. Aussi, les engagements contractuels formels ou informels des médecins limitent la capacité de l'intervenant à s'exprimer publiquement sur un certain nombre d'enjeux, faisant ainsi primer la fidélité envers l'employeur sur l'intérêt des patients. 

Autres faits saillants du bulletin 2010-2011

Le Bulletin de cancer de cette année s'intéresse particulièrement au point de vue des patients sur les soins contre le cancer au Canada et sur le rôle de la défense des droits des patients. Il est urgent de soutenir les patients vivant avec un cancer rare ou peu fréquent, par exemple le cancer du testicule ou le cancer de l'ovaire, ces patients faisant face à des difficultés particulières au moment du diagnostic, du traitement et du rétablissement. En outre, dans une section du bulletin portant sur la vie avec le cancer, trois Canadiens atteints de leucémie lymphoïde chronique, du cancer du testicule et du cancer de l'ovaire donnent de l'information sur leur maladie et racontent comment ils composent avec elle.

Coalition Action Cancer du Canada (CACC) 

Le Coalition Action Cancer du Canada (CACC) est un organisme enregistré et sans but lucratif qui se consacre à la défense des citoyens, à l'information du public, à la recherche en matière de politiques et à l'évaluation du rendement du système de soins contre le cancer. La CACC exerce ses activités grâce à des subventions sans restriction, en fonction de lignes directrices assurant l'autonomie de l'organisme. Pour obtenir plus de renseignements ou pour télécharger le Bulletin de cancer 2010-2011, veuillez consulter le site Web de la CACC à www.canceradvocacy.ca.

SOURCE Cancer Advocacy Coalition of Canada

Renseignements :

ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :

Julie Holroyde / Nic Canning
416-924-5700, postes 4048 / 4058
julie.holroyde@cohnwolfe.canic.canning@cohnwolfe.ca

Profil de l'entreprise

Cancer Advocacy Coalition of Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.